Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 08:56
Un peu de provocation ! C'est la crise...il faut dire cela avec un air accablé,des cernes sous les yeux et un regard empathique.
C'est la crise ,c'est vrai..pour certains,il ne m'apparaîtpas que ceux qui ont un emploi, aient un salaire en baisse,il ne m'apparait pas non plus de voir les prix formidablement flamber.
il y a cette montée du chômage et peut être de certaines entreprises qui profitent de ce climat en berne pour "dégraisser".
Cela a été la crise pour ceux qui avaient  des actions en bourse,pour ceux qui ont spéculé,en fait,le risque de conséquences sur la "vraie" vie serait plutôt devant nous que maintenant.
Je vois ce que certains feront de mes propos,mais pendant que chacun tient son kleenex d'une main et le micro de l'autre,j'entends aux informations que l'on  a jamais autant ouvert de livrets A : 53 millions de livrets existent dans notre beau pays pour 62 millions de français nouveaux nés compris !Il n' y a donc pas que les dirigeants du cac 40 et les riverains de neuilly qui ont un livret A.

 La vraie crise ,c'est quand la seule chose qu'on a, a la banque ,c'est un découvert et cela ça existe aussi.

Pendant cette crise,il y a donc un paquet de francais qui ont encore des sous a placer,je ne sais pas si ce sont ces placements qui vont relancer l'économie,mais je m'interroge sur les contradictions que cela révèle.

Coluche disait : "avant, un type qui avait des économies,on disait que c'était un avare,aujourd'hui ,c'est un phénomène !"

le nombre et le montant des placements que l'on nous annonce témoignent, pour le moins, que la "crise " engendre la crise et que plutôt que consommer et faire tourner la machine économique,on place a tour de bras avec les conséquences pour l'emploi que cela génère.
Allons donc au bout de la provocation,il faudra bien que les livrets et les placements deviennent moins attractifs pour que cet argent dormant revienne a la consommation et génère des emplois et de la création d'entreprise.
Les irlandais,les polonais et tous ceux qui ont quitté leur pays pour partir a la conquête de l'ouest ont commencé ,c'est sur, par vider leur livret A.
il faut vraiment retrouver le gout de l'audace,de l'envie d'agir,de la confiance en soi et en demain.
Ces quinze jours au laos, au milieu de gens qui n'ont rien,  et qui développent une énergie phénoménale au quotidien, me laisse a penser que le curseur de la crise n'est pas le même pour tous et que le désir d'avenir (comme dirait l'autre) est le meilleur des moteurs a l'économie.
la vraie crise est certainement là .

Partager cet article

Repost0

commentaires