Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 08:21

La réussite d'une collectivité,le redressement d'une situation difficile,sont dus a une curieuse alchimie :
il faut une volonté collective,de l'energie a communiquer ,avoir identifié le but a atteindre,avoir une équipe déterminée de gens surs autour de soi qui adhérent au combat mené et puis, il faut aussi et surtout : de la chance,il faut lui ouvrir grand les portes et les fenetres, afin de saisir la moindre opportunité qu'elle vous sourie.
Sans elle,tout devient plus difficile,plus rugueux,moins gai.
Désolé de constater que la chance a quitté le sitreva et je ne m'identifie pas a elle ! L'absence de volonté et de décisions vont conduire que des marchés avantageux pour les contribuables vont disparaitre et des centaines de milliers d'euros vont, a nouveau, etre a la charge des contribuables, que les cours des matieres premieres ont plongé et que des recettes substancielles disparaissent.
Au lieu de réagir,de chercher  a se fédérer ,on regarde passif arriver la vague du tsunami.
Il y a les resistants et les soumis,ceux qui considérent que le seul combat perdu est celui que l'on n'a pas mené et puis,il y a ceux qui trouvent, d'avance, l'épée trop lourde.
En deux semaines,deux collaboratrices du sitreva annoncent leur départ,la responsable du patrimoine,une fille formidable issue de la base qui, pendant des années, y a mis son temps et son coeur,compensant quelques méconnaissances par une vraie energie et l'envie de réussir.
Et puis, anne riviere,directrice générale des services,petit bout de femme,déterminée,d'une honneteté sans faille,d'une rigueur incroyable, un pitt bull quand il s'agit de l'interet de la collectivité ou du respect de la loi.
Anne avec ses 45 kilos toute mouillée,fait partie de ces fonctionnaires qui font honneur a la fonction publique par sa conviction pour le service public et pour l'energie qu'elle y consacre.
Une vraie stupidité de l'avoir laissée partir, meme si elle est inconfortable pour des élus qui ne veulent pas etre derangés ou bousculés.
Le sitreva perd un collaborateur qui savait garder le cap que cette structure avait perdue pendant des années.
Cela a été un honneur pour moi de travailler avec elle et, je crois, d'avoir gagné son estime et dieu sait ,  si elle est ..emmerdante !   et qu'elle ne lache rien.
Les élus qui croient que les meilleurs collaborateurs sont ceux qui les trouvent géniaux ,droles et compétents se trompent lourdement,le vrai devoir d'un élu est de se considérer comme techniquement incompétent et d'avoir conscience qu'il a besoin de collaborateurs intelligents,efficaces et non serviles capables a chaque instant de lui dire qu'il se trompe.
la chance quitte le sitreva et ses forces vives aussi. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

BUANA 21/02/2009 23:17

voila une belle vision de la fonction publique, dommage que tous les élus ne partagent pas le même point de vue...

albarniad 20/02/2009 15:04

La démission quasi simultanée de ces deux "Pièces Maîtresses" 6 mois après le changement de Président que l'on sait, dans les conditions que l'on sait, ne saurait être que pure coïncidence!
Je suggèrerais volontiers que soit créée une Commission indépendante composée de deux Représentants de chacun des Syndicats Primaires, n'appartenant pas au Bureau du SITREVA afin que, s'il en est encore temps, ces deux Personnes soient auditionnées à huis clos pour leur permettre de donner les raisons de leur départ. Cette Commission pourrait ensuite apprécier la suite à donner auprès de leurs Collègues de chacun des Syndicats Représentés et, le cas échéant, demander des comptes à la Présidence du SITREVA qui, avec les "bons conseils" dont elle doit faire l'objet, n'est sûrement pas étrangère à ces deux départs. Nous souhaitons au plus vite savoir ce que cachent ces démissions....