Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 04:05
Il y a quelques années,la société ECT obtenait la concession de la carrière de forges,pour y faire son commerce de gravats.C'était l'aboutissement d'une période ou ceux qui auraient pu réagir ne l'avaient pas fait et ou le conseil général avait joué un double jeu.
En fait cete immense "trou" dans le hameau de bajolet a été le fruit de la convoitises de bien des prédateurs :
son étanchéité argileuse a donné lieu a un projet de dépôt et stockage de  produits toxiques,un de mes prédécesseurs au sictom avait voulu y construire une usine d'incinération (c'est connu qu'une usine en sous sol,cela aide pour évacuer les fumées...)
Pour ma part je défendais la théorie que la nature était en train de reprendre ses droits,que si on le laissait après un leger remodelage,cela formerait un étang,une sorte de réserve possible pour les oiseaux migrateurs qui verront leurs sites très perturbés a l'avenir, du coté du plateau de saclay.
Enfin,j'étais inquiet que la main de l'homme et des bull dozers ne tentent de dominer le cours des eaux,qui ne sont pas dociles et qui pourraient mettre un jour en péril le talus du tgv.
L'obtention de l'arrêté préfectoral a donné lieu a des démarches au tribunal administratif,d'un coté les associations et quelques communes et de l'autre coté des maires qui ont souhaité faire leur propre démarche  (cela avait été l'occasion d'une photo de notables posant devant le tribunal administratif...un peu troisième république..).
A l'époque ,avec les associations nous denoncions : une absence de prise en compte du réseau hydraulique et notament l'absence de garantie de pérénnité du dispositif envisagé,le fait que l'on ne faisait pas que reboucher et de redonner au site son relief originel mais que l'on créait une sorte de super "taupinière" sur plusieurs hectares,que ceci risquait d'engendrer un flux de camions démentiel sur notre territoire et la photo ci-dessus au début de l'exploitation confirme que nos craintes étaient fondées.
J'apprends incidemment,qu'ect après avoir commencé a exploiter le site,contraint a des trajets complexes  pour les camions apporteurs jetterait l'éponge et arrêterait pour un temps l'exploitation.
Il va falloir ,tres vite, comprendre ce qu'ils envisagent de faire et j'espère,b ne pas laisser cet espace comme des barbares après y avoir déposé leurs gravats.
Ce que nous appréhendions prend forme : après l'exploitation que deviendrait le site , qui en aurait la charge ? l'entretien ? s'il est abandonné en cours d'exploitation, on aura atteint le summum,s'il est gelé en attendant des jours meilleurs ,cela bat en brèche les arguments de sécurité que l'on nous tenait pour justifier cette exploitation.
Il semblerait qu'une des raisons qui motivent ECT a fermer,c'est qu'un concurrent va ouvrir un site tout proche :
 a marcoussis....dans la plaine du déluge...a coté de janvry !
Il y a quelques années la société SITA avait essayé avec l'accord de la mairie de marcoussis et   celui de la sous préfecture qui avait "oublié" de réagir dans les délais (décidément), de poser au milieu de la plaine près de 2 millions de M3 de gravats,sur de magnifiques terres agricoles.
La réaction de janvry et des associations a bloqué le projet tel qu'il était prévu, mais la noria de camions avait déja commencé son oeuvre.Depuis, la commune de marcoussis a modifié son PLU pour rendre possible ce dépot...Du coté de janvry nous avons négocié pour limiter les dégâts,conscients que ce qui avait été déposé ne serait plus jamais enlevé.
Dès que  j'ai des informations plus concrètes ,je ne manquerai pas d'en dire un mot.
Certains ont SILICON VALLEY d'autres élus ont une vraie ambition : POUBELLES VALLEY !

Partager cet article

Repost0

commentaires

gérard genesco 22/12/2008 21:13

Oui, l'étang aurait été le meilleur choix pour notre environnement, mais nos prédateurs ont préféré combler l'excavation avec des m... de tout genre. Le pognon avant tout, mais lorsque ça merde on se barre laissant tout le monde dans la merde... Comportement typiquement humain que je déplore!
Au nord-est de Limours, il était prévu fin 2008 un début de travaux pour un bassin de rétention pour éviter les inondations potentielles du coté du bassin d'orage à proximité du viaduc où vivent les résidents du Clos des Fontaines, premiers ciblés, et voire en aval. Mais à la place, les terrains se bétonnent pour quelques entreprises qui détruisent tout notre écosystème.
Certes, les municipalités ont besoin des impôts des entreprises, mais pourquoi les installer sur des sites là ou l'écosystème est fragile et à proximité des riverains? Une histoire de gros sous ?