Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 14:55
c'est une curieuse sensation que d'avoir "inventé" une gare !
 Il y a ,parfois,une actualité heureuse, les chiffres tombent désormais  quotidiennement,la gare autoroutiere de briis voit défiler presque 1500 voyageurs par jour !
Des chiffres qui m'impressionent, et qu'il faut mettre en perspective :
 c'est plus que 50% des gares de seine et marne ,c'est plus que la gare de provins ! et beaucoup plus que la gare terminale du RER C.
Désormais,il faut aborder les limites de ce qui faisait pouffer de rire certains ,il y a encore quelques années :
le parking a  été doublé,il est a nouveau saturé.
Jusqu'à quel point pourrons nous rajouter des bus ?
j'ai demandé que l'on étudie des véhicules légers (j'aurais adorer des taxis anglais) qui fassent une navette permanente et rapide entre vaugrigneuse et la gare et courson/la ronciere et la gare afin de préserver les places a ceux qui viennent de plus loin.
On va encore me traiter de fou mais c'est une question d'habitude que le temps permet de corriger. 

Partager cet article

Repost0

commentaires

FASOLIN 22/10/2008 10:50

Les américains que je fréquente régulièrement ont un système qui se nomme le "park ‘n rail" qui consiste à faire des immenses parkings de plusieurs étages sur des sorties d'autoroutes (donc facilement accessibles) et à les relier par des transports en commun type RER. Les parkings sont en général bien intégrés à l’environnement au niveau esthétique en les recouvrant de plantes. De ce fait, les indigènes ne prennent leur voiture que pour se rendre à ces parkings ce qui limite considérablement les problèmes de circulation et de pollution. Nous pourrions leur emprunter ce principe de parking à étage et ne pas nous étendre sur les terres voisines. Voir à terme ouvrir la sortie d'autoroute sur un parking (et pas sur le réseau routier). et inventer le « park ‘n bus » à la française. L'essentiel est que les habitants de la région ne prennent plus leur voiture pour aller sur leur lieu de travail. On peut difficilement les empêcher de ne plus du tout utiliser leur voiture. Il est de plus important de prendre en compte que lorsque l’on met 1h30 pour aller travailler, chaque minute compte. Le fait d’être obligé de perdre 20 mn pour certains d’entre nous pour se rendre à la gare est une hérésie.
Le problème est que l'accès à la gare risque de devenir un goulot d'étranglement. De même, le nombre de bus est aujourd'hui insuffisant et il m'est arrivé plusieurs fois de devoir en laisser passer plusieurs par manque de place. Mais cela devrait pouvoir se résoudre rapidement en ajoutant des bus. Dans ce domaine il est important d’anticiper les problèmes plutôt que d’attendre qu’il y ai saturation (et agacement des usagers).

La proposition des vélos me paraît une bonne piste pour les jours de beau temps et lorsqu’il fait jour (il ne faut pas oublier qu’un grand nombre d’entre nous ne voit pas la lumière du jour pendant plusieurs mois de l’année). Je l’étendrais même aux deux roues en général. Prendre un scooter pour aller à la gare me paraît plus raisonnable et moins dangereux que pour aller sur Paris. Tout le monde n’est pas un athlète né et à 7 heures du mat et tou le monde n’a pas envie de sentir la sueur toute la journée.
Je serais d’avis à améliorer le concept de Vlib, que je trouve un peu ridicule en y réfléchissant : il faut se rendre à une « gare de vlib » pour aller à la « gare » de bus qui nous emmène à la gare de RER. De plus une majorité d’entre nous possède un vélo du fait que nous vivions principalement en pavillon avec des garages. Pourquoi ne pas juste créer un GRAND parking à 2 roues avec video surveillance de plusieurs centaines de places. De même, il faudrait créer un endroit pour vélos trouvés afin de pouvoir récupérer un vélo que l’on s’est fait « emprunter ». Aujourd’hui, personne ne sait quoi faire des vélos « trouvés » et ils vont à la casse.
Si on veut vraiment se la jouer, on peut créer un système d’antivol à vélo propre à la région que l’on poserait sur nos vélos et qui permettrait d’attacher facilement et rapidement les vélos dans les emplacements réservés. Le système existe déjà pour les caddies de supermarchés, il n’y a rien à inventer, juste à voler leur idée. Il doit être très facilement adaptable à des vélos.

Bref, je donne mes idées comme elles arrivent, cela mérite surement un peu plus d’approfondissement.

Isabelle Nicolas 22/10/2008 10:09

Moi de la "folie" constructive comme ca , j'en commanderai bien tout les jours. Pour un systeme de navettes, il y a un "fou" en france , Guy Negre,qui travaille sur un concept qui me semble intéressant c'est l entreprise MDI et son multiflowair. A voir,à voir..un véhicule ultra léger à air comprimé.

Jean-Luc ARNAUD 22/10/2008 09:50

Je ne peux que m'associer aux commentaires, félicitations et idées émises sur le sujet.
J'ajouterai que les navettes ne doivent pas oublier les hameaux (on parle de Vaugrigneuse, mais quid de Machery ?).
Un système de co-voiturage ou de co-taxiage (dur, dur, ce néologisme !!) pourrait se mettre en place via les mairies. Et pourquoi pas une navette gérée par la mairie et non par les sociétés de transport ? Je ne suis pas un spécialiste, mais il me semble que cela pourrait être réalisable (Forges dispose bien d'un car scolaire). Et si la charge est trop lourde pour une commune, n'existe-il pas une communauté de communes qui pourrait se partager la charge et le service ?
Je lance les idées qui me viennent, comme dans un brainstorming. Le principe est simple : toute idée est à prendre et à étudier, pas de critique spontanée !
En voici une autre : Velib, c'est-à-dire des vélos à disposition à la gare et dans les communes, moyennant une somme modique (super pour les beaux jours, en complément d'autres solutions pour les grands froids, pluie et autres rigueurs climatiques). Au moins, ça justifierait les pistes cyclables dont on nous rebat les oreilles et qui n'existent quasiment que sous forme de bandes jaunes sur les bords de route !

Sylvie L 22/10/2008 05:57

Pas assez de rotations dans nos communes... Des horaires trop tardifs pour celui qui va sur Paris (Angervilliers 6h30 le 1er) et des creux sans aucun transport.(aucun l'après midi).et le soir après 21h plus rien...Adieur les sorties sur Paris sans voiture!!!!..Des véhicules "propres" légers pratiques( un parc suffisant réparti sur chaque commune en nombre de véhicules à étudier), accessibles à tous (handicap compris surtout), esthétiques voir atypiques (histoire de donner du peps et un cachet à notre secteur)...et afin de ne pas mobiliser des véhicules pour rien...un sytème de borne d'appel (comme pour les taxis). Le premier au plus près pouvant intervenir...Un délai d'attente inférieur ou égal à 10mm tout au long de la journée et voilà !!!! le bonheur assuré et les bagnoles chez leurs propriétaires des proximités qui n'attendent que cela....
Et pour asseoir ce succès à quand? une voie réservée pour ne jamais subir les emboutteillages ?????
Continue comme çà mon cher Christian... j'adhère totalement !!!!!

christian schoettl 21/10/2008 21:52

parce que les "deux chevaux" manquent un peu de rapidité, n'ont que 3 places apres le chauffeur, et que surtout, je pensais aux taxis anglais car ce sont les rares vehicules qui permettent dans leur conception de charger des handicapés et cette notion compte pour moi