Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 11:33

Lundi,en fin d'après midi,l'état a donc fait appel de la décision du tribunal administratif qui le condamnait a verser près d'un million et demi d'euros au sitreva.
Cet appel n'est pas suspensif,il devra donc payer les sommes dues.
Avoir attendu,le dernier moment,le dernier jour est tout a fait étonnant,je m'interroge sur ce qu'ils attendaient vraiment .
Cette décision de faire appel au regard des motivations du tribunal administratif est plutot risquée de leur part,la qualification de faute grave" et le caractère avéré de ces fautes ne laisse aucun doute sur les conséquences de l'appelsi ce n'est que le sitreva,s'il fait le choix d'être bien défendu,peut réclamer une somme supérieure,ce qui serait fondé puisque les différents rapports de la cour régionale des comptes ont des évaluations dues au comptable du trésor,bien supérieures.
Alors,pourquoi l'état prend il ce risque ?
D'une manière générale,on peut penser que cela lui évite de subir dans d'autres affaires la jurisprudence que nous avons crée et qui aura des conséquences partout sur le territoire.
J'espère que le soudain refus des élus de rambouillet a réclamer les sommes,n'étaient pas inspiré par une information que nous n'avions pas et que cela ne révèle pas une gestion parallèle des affaires du sitreva.

au hasard d'interventions en public ou en privé,je découvre que ce blog est lu par beaucoup de gens et,entre autre,mes plus chers "amis",je profite de la présente pour leur signifier qu'il est dans ma nature de taper comme un sourd lorsque je constate que l'intérêt public est pris en otage soit pour des intérêts partisans soit pour des intérêts privés et que j'ai la chance immense de partager ce chemin avec bon nombre de personnes,aussi quelque soit les tentatives on ne me fera pas taire.A chaque fois que l'on essaiera de m'"éliminer" cela constituera une preuve de plus que je dérange les "petites affaires"

Partager cet article

Repost0

commentaires

nicolas murail 10/10/2008 21:18

bravo christian
et j'espere que tes "amis" vont s'apercevoir que nous sommes nombreux derriere toi pour defendre les interets de nos concitoyens

claude meurisset 09/10/2008 07:33

Bravo Christian.

Tu as tout à fait raison et continue de taper comme un sourd.
Amitiés.

Claude

nialad 08/10/2008 19:30

Je comprends votre réserve, Mr SCHOETTL, mais même si nous n'avons pas affaire quà des "pourris", du côté de RAMBOUILLET... on a l'impression qu'ils se multiplient!

christian schoettl 08/10/2008 17:43

juste,évitons le "tous pourris" car il est faux et met en danger notre démocratie.Je suis convaincu que parmi les délégués du sitreva,il y a beaucoup de gens qui sont convaincus en toute bonne foi de ce qu'on leur dit et qui pense que tout ceci est le fruit d'une hostilité haineuse a leur égard.

SERVAIN 08/10/2008 13:09

Monsieur le Président,

Comme vous êtes dur avec vos "Collègues" de RAMBOUILLET!!! Si, à JANVRY, vous aviez bénéficié des avantages comparables à ceux dont RAMBOUILLET a pu jouir de la part du SYMIRIS, n'auriez-vous pas une attitude comparable?

Pourquoi voudriez-vous qu'il y ait d'autres affaires comparables à celle du SYMIRIS révélant une aimable complaisance (peut-être forcée!) d'autres Représentants de l'Etat sur le territoire Français?

Etes-vous bien convaincu de ce que le dossier "en béton" que vous aviez monté pour défendre la cause du SITREVA ne soit plus qu'un dossier en "torchis" pour l'appel que l'Etat gagnerait alors sans encombres?

Pourquoi l'Etat a-t-il attendu le dernier jour, le cachotier?

Tout cela est d'une affligeante tristesse... Faire son "Mea Culpa" n'a rien de déshonorant, bien au contraire. Mais persister à défendre ce qui est indéfendable est affligeant, déroutant, voire écoeurant pour l'Electeur-Contribuable. Quelle preuve de mépris envers celles et ceux qui ont fait confiance à ceux qu'ils ont élus! Doit-on envisager l'ajout d'un 4e mot à notre belle devise républicaine si souvent bafouée: celui de ... MALHONNETETE?