Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 07:48

Juste un petit mot avant de commencer la journée,et cette idée qui prend chaque  jour ,un peu plus corps.Nous sommes ,a droite comme a gauche,devant un théatre d'ombres dans cette élection présidentielle.

Hollande, quoique chacun ait comme convictions, n'ait que l'ombre du candidat socialiste prévu, Dominique Strauss kahn,et il y a un an,l'idée de sa candidature aurait fait barrir tous les éléphants du ps 

Aujourdhui,ils font plus ou moins le boulot avec cette consigne claire d'apparaitre le moins possible aux yeux des médias.

L'annonce, qu'en cas d'élection de Francois Hollande a la présidence,Martine Aubry serait premier ministre, et Segolène Royale ,présidente de l'assemblée nationale a fait des ravages,

en fait,c'est une question qu'aux précédentes élections les journalistes posaient systématiquement et qui est prudement passée sous silence.

En fait ,Hollande est obligé de faire du cabotage et du slalom électoral ,entre une gauche qui se déporte vers Melenchon et a qui il promet des taxations a 75% et un électorat centriste ou modéré qu'il doit rassurer en rangeant derrière les rideaux ,les martine Aubry et autres montebourg.

Un exercice de dupes dont le rideau tomberait a la constitution du gouvernement.

Pour les "verts" jean vincent Placé a fait le "boulot",il y avait un pacte avec le parti socialiste : des circonscriptions éligibles pour les "verts" contre une absence de candidature dangereuse a la présidentielle.Il est au sénat,duflot sera a l'assemblée nationale,le seul candidat médiatique qui aurait pu modifier la donne ,nicolas Hulot a été écarté ,la voie est libre pour qu'hollande ne craigne plus un déport des voix vertes au premier tour.

Les verts sont assurés de rentrer a l'assemblée nationale et de voir leur formation sauvée de la faillite ,par l'argent public que cela représentera.

quant a droite,là encore,on croit assister a une scène ,et c'est une autre drame qui se déroule :

Tous nos "quadra' "quinqua" de l'ump,ont en tête,qu'en 2017, quoiqu'il arrive Nicolas Sarkozy ne sera pas candidat ,c'est donc ,en partie, dans ces 40 prochains jours que leur avenir se fonde :

En cas d'échec qui prendra la tête de l'opposition et sera donc légitime a être LE candidat de 2017 ?

A qui fera t on porter l'échec pour l'éliminer définitivement de la course suivante ?

En cas de succès,Sarkozy ne pouvant pas se représenter, comment être en vue médiatiquement,comment être le dauphin,celui qui aura l'image du dauphin a coté du monarque contraint de rendre les armes ?

Dernière question pour les plus pervers d'entre eux :

 si je veux être président de la république en 2017, ai-je interêt a ce que Nicolas Sarkozy soit réélu ?

Si l'on observe ce qui se passe a droite, a travers ce prisme, on comprend mieux,je crois, cette tendresse qui semble régner entre certains,le tir de barrage et les vacheries vis a vis de NKM,Il est évident que ,quelque soit le résultat,nous sommes dans une ère post sarkozy.Un univers de tendresse a l'état pur où l'interêt de la nation sera évoqué ultérieurement

La course a l'échalotte est lancée et dans ce théatre d'ombres ,nous croyons assister a une élection et c'est une autre qui se prépare déja.

Je suis toujours impréssionné par ces personnes qui ont une vision ambitieuse d'eux mêmes,parfois justifiée, et qui ont cette capacité a se projeter a long terme ,en batissant,chaque jour ,leur dispositif ,et en gardant cette seule et unique idée en tête.C'est certainement la recette de la réussite.

Quand je pense a eux ,je me remémore,un passage du "cheval blanc" d'elsa Triolet.....

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

blh 18/03/2012 18:21

je ne sais que dire, mais j ai l intime conviction que tu as raison et que depuis une semaine les regards se tournent vers 2017.Cela m a surpris dans un premier temps.quel dommage que les
politiques voient moins loin que les analystes et les chroniqueurs.

nialad 17/03/2012 19:19

Encore moi! Il est vrai que les ambitions pour 2017 ont bien du mal à être dissimulées. Je ne pense pas trop prendre de risques en disant que COPPE, JUPPE, entre autres feront acte de candidature.
Je suis même prêt à parier qu'ils doivent éprouver de sérieux regrets de voir SARKOZY remettre "le couvert" cette année. La prise du pouvoir pour le plaisir, ça presse! Bravo à COPPE d'avoir dressé
le plan de table à VILLEPINTE pour que NKM soit invisible sur les prises de vue! Elle aurait pu faire de l'ombre!!! C'est pour cela qu'on lui a préféré Bernadette, DEPARDIEU qui a largement profité
des interventions du Candidat qu'il soutient et dont les propos sont à peine cohérents, même lorsqu'il n'a pas bu, ce qui est rare!
La pauvre Nathalie! Mais que fait-elle donc dans cette galère?

Oeil-de-Lynx 17/03/2012 13:13

Quand la réalité pourrait dépasser la fiction.
Imaginons un instant que DSK, celui qui a souvent une main dans sa poche peut-être semble t' il afin de calmer ses pulsions masculines aurait été élu à la plus haute fonction et que les scandales
surviennent durant l'exercice de sa fonction . Triste image et représentation de la France qui se serait sans doute vue être reléguée du AAA au CCC comme Cul & CouCougnettes. Notre pays
l'a échappé d'une courte tête. Bill Clinton, lui, s'en est tiré en se déclarant un tant soi peu peu coupable.
Quant à l'élection présidentielle, il nous restera qu'à choisir le moins mauvais du panier.

NIALAD 17/03/2012 11:12

Effectivement toutes ces magouilles à droite comme à gauche sont écoeurantes. L'intérêt du Pays dans tout cela? Souci mineur dont on fera semblant de se préoccuper après coup! Le problème, c'est
que l'on se focalise sur un duel SARKOZY - HOLLANDE au 2e tour comme si les résultats étaient connus d'avance pour le 1er Tour. La crédibilité des sondages est totale, comme on a pu le voir avec la
déroute de JOSPIN que PERSONNE n'avait prévue! Pour ma part, je ne serais nullement surpris de voir deux extrêmistes au 2nd tour: LE PEN d'un côté, MELANCHON de l'autre. Analyse fantaisiste??? Pas
si sûr! J'ai les oreilles qui traînent, j'ai beaucoup de conversations actuellement et je m'arrange pour amener de façon un peu sournoise la conversation sur la situation actuelle. De toute
évidence, les Electeurs en ont assez d'être pris pour des cornichons (!) et sont prêts à "faire" de cette élection un vote sanction.