Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 18:42

Comment ne pas s'interroger sur cet étalage de diadèmes et de dents blanches qui se terminent par des larmes au rimel ?

ce concours qui se rapproche du concours du salon de l'agriculture ,après avoir commencé dans des comices en province.

les juges en sont a jauger la cuisse et la culotte,le gras ou l'absence de gras,n'est-ce pas aussi dégradant de déshabiller des femmes que de les cacher derrière une Burka ?

quant a la cote d'Essonne,elle va vivre des mois difficiles,car ,désormais deux présidents cohabitent,la désignation prématurée de Jerome Guedj en tant que futur président du conseil général,enclenche dès ce lundi,une belle cohabitation au conseil général, qui ne va pas être  simple.

Une pensée pour tous les collaborateurs,fonctionnaires et autres qui vont se retrouver dans une situation embarrassante.

De qui vont ils recevoir les ordres ? que va t il se passer quand le futur "président" va demander des dossiers ,donner un avis contraire ?

 Quand on sait dans quel mépris Guedj tient Berson et a quel point il affichait  son indifférence précédement, en tant que président du groupe socialiste, aux réunions et aux interventions du président actuel,on se dit que ,désormais,Guedj et ses acolytes vont quitter les gants et y aller a la barbare !

les alliances,les ralliements,les menaces,et les vengeances vont faire régner une belle atmosphère jusqu'au mois de mars,quant a Francis Chouat sa ire et son amertume vont faire les délices quotidiens de cette belle collectivité.

Je sens que la "bunkerisation" du cinquième étage de l'hotel du département,va atteindre des sommets.

La musique d'ascenseur va être changée pour la musique finale de "fort alamo" et Akim Kelaf va désormais s'habiller en Davy Crocket.

Une longue attente qui a des accents d'agonie particulièrement cruelle.

A moins que Jérome Guedj ne soit pas Réélu a Massy....

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

lambda 07/12/2010 09:06


Ne privez pas certains d'un plaisir sain ! Quant au travail départemental, j'ose espérer qu'il n'est pas dicté par la politique mais par la nécessité.