Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2020 2 17 /11 /novembre /2020 16:05
CE TERRORISME DES MOTS  ou la censure des, soit disant,  bienpensants

"Vous ouvrez le journal pour apprendre que 20 portugais, hommes, femmes et enfants, vivent ensemble dans la même pièce, un taudis, c'est horrible. Je dis non. Ces gens-là n'ont pas de raison de se plaindre, on n'est pas allé les chercher. Et puis qu'est-ce que c'est que ces Portugais qui viennent retirer le pain de la bouche de nos arabes (…) Renvoyez chez eux les Portugais, les Africains, les Nord Africains, les Juifs, non pas les Juifs. D'autant que la majorité seraient bien mieux chez eux. La preuve, on y va en vacances    coluche 

et le public riait 

par chance coluche est mort ....

il a inventé un langage, une capacité de dérision, une vision jubilatoire qui seraient interdites de séjour de nos jours,ce blog ne vient pas assumer un coup de nostalgie coluchienne mais nous alerter sur le puritanisme ,le conventionneliel rigide ,'l autocensure qui règne ,notre liberté est en pleine regression et nul n'est besoin de defendre la liberté d'expression et d'admettre la police des mots  qui fait régner sa loi 

c'est pourquoi j'ai voulu illuster mon propos avec quelques extraits de sketches qui aujourdhui entraienraient sans nul doute une condamnation 

l'autre jour ,j'écrivais que j'étais plutôt a "londres qu'a vichy"  ,une expression pour dire un certain esprit de résistance face aux situations où l'on vous appelle a vous soumettre 

que n'ai je pas écrit !

immédiatement accusé de comparer notre gouvernement a vichy  ! et donc de faire des amalgames indécents, je me suis relu trois fois pour essayer de comprendre si ma tournure  pouvait laisser penser que j'assimile notre démocratie aux suppots du nazisme ,a vrai dire j'ai eu beau chercher la  tournure phrase qui aurait perverti ma pensée sans la trouver

,un ami m'avouait qu'il avait reçu deux coups de fil concernant mon expression que je revendique  haut et fort ,il vaut mieux "être a londres qu'a vichy" ,il vaut mieux ne pas être soumis, sans esprit critique ,il faut apprendre a douter,a ne pas capituler  ,plutôt que comme les moutons de panurge filer droit dans le précipice 

la pensée unique est une tyrannie si forte ,si invasive ,si destructrice de la créativité  

en fait ,nous vivons une époque où les réseaux sociaux sont peuplés de snipers prêts a tirer a la moindre occasion ,ils réagissent aux signaux que le 'prêt a penser" leur a inculqué

,fini la liberté d'expression, il y a désormais des mots interdits ,des mots que certains se sont arrogés ,appropriés au point que si d'aventure vous les employez vous êtes irrémédiablement  associé a telle ou telle communauté de pensée 

Coluche reviens !

que l'on puisse dire arabe ,juif, noir sans être immédiatement taxés de raciste  et d'antisémite,voir de suppot du front national  ,je revendique de pouvoir  écrire que sammy davis junior ,noir ,borgne et juif n'était pas forcément parti avec tous les atouts dans la vie ,sans autoriser qui que ce soit a dire que je suis raciste  

je me souviens de mon ami Jean de Boishue désigné a la vindicte populaire pour son livre "banlieue mon amour ",une honte pour cet homme amoureux des autres ,de la tolérance ,et de la culture ,un scandale absolu 

en fait ,certaines communautés s'emparent ,s'approprient ,monopolisent des mots et les rendent tabous a quiconque  oserait les utiliser 

les réseaux sociaux si magiques et utiles a certains points de vue deviennent des cafés du commerce où l'impunité règne et où le plus sot ,le plus ignoble ,le plus pervers est placé sur un pied d'égalité avec un grand scientifique ou le meilleur des philosophes ,et du coup ,ce questionnement sur cette liberté qui ouvre le champ de tous les mensonges ,les diffamations ,les rumeurs et appelle chacun de nous a une distance a la quelle nous ne sommes pas formés   

CE TERRORISME DES MOTS  ou la censure des, soit disant,  bienpensants

"Regardez les pédés, ça se reproduit pas, ben y en a de plus en plus. C'est formidable, c'est des générations spontanées (...) Y en a ils font pas exprès de faire des gosses. Ils leurs foutent des beignes, on croirait qu'ils ont des gosses parce qu'ils peuvent pas avoir de chiens." coluche 

et le public applaudissait 

qui ose désormais sans avoir été adoubé parler d'homosexualités sans courrir le danger d'être taxé d'homophobe ,seul un discours très ,très ,très politiquement correct peut permettre d'y echapper sans trop savoir qui en fixe les régles,idem sur les femmes où la guillotine du sexisme est prête a choir sur le cou de celui qui aurait parlé de c...

je pourrais égréner ainsi tous les sujets proscrits ,interdits  que cela soient les gens du voyage ,l'argent bien sur,ou l'immigration ,la protection animale ,la délinquance ou mon amour pour la viande rouge  !

CE TERRORISME DES MOTS  ou la censure des, soit disant,  bienpensants

"Je l'ai pas violée. Pas plus que les autres. Et puis, violer c'est quand on veut pas. Moi, je voulais (…) Et puis la Monique, les bigoudis et le rouge à lèvres, elle met ça pour effrayer les oiseaux ? (…) Monique, vous savez comment on l'appelle dans mon quartier ? Deux qui la tiennent, trois qui la niquent"  coluche 

cela faisait des bis dans les salles 

CE TERRORISME DES MOTS  ou la censure des, soit disant,  bienpensants

 

ne me faites pas dire que je goute a tous ces propos coluchiens mais j'ai comme la sensation que l'on m'en a dégouté,et surtout surtout qu'ils avaient une legereté, une auto derision que l'on nous a volé

 parcourir facebook ,a lire et a relire certains propos je m'inquiéte sur cette régression inquiétante 

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL