Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2020 1 04 /05 /mai /2020 14:25
reouverture des écoles le 12 mai ? le front du refus

il y a dix jours quand nous disions qu'il n'était pas serieux de reouvrir les écoles dans ce contexte , on m'a répondu un peu séchement 

le coté  culpablisateur " et les enfants en décrochage ? vous y pensez ?"

en fait,a janvry ,ce n'est pas vraiment le cas avec une equipe enseignante totalement engagée et au top 

du coup,on a  eu droit a la deuxième version " les enfants des soignants et des gens qui sont en première ligne ? vous y pensez ?"

Bien sur qu'on y pense ! ce n'est pas le genre de la maison ,

mais j'observe même que des parents soignants considèrent qu'il n'est pas raisonnable d'envoyer leurs enfants a l'école,ni pour eux ,ni pour les autres 

il y a des solutions alternatives 

en fait,le débat est perverti ,on n'ouvre pas les classes pour poursuivre un cursus scolaire mais pour faire garderie,

a telle preuve que seule une poignée d'enfants pourrait être admise dans les écoles sans que l'on ne nous explique très bien, s'il s'agissait de scolarité,

comment expliquer a des parents que des enfants "ont droit " a l'école et que d'autres doivent rester chez eux 

car bien évidement l'enseignement a distance, qui n'aura jamais la qualité d'une enseignement classique, sera complètement dégradé si nos profs doivent déja faire cours sur place 

nous devrions donc passer d'une système qui fonctionne a peu près a un chaos scolaire pour faire garderie et  pour,sans aucun doute, provoquer une deuxième vague  de contagion,

il est vrai que le retour au travail est plus important que la santé publique 

depuis une dizaine de jours ,les maires ,les enseignants sont entrain de mesurer qu'on veut leur faire porter la charge de cette affaire

l'envoi "volontaire" des enfants par les parents vise à essayer de soulager le nombre d'enfants par classe, car le plan élimine 50% de la population scolaire au moins, et permet de répondre en cas de pépin "c'est vous qui avez voulu mettre votre enfant a l'école" 

les enseignants qui viennent de découvrir  les fameuses 65 pages de consignes sanitaires  rédigées par un technocrate célibataire qui n'a du voir vu des enfants que sur les photos de classe 

consignes impossibles a mettre en oeuvre et qui mettent les profs dans une situation de responsabilité

consignes qui seront présentées aux parents comme étant les conditions ,très rassurantes,d'accueil de leurs enfants.

plus les profs mesurent le fossé entre les consignes données et la réalité, plus ils sont nombreux a exercer leur droit de retrait, voir leur droit de grève

bien évidement on les culpabilise a plaisir 

l'ouverture suivant l'avis du maire  revient a lui faire porter la responsabilité de cette ouverture et je ne parle pas de la responsabilité pénale ,c'est une blague ,une insignifiance  : si en décidant l'ouverture, alors que tout va bien, je provoquais des conséquences dramatiques dans mon village ,des maladies ,voir pire ,le seul juge qui me condamnerait sans prescription, serait ma conscience ,

je ne me relèverai pas d'avoir  conduit un enseignant un employé communal a être  intubé ,ou pire.

le droit,la loi ,la responsabilité légale ce n'est que de la roupie de sansonnet par rapport a la conscience

hier ,j'ai eu un appel pour signer la demande de plus de 330 maires au président de la république,afin de reporter l'ouverture des écoles

la prise de conscience se fait jour, je suis stupéfait par les "études" que l'on nous sort ,régulièrement contradictoires et qui viennent a chaque fois exaucer les choix gouvernementaux ,une méthode insupportable qui démonétise la parole publique et l'autorité de l'état 

je ne nie pas les décrochages scolaires dans des milieux défavorisés ,les problèmes d'alimentation,le confinement insupportable dans des logements exigus mais je me refuse a traiter chacun de la même façon quelles que soient les lieux et les circonstances

nous avons la richesse d'avoir trente six mille communes ,parions sur le discernement des élus pour qu'ils agissent de façon appropriée 

on nous avait annoncé que le decofinement commencerait des que que le seuil de 1500 lits  serait atteint ,nous en sommes a plus du double presque au triple ,en fait, on nous dit et puis on change d'avis 

il y a encore une semaine ,janvry était le vilain petit canard sans doute a la recherche de média ...en pleine posture Ce matin ,ce n'est plus un vol de vilains petits canards ,c'est une escadrille ! 

ce soir je reunis le conseil municipal pour étudier ce que nous pouvons apporter a nos habitants qui ne pourront pas garder leurs enfants chez eux,l'enjeu est de santé et de solidarité

alors oui ,les gosses de janvry, les habitants ne seront pas la chair a canon de la reprise économique

oui,il faut lutter contre cette tentation du confort pour certains,du déni de réalité pour une grande part de notre administration 

avez vous remarqué qu'il est plus urgent que les enfants mangent a la cantine plutot qu'au restaurant ? 

que 29 999 conseils municipaux attendent qu'on les invite a se reunir une fois pour être en ordre de marche et travailler mais que là il n'y a pas d'urgence 

qu'on peut occuper sans danger les cours d'ecole mais pas les milliers de kilomètres de plage ,les centaines de kilomètres de chemins en montagne et en forêt ?

qu'on peut prendre le métro ,le tram  ou le bus mais pas se réunir avec précaution pour un mariage ou pour un enterrement  

qu'on va ouvrir des crèches en respectant la distanciation...je vois bien le môme  parterre entrain de hurler ...que les maternelles respecteront les règles barrières mais pas les lyceens ou les collégiens 

j'aimerai qu'on me dise si oui ou non du coté de marseille ,le taux de mortalité et de personnes en réanimation est plus faible qu'ailleurs 

la liste est immense de mes incompréhensions qui font que ma confiance est atteinte ,que la crédibilité n'est pas au rendez vous 

en fait ,il y a une forme de confinement punitif ,étrange a mes yeux et je rêve d'une explication qui ne me laisse pas dubitatif 

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL