Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2020 1 25 /05 /mai /2020 16:42
raoult ou le roman blockbuster du covid
raoult ou le roman blockbuster du covid

avouons  que nous avons tous les ingrédients d'un roman ,qui fera un une grosse production américaine dans pas longtemps  :

d'un coté un savant moitié professeur tournesol, moitié panoramix ,mais derrière le singuralisme ,le non médicalement correct, une sommité internationale a qui l'on a confié l'institut méditerranéen  avec des fonds qui en période de pénurie témoignent que personne ne considère que c'est un plaisantin 

pour rappel 

L'Institut hospitalo-universitaire en maladies infectieuses de Marseille (IHU Méditerranée Infection) ou « Institut MI» est un institut hospitalo-universitaire créé en 2011 sous la forme d'une fondation de coopération scientifique. Il est issu d'un partenariat entre l'Université d'Aix-Marseille, les hôpitaux universitaires de Marseille, l'Institut de recherche pour le développement (IRD), le Service de santé des armées, BioMérieux, et l'Établissement français du sang.

çà, c'est le savant de marseille ,iconoclaste comme on les aime, dans la lignée physique des albert einstein

comme si arrivé a un certain niveau les apparences changeaient ,sans toutefois avoir perdu une immense estime de soi qui se traduit,parfois,par un mépris a l'égard des confrères et un talent sur pour ouvrir la boite a claques et en distribuer

ce qui, au résultat, vous assure des ennemis certains,personne n'aime être humilié et encore moins publiquement 

dans ce roman / réalité de l'autre coté ,il y a comme dans les films de james bond l'organisation "spectre" ,on ne sait pas qui est le numéro 1, mais on a l'impression que c'est structuré ,froid, efficace,cynique 

raoult ou le roman blockbuster du covid
raoult ou le roman blockbuster du covid

 

tous les ingrédients sont prêts pour un scénario haletant et a rebondissements ,

reste a trouver un événement dans lequel le spectateur puisse se projeter  : un épidémie mystérieuse ,inconnue 

les scénaristes nous la font partir de chine ,mélange d'exotisme grâce a la consommation du pangolin et de la chauve souris, pimenté par un régime autoritaire et secret

pour nourrir les doutes et permettre toutes les fins inimaginables ,voilà que le virus apparaît sur un marché aux traditions millénaires, mais ce serait trop plat ,alors on imagine que, contre le marché peuplé de chinois mangeurs pangolins ,il y a un mystérieux laboratoire qui travaille sur les virus ,au nom volontairement froid et anonyme P2

autour du laboratoire P2 tourbillonnera une atmosphère, une ambiance suspicieuse quant a sa fiabilité,ce qui permet de laisser supputer sur une fuite possible,un accident, pour ne pas dire une volonté délibérée de mettre a genoux l'occident, afin de pouvoir acheter a vil prix ses bijoux industriels 

bref tout se met en place dans cette série a succès suivie par toute la planète ,même ce fameux docteur LI qui avait voulu alerté le monde  sur le risque qu'il courrait et qui a été arrêté avant de mourir du fameux virus ... 

dans ce chaos ,apparaît notre savant de marseille qui balaie cette épidémie du revers de la main en exhibant sa potion magique

a regarder la suite des événements,le spectateur a la sensation que l'organisation "spectre" se met en marche : la potion du docteur fou ,considérée comme achetable sans ordonnance,est classée poison,et ne peut être administrée qu'a partir d'une décision collégiale,tous les médias et les médecins qui émargent dans les labos sont mobilisés dans de mêmes éléments de langage pour déconsidérer  l'hirsute de la canebière

il faut, pour la bonne "dose" de cette superproduction aller jusqu'a imaginer  que le mari de la propre ministre de la santé est directeur de l'inserm ,et l'ennemi farouche du docteur "fou" 

d'un rebondissement a l'autre ,on ne sait  plus a quel saint se vouer ,le plus fameux épidémiologue de France ,l'homme aux plus de résultats par le passé ,aux plus de succès et de publications semble soutenu par des médecins de terrains ,sans doute les habitants,aussi, qui voient en lui l'espoir tandis que le monde médical le lapide,le décrédibilise ,comme si ,parfois ,un éleve de cm2 raillait un nobel de mathematiques  

une étude suit l'autre ,et on ne comprend plus rien ,

panoramix dit que sa potion ne marche qu'en début d'infection et on lance des études aux résultats ravageurs sur des sujets a en phase  terminale ou presque

on cite des publications dans des revues de renommée mondiale qui pilonnent le savant de marseille ,l’étrillent ,pour nous dire plus faiblement que cette publication n'est pas très sérieuse ,et n'est qu'une compilation au point qu'on se demande si elle n'a pas été commandée par le "spectre" 

pendant ce temps ,les mêmes qui vouent aux génomnies la chloroquine,trouvent de vrais espoirs dans un produit a 800 euro la dose 

ce sera donc le feuilleton a 300 000 morts ,avec toutes les intrigues possibles et les relations perverses entre les mandarins de la médecine ,les laboratoires pharmaceutiques qui les arrosent comme ils arrosent les campagnes présidentielles,

de fait quel est enjeu en milliards de dollars de cette épidémie pour les laboratoires pharmaceutiques ?  

comme ces feuilletons a rallonge, on croit qu'on va enfin savoir et puis ...cela rebondit ,

l'étude sur la chloroquine qui devait donner ses résultats ne sort pas car on nous explique qu'il n'y a pas eu assez d’échantillons mais celle du "lancet" sort a point nommé pour briser les espoirs 

formidables scénaristes qui nous tiendront en haleine jusqu’à ce que le coronavirus nous prive de souffle 

 

mais heureusement tout cela n'est que de la fiction .... toute ressemblance avec des personnes existantes ou ayant exister serait purement fortuite 

et prions pour qu'un jour on n'apprenne pas que la vérité est pire que cela 

une pensée pour tous ces médecins interdits d'exercer pour avoir administré ou conseillé une thérapie avec succès ,certains sont des amis, et curieusement n'ont plus un seul malade du covid dans leur patientelle sans que personne ne les ai quitté 

 

      

raoult ou le roman blockbuster du covid

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL