Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 08:33
regroupements confessionnels dans les cimetières
regroupements confessionnels dans les cimetières

cette pandémie a cette qualité passionnante de lever des des questions qu'en trente un ans de mandat je ne m'étais pas posé ,de devoir se confronter ,s'éprouver chaque jour a des problématiques insoupçonnées

ainsi monsieur le préfet vient d'adresser aux élus ,un courrier a propos de la création de carrés confessionnels ,cette idée me trouble alors qu'en réalité cela existe dans bien des communes ,en fait ,dans une république de liberté ,d'égalité ,de fraternité ,je suis interpellé par cette idée qu'il pourrait y avoir un carré ,un "coin" pour les catholiques,un coin pour les juifs ,un coin pour les musulmans et ainsi de suite 

Le fait que la République soit laïque n’empêche pas la police des cultes, avec ses finalités d’ordre et de salubrité publics et donc le courrier de monsieur le préfet n'est ni inapproprié ni incongru 

il n'empêche qu'a quelques jours des cérémonies commémoratives du 8 mai,on est en droit de s'interroger sur cette communautarisation des cimetières 

comme le sujet est délicat puisqu'il touche la mort et le plus intime,mais est il insupportable de penser que des frères d'armes tombés cote a cote ne souhaitent pas reposer de même 

des amis me glissent qu'il s'agit de problèmes d'orientation et que dans certaines croyances c'est important,mais chacun comprendra que je ne peux pas faire tourner mon cimetière ,

mais surtout comment ne pas se dire que cette idée de "carré confessionnel" peut attiser les réactions négatives ,car il y a là une forme de revendication territoriale,d'appropriation religieuse d'un espace géré par la république

moi j'adorerai  que Jacob repose auprès de pierre et de Mohamed,trois français ou non  qui ont  partagé leur vie au sein de notre république et qui sont censés avoir partagés ses valeurs communes

j'entends bien que certains du a la pandémie ,ne peuvent pas rapatrier leur corps sur leur terre d'origine ,je dois être cruel en pensant que cela ressort de l'intime et non de la république

je vais me faire lapider mais j'ai la même sensation qu’avec ces francais qui vont couler leur retraite exonérée d’impôts sous d'autres cieux et qui reviennent,épisodiquement, se faire soigner en France  ,j'imagine le tollé que je provoque par ces propos,c'est ma façon de forcer le trait  

,je comprends bien que cela puisse être la préoccupation de l'état d'adoucir la peine,mais une gêne demeure pour moi ,celui d'un affichage et donc une appropriation  en terre commune de signes distinctifs religieux 

en fait ,a y réfléchir ,cela signifie que la création d'un carré confessionnel aboutit rapidement a ne pas avoir des familles comme interlocuteurs mais une communauté religieuse quel qu’elle soit, comme interlocuteur pour un maire,avec des exigences variables

pardonnez moi le parallèle ,mais a l'heure où chacun prône la mixité sociale,on ferait l'inverse ,et si les motifs religieux devaient prévaloir ,c'est notre société que l'on continue a diviser jusque dans la mort,

comment sans cesse répéter que la religion dans notre démocratie fait partie de la sphere intime et privée et vouloir un affichage physique territorial qui ne permettrait pas une mixité des sépultures ?

je sais que ce sujet est de la dynamite et que bien des gens sont a fleur de peau,mais en fait, la dégradation des cimetières juifs,par exemple,interpelle sur  cette individualisation religieuse ,qui attire les salopards  

on imagine aussi le retour du carré des pauvres et celui des notables 

dernier bémol ,issu de notre histoire ,il est vrai que beaucoup de cimetières sont ornés a leur entrée ou en leur centre de croix catholiques ,c'est le fruit de siècles d'une religion ultra majoritaire ,il faut le concevoir comme un héritage culturel comme les églises ,les calvaires et toutes ces petites choses qui font le patrimoine de notre pays 

au pays de la liberté de l'égalité et de la fraternité ,il ne m'a pas paru que covid pratiquait le moindre racisme et qu'il frappait indifféremment quelque soit la religion,sauf les obèses, mais mac donald n'est pas encore une religion  (pardon de ce dérapage )

bref ,tout ce qui nous sépare ,me gêne ,tous ceux qui voudraient nous distinguer ,nous enfermer dans des carrés pour identifier les plus proches d'un dieu que d'autres ne font pas a mes yeux oeuvre utile pour nous rassembler ,

en fait tout ce qui nourrit le communautarisme enterre un peu la république a mes yeux  

 

   

 

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL