Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2020 5 21 /02 /février /2020 14:31
un iceberg n'est pas forcément de glace

L’autre jour, le parisien faisait un article sur les maires un peu atypiques de l’ESSONNE, du coup j’ai eu ma page ….

J’entretiens de bons rapports avec les journalistes du parisien ,c’est compliqué les rapports avec les journalistes

 Si jamais ,ils t’aiment bien ,tu es foutu,  car au nom de la déontologie ,de la distance  nécessaire , ils s’autocensurent de crainte d’être taxés de favoritisme,pour peu qu’un ou deux lecteurs  protestent sur le traitement qui t’est fait et c’est mort

 Au point que pour certains, plus on est devenus amis ,plus ils ont cessé d‘écrire sur janvry ,

en fait je préfère avoir des amis, alors ce n’est pas grave

Tout ça pour dire que ce « papier » sur mes trente ans de maire m’a fichu une claque

Une vraie remise en question personnelle, d’abord parce que la sensation que cela avait des relents de nombrilisme  absolu, mais surtout cela m’a renvoyé l’image d’un pitre ,d’un bouffon  qui prendrait prétexte de tout pour se mettre en scène et d’être excessif jusqu’à  l’excentricité ,bref un passionné de lui-même et du « faire savoir » plutôt que du « savoir faire »

A lire cet article, je suis certain que cela illustre l' opinion de moi-même de certaines personnes , de ce qui se passe a janvry  et c’est rude à découvrir

Par exemple, Lorsque le journaliste pour montrer mon originalité, écrit que pour lutter contre la réforme des rythmes j’ai été a evry défiler avec mes dromadaires, c’est rigolo ,mais terriblement  réducteur

En fait, je me permets de faire le pitre parce que derrière il y a un engagement sans limites ,total et sincère,il y a du travail ,beaucoup de travail 

est-il utile de rappeler aux lecteurs de ce blog que si je peux me permettre de m’amuser avec mes dromadaires sur la réforme des rythmes scolaires ,c’est juste que parce que nous avons été  la première commune de France a s’y opposer ,que notre délibération a inspiré plus de quatre mille communes en France  ,que notre respect de chacun a permis de fédérer enseignants ,parents et collectivités a travers le pays

 si, effectivement, j’ai été a Évry ,nous avons aussi  organisé des manifestations par quatre fois sur Paris ,déposé des dizaines de gerbes au pied de la statue de jules ferry, qu’a l’invite d’organisateurs a travers la France j’ai été, a mes frais,  a Marseille ,Rouen , saint médard en forez ,dans la région centre   etc ,

participé a des dizaines de meetings ,que nous avons produit un mémoire qui est allé jusqu’au conseil d’état ,que j’ai été confronté directement avec Peillon,ministre de l'éducation en exercice  ,que j’ai la profonde conviction que ce mouvement,  que nous avons participé a initier ,a fait tomber ce ministre et a fini par gagner puisque cette réforme a été abandonnée ,

Alors oui ,je n’ai pas la sensation de faire seulement le pitre avec deux dromadaires et je serai peiné d’être perçu comme tel ;ou que l’image qui reste soit celle d’un rigolo

l’onde sur l’étang ne peut représenter le poisson qui l’a crée

Pour l’anecdote, les opposants a la reforme des rythmes scolaires avaient pris comme signe de reconnaissance les « gilets jaunes »  une idée de parents essonniens ….

cela vous rappelle quelque chose de plus récent ?

et bien, c’est le fils d’un ami qui nous aidait au service d’ordre qui, dans une sequence youtube, a repris l’idée et lancer le truc pour les « gilets jaunes » qui ont fait plus de bruit que nous, c’est sur

il m’a d’ailleurs envoyé un message amical pour s’excuser de cette « usurpation » qui lui lui était venue comme cela, dans le feu de l’action dans cette  séquence tournée dans sa voiture, au moment où la préoccupation était le prix de l’essence….fin de l’aparté  

un iceberg n'est pas forcément de glace

Ce blog  n’est pas là pour me vanter (une fois de plus, penseront certains) juste pour expliquer que l’on puisse être blessé,attristé de l'image que l'on envoie 

lorsque j’ai été élu la première fois, moi qui était connu dans le village pour les spectacles que nous montions ,pour une certaine insouciance ,j’ai tout bloqué ,tout arrêté pendant plusieurs années pour montrer  qu’il n’y avait pas que cela,pour essayer de montrer un savoir faire sur le fond 

Si je me permets, une fois tous les dix ans, de danser sur scène en tutu et en diadème ,c’est par autodérision ,pour montrer que je suis resté le même sans avoir la tête qui gonfle

 c’est surtout parce que derrière la plaisanterie et le ridicule ,il y a le bonhomme qui a permis la création de la gare autoroutière de briis et ses millions de passagers ,la renaissance d’un village qui s’était endormi, du mec qui n’a pas augmenté les impôts de son village depuis trente ans tout en le conduisant a l’excellence , du bonhomme qui a redressé la situation de syndicats intercommunaux en faillite, du type qui participe, avec beaucoup, a un certain bonheur de vivre et constitué une belle  tribu de 260 bénévoles pour des aventures humaines formidables ,de l’être humain tout simplement qui veille de jour comme de nuit,au nom de toutes ces petites choses ,il peut se permettre cet espace d'humanité aussi ridicule soit il ,sans que cela ne le résume 

Je crois que l’on n’est pas forcément uniquement un bouffon quand on ouvre sa porte a l’étranger, que des centaines de familles mangent mieux grâce à ses idées

Alors tout cela est terriblement « moi je », mais comment faire pour expliquer …..

On ne fait jamais rien seul et c’est ma plus intime des convictions, par contre je revendique la paternité de l’impulsion, mais même cette impulsion je la dois a ceux qui m’entourent et qui me permettent de l’avoir

Alors je ne vais pas vous raconter trente ans de contenus, de petites choses qui ont de l’âme ou de l’humanité, mais je prends une gifle quand j’ai la sensation que ce fond essentiel est gommé au profit d’un clown qui surferait sur une communication décoiffante

Bien entendu, que plonger dans une piscine tout habillé, danser en tutu, ou défiler avec ses dromadaires cela permet de faire parler du dossier, mais l’horreur serait d’inverser les choses et de ne retenir que cela  

enfin , j’arrête de jouer les calimeros ,mais deux termes qui me  heurtent ,

je suis qualifié de "jouer les chevaliers blancs" tout d'abord quand on saborde en toute conscience la "carrière" politique que l'on pourrait avoir ,on ne joue pas

c'est un choix ,ensuite,  ce terme de "chevalier blanc" a quelque chose de méprisant ,ou moqueur  comme si l'honnêteté ne devrait pas être de mise ,comme si elle n'était pas la loi fondamentale,comme si les petites et grandes compromissions étaient la norme et qu'il fallait "jouer le jeu"

enfin, être a la" recherche de reconnaissance",je crois que c'est vrai ,mais que cela s'apaise ,que chacun d'entre nous a besoin d'encouragements ,qu'il n'est pas en acier insensible ,que le sportif monte sur un podium et qu'on flatte un cheval après l'effort

la reconnaissance ainsi que l'ambition ,le drame serait d'agir pour être reconnu comme l'ambition, si elle est naturelle pour beaucoup ne veut rien dire  : l'ambition pourquoi ? pour soit même ? ou pour une certaine idée de la vie ?  il y a bien longtemps que pour moi que ce sont pour des fondamentaux issus de mon éducation  

Alors c’est vrai qu’en lisant cet article j’ai eu la sensation de ne pas avoir su dire, même auprès de gens que j' aime, c’est d’autant plus brutal que l’image vient de personnes bienveillantes

voilà j'ai été bien long ,mais je devais expulser ce truc qui portait ,non pas sur l'estomac mais sur le cœur ,avec la rage de n'en vouloir qu'a moi-même 

 

 

un iceberg n'est pas forcément de glace

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL