Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2020 5 14 /02 /février /2020 08:48
gorge profonde au conseil général de l'essonne

un article du parisien qui évoquait dans un paragraphe les 16 années houleuses que j'ai passé au conseil général de l'essonne me pousse a vous raconter le dessous des cartes ...il y a prescription !

en fait ,j'ai été élu en 1994 ,conseiller général au sein d'une majorité présidée par Xavier Dugoin...jeune maire ,loin des affaires départementales ,j'avais la sensation que tout cela était très partisan mais sans plus...

au fur et a mesure de ce que je voyais ,je passais d'ahurissements en ahurissements ,et chaque semaine constituait la révélation d'un nouveau scandale par la presse 

,j'ai été le premier conseiller général a demander a xavier dugoin de démissionner ,lui disant en séance publique que s'il ne partait pas aujourd’hui dignement il partirait dans la honte ,honte qu'il nous ferait partager

ce fut l'époque où j'eus un grave accident  de voiture ,qui résonne a mes oreilles quand je vois ce qui se passe sur étampes 

période difficile,où nous nous sommes retrouvés a six conseillers généraux a refuser de voter  le budget ,

j'ai la fierté d'avoir fait  parti de ces six là  : parmi eux il y avait quand même le vice president  aux finances laurent beteille,le secrétaire d'état jean de boishue vice president du conseil ,Lucien sergent ,récemment décédé et spécialiste des finances,madame  e morin conseillère générale,bernard mantienne ,vice président et maire de verrières et moi même,un tremblement de terre qui nous a mis au ban de l'institution, mais une véritable fierté

c'est ainsi que l’exécutif a commencé a me coller l'étiquette de "chevalier blanc" avec un rien de mépris,cette idée de chevalier blanc me colle a la peau comme si vouloir rester intégre ne devait pas être le projet de chacun et que les petites compromissions comme les grandes étaient une fatalité    

est il utile de dire que l'opposition socialiste et communiste  semblait vivre très bien son rôle et ne crachait sur aucun avantage en nature généreusement octroyés par la présidence ,des restaurants, aux voitures de fonction, sans parler des subventions ciblées ou des voyages au titre de la "décentralisation" ,bref un consensus de "bons pères de famille" qui a conduit cette opposition a toujours préserver l'executif en place et ne pas par ses votes lui faire risquer quoi que cesoit  

en 1998 ,quand la majorité a basculé ,on nous a accusé d'être responsables  de cela ,  comme si ce n'étaient pas les détournements de fonds ,les pillages de caves et autres qui en étaient la cause ,

de fait bon nombre de comportements "inappropriés " n'ont donné lieu a aucune procédure ,la page se tournait 

est arrivée l’ère de Michel Berson ,je dirais  que l'homme est honnête,mais capable de mensonges, et je ne doute pas qu'il n'eut pour lui aucun enrichissement personnel ,

 ce fut un président "accidentel" ,il a été "premier a un concours de circonstances" ,la majorité élue était forte de courants puissants et brutaux ,ces braves gens quand ils se sont retrouvés a choisir un président se sont étripés sauvagement ,entre les jean Luc melenchon ,thierry mandon ,les differents courants socilaistes de l'epoque le groupe communiste  etc ... le choix finit par porter sur le plus petit commun dénominateur  : Michel Berson 

avec 25 élus d'une majorité très plurielle  contre 17 pour l'opposition,le brave Michel  a du obéir aux exigences des uns et des autres chacun se créant un fief 

une majorité devenue donneuse de leçon sur la probité et particulièrement sectaire  

gorge profonde au conseil général de l'essonne

quant  a l'opposition ,elle était en lambeau ,constituée en grande partie de sortants qui avaient pris l'habitude de jouer les notables 

c'est dans ce contexte,que nous étions peu a être légitimes a rappeler a l'ordre quant aux problémes de transparences, de copinage ou d'embauches partisanes ,a chaque fois que d'autres intervenaient ,il leur était rapidement rappelé qu'ils étaient mal placés pour le faire 

ce furent dans ces circonstances que je fus contacté par courrier par celui que j'ai appelé "gorge profonde" 

"gorge profonde" n'a aucune connotation pornographique !,ce fut l'homme du fbi qui renseigna secrètement les journalistes du Washington post sur l'affaire du watergate  

je n'ai jamais su qui était "mon gorge profonde"  mais durant des années ,il m'a abreuvé de courriers ,de notes manuscrites issues de l’exécutif et qui révélaient le dessous de certaines cartes et me faisaient découvrir des dépenses stupéfiantes 

"gorge profonde" m'a permis de rendre hystérique la direction du conseil général 

c'est grâce a "gorge profonde" que j'ai découvert que jean luc melenchon  utilisait a outrance bien qu'il n'était plus élu les voitures et les chauffeurs du conseil général ,

j'avais par le menu,les convocations faites au plus haut niveau pour tous les chauffeurs afin de leur ordonner de se taire  et de les menacer

,j'avais les factures et les virements du même melenchon qui financait sous forme d'encarts publicitaires du conseil général  une myriade de revues obscures et gauchistes parisiennes ,

les déjeuners fous et ruineux organisés dans les plus belles tables de l'essonne pour des tablées de militants communistes ,

les dejeuners au parc montsouris ou a la closerie des lilas ,les notes manuscrites de berson hurlant sur certaines dépenses ,ou les courriers pour faciliter l'exposition de tel copain, voir l'embauche de tel autre

les contrats d'embauche pour la fille ,la femme,le fils,je crois que c'est lors d'une des séances que berson a découvert que l'un de ses vice presidents avait embauché sa femme ,bien cher,au sein d'une association départementale 

les sommes folles dépensées en communication ,en sondages d'opinions ,en imprimerie pour remercier les imprimeurs de leur fidelité au ps ,en journées de formation payées a des élus qui avaient échoué a la dernière election,en "création"  couteuse au bénéfice de copains  

le plus drôle étant les mots manuscrits pour des réunions "secrétes" afin d'essayer de comprendre comment j'étais informé, avec consigne de ne rien passer par mail ,ni par téléphone

les engueulades entre élus pour savoir s'il fallait financer ou non une expo a la cathédrale

ce courrier de michel  berson  affirmant qu'au conseil général seul 'l’intérêt du parti socialiste le guidait ....

ou de melenchon sollicitant hollande qui était premier secrétaire du ps pour se présenter aux législatives  sur paris ,

la liste est immense et sur ce blog, de temps a autres, j'ai mis des petits extraits de factures ,il y en avait des centaines 

autant dire que c'était jubilatoire de leur poser la question en séance publique  dont j'avais la réponse et de les voir s'enfoncer

vous ne pouvez pas imaginer l'état dans lequel cela les mettait

sauf que l'étau se resserrait autour de "gorge profonde", aussi j'ai imaginé un petit stratagème : il  y avait dans mon groupe d'élu ,un conseiller général qui mangeait un peu a tous les râteliers et qui était très ami avec francis  lara   ,l'homme  des grandes et des basses œuvres de l’exécutif,

j'ai donc ramené une sorte de stéthoscope qui n'avait même pas de piles et fait semblant d'écouter a travers les murs,cela n'a pas raté

,a peine avais je le dos tourné que notre brave conseiller général se précipitait pour raconter qu'il savait comment j'étais informé tenant dans les mains "l'objet du délit" 

au résultat ,le week end suivant ,"gorge profonde" m'informait que le conseil général avait mobilisé une entreprise pour sonder tous les murs a la recherche de micros....

je n'ai jamais su qui était "gorge profonde" ,un jour, ses envois cessèrent,j'ai scruté les organigrammes pour chercher a comprendre ,en vain .   

tout ceci est il immoral ?

ce qu'il l'est a mes yeux  sont les gens qui trichent ,qui sont nonchalants avec  l'argent public ,

le plus étonnant dans cette histoire est qu'il y avait tellement de clans et de courants que la plupart ignoraient leurs mutuelles turpitudes et les découvraient ,grâce a moi, en séance 

la dernière fois ,que j'ai été élu au conseil général, des le premier tour avec un score historique ,le "hasard" a fait que le comptable qui avait absolument voulu tenir mes comptes de campagne,m'ayant assuré qu'il s'occupait de tout  "car j'avais trop de travail" , a "oublié" de donner a temps mes comptes de campagne, ce qui m'a rendu inéligible et sorti  du circuit violemment 

cet "oubli ", il est allé le fêter avec un cacique puissant du parti socialiste a new-york et quelques mois plus tard a été nommé président de la faculté des métiers 

bon, je pourrais vous en raconter bien plus encore ,le bonheur réside dans le fait qu'en trente ans ,mon honneur a toujours été sauf, quand bien même on ait tout tenté pour le salir  

une photo symbole que cette bouteille de champagne qui tronait au sixieme étage dans les appartements présidentiels ....

gorge profonde au conseil général de l'essonne
Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL

Présentation

  • : Le blog de Christian SCHOETTL
  • : chronique d'un élu local trop libre pour se taire
  • Contact

Recherche

Liens