Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2019 3 24 /07 /juillet /2019 12:21
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue

chacun de mes étés se ressemblent et différent a chaque fois,je suis un homme que les habitudes rassurent et fondent mais pour mieux les exploser si nécessaire

ainsi tous mes étés commencent par cet appel a lauric dans le var pour fixer la date où il pourra "monter" pour m'aider a convoyer les "filles" ,car il serait impensable d descendre  dans le sud sans les chats ,le chien et les ...dromadaires ,dès lors je sais où sont placées les guillemets de la parenthèse,comme si le terrian de jeu se délimitait 

vous avouerai-je que cette pause était nécessaire ?

ce fut une année folle,avec un rythme d’événements a rassasier le plus inassouvi et a épuiser le plus valeureux des bénévoles , avec une dose d'émotions considérable,celles qui ont transparus et les autres

vous avouerai-je que je ne me suis jamais complètement remis de ma petite opération au coeur et que ,parfois, souvent, il me rappelle a l'ordre ,il me bouscule ou me contraint a m'asseoir ,que certaines nuit ,il part en vrille et j'ai le souffle court 

j'aime ma vie palpitante ,mais mon palpitant aime a me rappeler qu'il peut y avoir des overdoses,c'est agaçant !,d'autant plus que si on veut  réussir des impossibles ,il ne faut pas que le doute s'installe ni qu'aucune faiblesse ne transparaisse 

ces étés ,presque hors du temps,me sont nécessaires pour recharger les batteries et cesser de tirer sur la couenne,

et puis ,tout ne s'arrête pas ,le salon des camelidés ,les travaux de construction du nouveau hangar,le marché de noel et ces nouveaux automates qu'il nous faut aller chercher a la rentrée,les travaux de toiture a l'église ,le tritium dans l'eau du robinet,la qualité des gites ,leur entretien ,la plage et la rigueur nécessaire , que sais je ?

mais je ne suis pas sur place ,alors il y a de la distance, il y a les courageux qui sont un peu moi ,a ma place ,les bienveillants en quelque sorte qui ,là bas ,a janvry  débroussaillent, veillent, préparent la piste de ces chemins inconnus que nous allons emprunter  

chaque été ,je bassine les lecteurs avec les fleurs que j'aime a voir grandir ,

j'aime les fleurs ,j'aime les déclinaisons qui partent du rose jusqu'au mauve ,

j'aime ce rite de les arroser au lever du jour,de les surveiller durant le jour sous la chaleur accablante ,

j'aime le bruit de l'eau qui crépite en débordant des pots et qui rafraîchit le sol 

ici j'ai planté des fleurs que je ne vois jamais fleurir ,car je ne suis pas là a la saison ,des fruits que je ne goûte pas comme les oranges ou les mandarines, mais je sais qu'ici une oasis existe et que les oiseaux totalement absents lorsque j'ai acheté ce lieu ,désormais sont là nombreux car ils trouvent eau et nourriture

grâce à pierre ,jacques et lauric,le plateau a retrouvé ses oliviers ,que la recolte soit bonne ou mauvaise ,peu importe ,c'est un arbre magique et inscrit dans notre mémoire ancestrale,dans nos génes  

 

l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue

l'été ,c'est aussi ,temps donné au temps ,

les amis qui passent,qui dorment ,qui dinent ,qui rient ou qui tout simplement goutent ce je ne sais quoi ,

ces apéritifs,sous la treille, avec des tartines de truffes ,avec le désespoir de ces chênes truffiers plantés il y a dix ans et qui ne donnent rien ,la farigoule dans l'eau assis sur le banc a échanger des riens ou des essentiels,ces plats partagés,ce pain rompu 

désormais c'est aussi ,le moment privilégié avec chloé la merveille, en attendant nora,ce sentiment de transmettre ,d'apprendre ne serait ce qu'a nager ,mais aussi a regarder ,ce partage de l'amour des animaux,

un matin je la réveillerai a l'aube pour qu'elle voit ce renard impertinent qui s'asseoit sur un muret du terrain et qui m'observe avec curiosité durant une bonne dizaine de minutes 

l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue

en attendant nora qui avec de telles soucoupes sera capable de s'envoler 

l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue

les habitudes ,les rites ,ce sont ces rites essentiels comme pierrot qui "monte" boire son jus d'orange et croquer ses amandes qui tempête devant ces "bons a rien" ces "incapables" ces "politiciens" ce "macron" et qui se radoucit pour parler de son potager et encore plus de sa manon ,

c'est jeannine sur la pas de sa porte qui accueille la terre entière et qui lorsqu'elle te fait une confidence commence toujours par "ma foi,personnellement" ,

c'est madame galliano derrière son armée de vendeuses qui a l'oeil qui frise et te regarde a moitié comme si tu étais fou ,car elle va parcourir ton blog de temps a autres

,c'est laurence la poissonnière de lorgues qui te claque des bises avec son formidable accent du midi alors qu'elle est d'étampes  ! laurence qui a un petit coté perrette de la pub bridelice

ce sont les "filles" qui tiennent les "delices de taradeau"  et qui te servent une cuisine maison  comme je l'aime et qui reconnaissent ta voix au téléphone

c'est le buraliste du village qui me donne du "monsieur le maire" ,je ne sais pas comme il a su et qui semble heureux de me voir ,

la liste est immense de ce petit monde a la pagnol  qui ouvre si gentiment ses bras 

l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue

j'ai trop partagé des images de l'aube pour ne pas lasser ,mais elle incarne bien cette forme de sérénité ,sans doute ressentie par tous puisque les chats semblent ,ici, heureux et ...détendus 

l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue
l'été ? une parenthése attendue

et pourtant je ne vivrais pas ici ,ma terre est ailleurs ,elle est au nord ,elle est dans cet univers bouillonnant où chaque jour peut naitre l'improbable ,l'éclat de rire ,la tendresse ,les amis ,les opportunités folles,les combats justes ,la vraie vie quoi !

alors oui ,j'ai besoin de cette halte ,j'aimerai apprendre a écrire, pour écrire ici de jolis romans et vous les rapporter a janvry

,en fait ,c'est dans mon village que s’écrivent nos aventures et c'est ,sans doute,  mieux ainsi car il y a moins de fautes d'orthographes 

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL