Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2019 2 14 /05 /mai /2019 09:24
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire

ce samedi ,j'ai invité les habitants de mon village et les bénévoles a fêter mes trente ans de mandat de maire ,trente ans cela compte,si l'on compte les enfants nous étions presque 400....

et j'ai souhaité que l'on soit clair que cela soit a mes frais,comme disait ma mère les indemnités c'est fait pour ca ... , une fête pour cette aventure collective et personnelle 

a tout vous avouer lorsque les lampions de la fête se sont éteints ,il m'est venu cette phrase saugrenue "maintenant je peux mourir"

bien sur ,il y a des amis que j'aurais aimé inviter, mais il y a des moments où la place manque

ce fut une des plus belles soirées de ma vie ,la tendresse ,l'amour,l'amitié sous toutes leurs formes ,toucher du doigt que ce que a quoi l'on croit ,pour lequel on vit ,on agit, est une réalité ,que l'on ne vit pas en théorie 

alors oui j'ai fait ce que je sais a peu près faire ,je l'ai fait de manière a montrer que je vous voulais honorer  les gens 

forcement j'ai écrit un petit discours ,comme il était très long ,j'ai un peu expurgé ,c'est dire ....

trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire

  j’ai lancé les invitations de façon un peu artisanale voir désorganisée ,sans liste ,ni rigueur

 au résultat vous avez chacun reçu des dizaines de mails avec du vrai n’importe quoi ,et j’ai peut-être quand même oublié d’inviter certains amis

 

Il y a trente ans ,je devenais maire de janvry ,ce soir ,ce sont des anecdotes que j’aimerai vous rapporter

 comme ce premier courrier reçu des le lendemain de mon élection

La lettre du député de circonscription pierre andré wiltzer qui me disait ceci , »je tenais a vous feliciter pour votre brillante election, les habitants de boullay les troux ont su reconnaitre toutes vos qualités « 

Sans doute ,ma reponse fut elle la première d’une longue lignée où j’ai remercié en expliquant que l’élection  n’avait pas été si brillante et que malheureusement les électeurs de boullay les troux ne m’avaient été d’aucun secours,

C’était idiot, car sa secrétaire a dû se faire engueuler, mais beaucoup d’entre vous savent que je ne peux pas résister a me moquer gentiment   

Je suis arrivé a janvry vers l’âge de 6 mois ,mes parents y ayant leur résidence secondaire  ,

des l’age de 8 ans, je n’ai jamais envisagé de vivre ailleurs qu’ici, une sorte d’évidence indiscutable,l’adolescence n’est venu que confirmer cela

 c’était ainsi et j’ai construit ma vie professionnelle dans ce seul but ,c’était ainsi et pas autrement

Ce que je n’avais ni prévu, ni envisagé ,c’était cette fonction au sein de notre village,  

je crois que ce sont vraiment les circonstances et une conjonction qui ont permis que je sois élu

Dans le premier mois de cette election mouvementée,

vous imaginez ,j’en suis au premier mois et il y a trente ans .

je garderai deux souvenirs que je raconte régulièrement :

le premier c’est cette dame, propriétaires de terrains a janvry venant me voir dans mon bureau a peine étrenné, pour m’expliquer que nous étions un village de cons où il ne se passait jamais rien et où il n’y avait même pas une épicerie ….. tu prends cela dans la figure car toi tu l’aimes bien ton village de cons

Et il y avait ces voisins, habitant dans le bourg, en plein conflit où l’on me demandait d’intervenir ,

les uns possédaient un dogue de bordeaux ,un molosse ,un chien de guerre de pres de 80 kg avec une gueule énorme ,les autres étaient les heureux parents d’un enfant de neuf ans ,

on me demandait d’intervenir car plainte avait été déposée a la gendarmerie car le môme avait mordu le chien a travers le grillage ….

c’est vrai que ce jour là je me suis dit que je n’avais peut etre pas mesuré la taille du spectre du role d’un maire  

ma mère ayant été maire ,des années auparavant

Le premier mandat a été difficile, surtout le dimanche midi, lors du déjeuner dominical en famille, car ma mére vivait comme une blessure,un sacrilége,une remise en question , a chaque travaux ,chaque aménagement que nous réalisions :

 une soupe a la grimace lorsque j‘ai eu le malheur de changer les rideaux de la maternelle qu’elle avait amoureusement confectionnés 15  ans plus tot ,

lorsque j’ai changé les coussins de la salle des actes

et je ne vous dis pas la destruction du rond-point de la place de l’église pour installer la fontaine ,

Les exemples sont nombreux qui m’ont demandé des trésors de diplomatie

Chaque dimanche nous rejouions la version féminine du meurtre du père  

trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire

Pour essayer d’être le plus court possible, un mot pour vous dire la belle aventure collective qu’ont été ces années ,grace a des conseillers municipaux intelligents ,libres de pensée ,créatifs,chaque conseil avec une facette particulière ,m is tous incroyablement engagés

 bien sur, en trente ans ,il y a des fâcheries mais jamais de divisions ,

a trois occasions en trente ans , l’un ou l’autre ont quitté le navire,autrement dit claqué la porte mais toujours doucement  

 ce fut toujours un creve cœur car je l’ai toujours considéré comme un échec personnel

mais cela n’a jamais porté ombrage a cette espèce de confiance chaleureuse mais lucide ,qui a toujours régné au sein du conseil

cette solidarité consciente sans concession qui nous ont permis  d’être le village que nous sommes

 

une pensée aussi  pour ces compagnons d’armes décédés  THIERRY, claude, Ghislain,

en trente ans ce sont plus de 250 conseils municipaux ,presque une année complète de soirées consacrées  a l’intérêt général et je ne parle pas des soirées de commission

Une pensée donc aussi pour ma famille dotée d’un père et d’un mari absent tous les soirs

les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements
les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements

les mariachis font partie de mon univers ils sont de tous mariages nos anniversaires ,nos enterrements

 

 

Ces fonctions de maire m’ont conduit a en occuper d’autres, la construction de la communauté de communes qui était une coquille vide et dont personne ne voulait

vingt ans pour lui créer son identité et une vie réelle

 puis 16 ans au conseil général et là je dois vous faire un aveu

Plus on s’éloigne de la vraie vie, des gens, des réalités

moins le bon sens  ,l’interet général ne sont au cœur des choix ,

pendant 16 ans au conseil général ,jamais une idée n’a été retenue parce qu’elle était bonne ,

tristement, une idée est retenue si elle vient de la majorité et elle est mauvaise si elle vient de l’opposition,

il reste tout juste la possibilité d’obtenir quelle soit mise en œuvre, si la majorité en place espere ainsi vous faire taire

Pendant 16 ans au conseil général j’ai eu la sensation d’être un gladiateur qui n’est applaudi que parce qu’il frappe plus, et plus fort ,

des combats souvent très vains réservés a une enceinte très restreinte,

la foule en question veut du sang ,elle est sans cœur et si vous tombez ,elle criera pour en  encourager un autre

incroyable logique stérile  qui consiste a apprendre a faire mal au nom du bien.... publique  

Je me reproche de ces années d’avoir appris la hargne ,la brutalité ,la violence,la dureté ,certains diront le cynisme , d’avoir appris a prendre des coups et a souffrir sans le laisser paraître

Cette violence m’est, bien sur, revenue en boomerang avec des attaques épouvantables et des accusations ignobles  a mon égard ,remettant en cause mon honnêteté ,ma probité  et qui m’ont laissé brisé physiquement durant tout un été ,perclus de douleur.c'était bien sur sans objet ,sans fondement et si cela eu quelques échos médiatiques pour me mettre plus bas que terre ,il n'y en eut aucun pour réhabiliter mon honneur et pour confirmer qu'il n'y avait même pas eu de procédure a mon égard 

Je reproche a ce petit monde l’oubli de l’intérêt général, qu’au moindre décès d’un élu, après une seconde de stupeur, chacun soit déjà en train de penser a sa succession et a negocier des alliances

Ça, c’est le coté noir ,vain et vaniteux

Mais il y a les les amitiés sincères  si rares qu’on en a des bouffées de bonheur grâce a celles qui résistent a ces flots d’ambitions personnelles ,merci francois,brigitte,laure ,alain, jean marie ,leo ,bernard ,Cécile et plusieurs autres de faire partie de cette poignée là

trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire

et puis j’aimerai parler des idées qui se réalisent, et que certains saluent ,

ce n’est pas de la fausse modestie ,je ne suis pas convaincu d’avoir beaucoup d’idées ,mais je revendique d’être une éponge,d’écouter , d’aimer les projets et les défis que l’on me suggère et d’essayer de les mettre en œuvre ,

s’ils me semblent excitants ,pertinents utiles  ,

pendant que je vous parle, parmi vous ,il y a des idées qui germent, qui sommeillent dans votre cerveau,il y en a tout le temps ,

les idées  sont des étoile filantes ,

notre role, c’est de les attraper et de les réaliser  ,

la seule paternité qui compte c’est celle de celui qui arrive a concrétiser les choses ,

peu importe que l’on soit  le geniteur, c’est celui qui élève un enfant qui compte

bon,cela depend du geniteur quand même,

 entre un geniteur comme albert einstein et donald trump faut pas se tromper 

en trente ans ,a janvry et ailleurs, on a mis en œuvre quelques idées ,quelques projets,

il y a toutes celles qui auraient peut-être vu le jour,de toutes facons que je sois là ou non

  ,et puis il y en a une poignée dont je suis sur que sans moi elles n’existeraient pas ,

alors ce n’est pas pour me vanter, c’est juste pour dire que la conséquence d’une élection c’est d’abord cela

 en toute immodestie ,car je sais l’instant où tout a basculé et je sais pourquoi et comment je l’ai fait basculer ,

 sans moi, a cette fonction ,il n’y aurait jamais eu la gare autoroutière de briis sous forges,

il est parmi nous ce soir ,c’est devenu un ami ,le collaborateur du conseil general  qui a étudié ce projet quand je l’ai proposée et qui a produit un rapport expliquant que cette gare, si elle se realisait, accueillerait au mieux douze passagers par jour

,et il était d’accord avec les services transports de la region et du stif autant vous dire qu’avec de tels avis des professionnels ,il faut être musclé et saignant pour qu’un tel projet sorte de terre

,il n’y aurait pas eu les archives départementales de chamarande telles que vous les connaissez,

nous les avons sauvé avec un fonctionnaire departemental lors  d’une comission d’appel d’offres brisant toutes les règles de discipline et provoquant la colére du président de l’époque

il n’y aurait pas eu le lycée de limours ,sauvé a la veille de l’annulation de sa construction par le conseil régional  sur un ballot de paille au fond du grange du coté de forges les bains

comme il n’y aurait pas la veloscenie vers le mont saint michel

  nos communes  ne seraient pas ,non plus ,aujourd’hui  au sein du parc naturel de haute vallée de chevreuse ,

si je vous cite ces exemples, c’est parce que pour janvry ,il vous appartient d’en juger

juste cette réflexion d’un inspecteur des renseigenments generaux qui n’est pas eric qui m’a dit

 "janvry ce n’est pas une commune, c’est une principauté"  

trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire

le seul pouvoir qui compte est celui du pouvoir de faire ,

un élu doit etre créatif,reactif,sans prejugés et garder toute sa capacité a s’indigner, a resister ,

il est aussi  un des rares grains de sables capable d’enrayer la machine a broyer

 l’administration ,la technocratie ,la loi du tapez un, tapez deux, tapez trois ,l’anonymat ,la disparition des rapports humains  dans toutes les demarches constituent une immense machine a broyer ,

les élus sont un de derniers remparts pour briser la solitude des individus face a cet etre sans visage ,un internet qui arrange bien des gens par la distance qu’il installe et la froideur qu’il autorise

Cela va des banques qui reclament 22% de taux d’interet alors qu’habituellement elles demandent 5% et qui envoient les huissiers ,

 

aux guerres qui jettent a la mer des familles entières,

de l’administration fiscale qui reclame des taxes d’equipement pour une maison qui n’a jamais été construite,

la loi du « c’est comme çà « ,du « c’est l’informatique » , »ce sont les consignes »

 la liste des exemples est immense

j’en citerai deux parce qu’ils sont, ceux là , sont plutôt drôles et moins révoltants 

C’est le père kuribata ,prêtre africain de notre paroisse qui recoit un arrêté d’expulsion et de reconduite a la frontière ,sa carte de sejour a été refusée par la prefecture

 je m’en émeut d’autant plus que pretre ,il y a des problemes de recrutement, la main d’œuvre se fait rare,

 c’est un peu comme les plombiers polonais ,

et monseigneur bobiere ou le pere christian  ici presents ne me démentiront pas

Donc j’appelle la préfecture ,je finis par avoir le service ,pour savoir pourquoi ils lui refusent  son autorisation de sejour a notre brave curé,

 et là, je vous le jure la dame me répond « mais monsieur,si on l’accepte demain, il fait venir sa femme et ses enfants « 

et là, tu navigues entre l’horreur et bonheur absolu

Plus leger encore ,un jour, l’imitateur yves lecoq , m’appelle en me disant

Christian, je suis bloqué a la prefecture ,j’ai perdu mes papiers, je les ai refait,maintenant je dois payer a la régie de la prefecture , les timbres, mais sur mon carnet chèque il y a marqué yves lecoq alors que  sur ma carte d’identité il y a mon nom complet  qui est Yves Louis Georges Lecoquierre-Dubois de La Vigerie,

du coup la dame refuse mon chéque ,

je lui ai bien dit qui j’étais ,

elle m’a dit qu’elle m’avait reconnu, mais que c’etait pas le probléme  

et là, a part appeler le prefet pour lui dire de sauver lecoq,il n’y a pas grand-chose a faire

 

trente ans de mandat ,un anniversaire

a ce jour ,j’occupe beaucoup de moins de fonctions qu’a une époque et pourtant, je n’ai jamais été aussi heureux ,aussi serein et vous tous qui etes ici, je tenais a vous en remercier car je vous le dois

ici l’arène de gladiateur s’est transformée en terrain de jeux en humanité

la tribu des janvryssois et des bénévoles, c’est ma famille élargie ,

ce n’est pas le pays des bisounours mais c’est ma tribu, je l’aime et j’en suis fier ,une armée de bienveillants  a mon égard

elle nous confére le pouvoir de soulever des montagnes ,de rendre chaque l’impossible possible et ce n’est pas une formule

France info dans une tribune sur internet titrait « a janvry papa monstre a anticipé la rentrée pour son école »

quel meilleur résumé de tout ce que j’aime ,de la tendresse ,de l’attachement ,de l’engagement

 

Je voudrais remercier mes arriere grand parents, grand parents, parents qui ,par la transmission, m’ont permis une sécurité financière qui m’a offert la liberté ,

la liberté de mes choix ,la liberté de rire et de jeter dehors  les corrupteurs de tout poil ,

il est plus facile d’être honnête quand on a des moyens ,que quand on a des huissiers a sa porte ,

la liberté de m’engager telle que je l’ai fait, je leur dois en grande partie

 

Enfin je crois que l’on ne peut rendre heureux, que si on l’est soi même ,cela je le dois aux gens que j’aime ,a cette tribu incroyable ,a ces aventures réussies grâce a eux

 

John lennon raconte   "A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie."

 

Alors oui ,je vous le dis il n’y a aucune nostalgie de ces trente ans bien au contraire ,je vis des jours heureux grace a vous et j’ai une passion dévorante pour nos aventures a venir et les mois a venir sont plein de promesses jubilatoires

Je vous avoue que je crains les periodes d’élections car il sort toujours des rats des égouts avec des méthodes très sales,j’ai envie que cela passe vite car ils m’atteignent  

trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire

Cette année au bout de trente ans la commune a acheté les terrains de la dame qui disait que janvry était un village de cons ou il ne se passait rien ,

le plus rigolo, c’est qu’un des terrains est celui, où depuis des années, nous faisons janvoriaz notre piste de ski, dans ce village où il ne se passe jamais rien

Allez je termine ,trente ans de mandat ,je revendique le plus incroyable des succès ,la plus difficile des réussites

 Nous la vivons quasi quotidiennement

qui que ce soit d’entre vous, si vous parlez ou si vous prononcez le nom de janvry a l’extérieur de notre village ,

bien sur si la personne connaît notre village ,vous apercevrez un phénomène magnifique,magique  :

 un petit sourire s’amorce spontanément sur le visage de votre interlocuteur,

un sourire qui vient tout seul ou des yeux qui pétillent  ,

c’est tout ,sauf insignifiant ,imaginez ce que cela signifie

Que le nom de notre village soit associé aussi profondément au plaisir, au bonheur ,

c’est notre plus incroyable succès d’être associés ainsi aux choses heureuses de la vie

merci a tous d’être là certains sont venus de tres loin,d’autres ont travaillé comme des fous ,ont cherché à penser à tout ,merci pour cette  tendresse qui m’entoure ,merci au personnel communal hors du commun ,

merci tout simplement de me montrer que ce que je crois le plus au monde, d’amour, d’humanité ,de fraternité , ne sont pas idées en étoiles filantes, mais notre réalité au quotidien,des trucs que l’on peut toucher du doigt a vous faire monter les larmes 

alors très loin de la cuisine électorale, il faut que je me remette aux fourneaux

 on va passer a table ,pour une recette qui ne doit rien ni aux calculs ni aux ambitions

je vous embrasse tres fort  

 

  

que dire de l'avalanche de tendresse ,de gentillesse ,de bienveillance ? les deux milles attentions,surprises qui m'ont été faites ,l'immense coup de main donné pour pouvoir recevoir correctement

heureux d'avoir pu organiser pour que les monstres du village aient  leur soirée privée ,l'un de ces "monstres"  ait venue me voir a la fin de la soirée et elle m'a dit 

"alors tu as vu la vidéo ?"

j'ai dit oui 

et alors t'as pleuré ?"

bien sur que j'ai pleuré 

trente ans de mandat ,un anniversaire

cerise sur ce gâteau d'émotions ,

vers une heure du matin, j'ai vu dans la cour deux ombres qui se profilaient dans la  c'était un ami , un homme que j'aime qui me revenait 

alors oui,c'est un des plus soirs de ma vie,sans doute parce qu'il témoignait que l'engagement n'était pas vain parce que cet amour après qui on court en permanence était là ,puissant ,fort ,tendre ,bienveillant ,partagé,parce que je crois que nous arrivons a éviter le culte de la personnalité en marquant bien que tout ceci ne vaut que parce que nous faisons ensembles  des bouts de chemins partagés ,que nous ne sommes rien les uns sans les autres et j'en suis conscient bien plus que quiquoncque

trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire
trente ans de mandat ,un anniversaire

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL