Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2018 6 11 /08 /août /2018 15:58
les impots locaux sont révolutionnaires et subversifs,c'est pourquoi on va nous les supprimer

mon dernier papier sur les maires a donné lieu a un abondant courrier qui m'a étonné ,j'étais sur d'emm..tout le monde

les mails et messages reçus me poussent a affirmer quelques petits trucs :

tout d'abord ce sentiment étrange exprimé par les citoyens, eux mêmes, de l'ordre

"il faudrait limiter le nombre de mandats ,interdire le cumul,

interdire a quelqu'un qui a un casier judiciaire de se  présenter",

la liste est longue de ces limitations que souhaiteraient le citoyen et cela me laisse ...le cul par terre  !

on a les élus que l'on mérite ,

si un voyou ,repris de justice gagne une élection, c'est que des citoyens l'ont choisi, réclamer une loi interdisant une candidature ,c'est crier haut et fort :

  "nous sommes des imbéciles ,irresponsables et incapables de rejeter par nous mêmes un délinquant ,il faut une loi ,car la démocratie est entre nos mains et nous sommes des buses"

soyons clairs ,j'estime qu'un élu condamné dans le cadre de ses fonctions, devrait être interdit de droits civiques car il a failli a son devoir d'exemplarité, mais son premier juge ,c'est l'électeur et celui-là est régulièrement consternant, infantilisé par le système ,condamné a une forme de fatalisme

moi qui suis un "vieil" élu ,j'entends certains dire ,

"il ne faudrait pas laisser faire plus de trois mandats  voir deux…".

c'est très simple ,plutôt qu'une loi radicale ,il y a un truc qui s'appelle les élections et qui sont l'adn de toute démocratie ,vouloir déformer les régles, c'est en faire  de la démocratie une sorte d'ogm ,qui aurait l'aspect de la démocratie, sans en avoir la véritable essence

incroyable d'être arrivé a ce que ce soient les citoyens eux mees qui en viennent a réclamer des garde fous ,admettant par la même qu'ils sont fous !

 des lois de ce genre ,c'est dire au citoyen  "tu ne décideras que ce que nous voudrons bien te proposer" ,

liberté surveillée ,dirigée ,contrôlée  : vote fléché ,c'est déjà le cas pour les scrutins de listes comme les élections  européennes ou régionales, où, si constitutionnellement, chaque citoyen a le droit de se présenter a une élection, la réalité est tout autre  ,on a mis en place un système qui "flèche" des candidats décidés par un cénacle,le choix est fait en amont des électeurs

en fait ,tout concourt a ce que le citoyen ait un non-choix ,ou plutôt un choix pré-déterminé ,on lui laisse la sensation délicieuse d'une liberté de vote qui n'est qu'apparente  

on est en droit de s'interroger sur les élections présidentielles,par exemple, et se demander si  ,a la fois un systéme limitant les possibilités de se présenter ,un système de primaires   et de vraies conjonctions médiatiques et judiciaires n'ont pas conduit a une absence de choix ,a une élection organisée ailleurs

les impots locaux sont révolutionnaires et subversifs,c'est pourquoi on va nous les supprimer
les impots locaux sont révolutionnaires et subversifs,c'est pourquoi on va nous les supprimer
les impots locaux sont révolutionnaires et subversifs,c'est pourquoi on va nous les supprimer
les impots locaux sont révolutionnaires et subversifs,c'est pourquoi on va nous les supprimer

c'est pourquoi les élections locales sont le dernier refuge ,le dernier bastion d'une liberté démocratique que l'on nous a insidieusement subtilisée, c'est pourquoi d'ailleurs ,les élections municipales qui sont celles qui attirent la plus grande adhésion du citoyen sont condamnées ,par la volonté farouche de supprimer les communes

trop de communes ! comme si ,une fois depuis des siecles, on avait fait la démonstration qu'un regroupement faisait faire des économies ...cela toujours été le contraire

la "rationalisation" ,les économies d'échelle sont une propagande ,un prétexte sans réalité

comme si ces 560 000  conseillers municipaux qui travaillent bénévolement  a travers le pays ,qui sont mobilisables nuit et jour ,n'étaient pas un trésor mais un danger 

et de fait ils le sont ,car ils ne doivent rien a personne et chaque nuit de réunion dans leur mairie, ils fabriquent leur liberté ,leur indépendance ,leur liberté de penser ,

trente six mille conseils municipaux et maires qui tirent leur légitimité du suffrage direct  c'est insupportable car ils sont incontrôlables et, seules, les finances et subventions sont des moyens de pression face a ces rebelles congénitaux 

alors ,le nœud coulant se resserre ,il y a la parité comme une obligation ,le jour je devrais la mettre en œuvre dans mon propre conseil ,il faudra remercier  des femmes car il y en plus que d'hommes ,il y a le flechage communautaire ,peu a peu on nous grignote une liberté par la loi qui ne devrait provenir que du

comment ne pas s'étonner que les députés aient imposé la parité partout sauf...pour les élections législatives ? qu'il y ait une revision du système de nos retraites ,sauf pour les parlementaires  ? la liste est immense et consternante

nous sommes dans un systéme qui ne  veut voir  qu'une tête et qui a viscéralement ancré le choix d'imposer sa pensée unique comme si elle n'était la preuve d'un appauvrissement

les impots locaux sont révolutionnaires et subversifs,c'est pourquoi on va nous les supprimer

j'en viens aux impots locaux crées au lendemain de la révolution ,ils sont révolutionnaires et subversifs dans la logique actuelle

on a crée un état et un rapport avec  les élus ,paternaliste ,l'état ,l'élu pourvoit ,protége ,se substitue même a l'éducation ,pour avoir des citoyens dociles ,il les faut dépendants de cet état ,de ces élus, qui lui versent des aides, qui lui fournissent des services ,en fait le citoyen "y a droit" dans un rapport de soumission au système

combien de fois ai je entendu des élus promettant des services "gratuits" et des citoyens réclamant cela ...une duperie,un mirage infantilisant  

et c'est là ,où il faut supprimer les impots locaux,les seuls qui nous rendent responsables de nos exigences par rapport a la société

,moi habitant la ville de Clochemerle si j'exige une piscine ,je sais que j'en aurais la traduction immédiate sur ma feuille d'impots ,alors que si j'exige la gratuité des autoroutes ….c'est l'état qui paye et l'état c'est les autres  

comme déresponsabiliser le citoyen  par rapport a ses attentes  dans une ville ? en supprimant la taxe d'habitation par exemple

et pourtant c'est vraiment subversif cet impôt qui conduit les habitants a réfléchir ,a ne pas penser qu'il y aurait un état quasi conceptuel capable de jouer les pères noel

et puis les léus pourront se lancer dans n'importe quelle dépense somptuaire ,il n'y aura as la sanction de l'impot ,le citoyen y verra encore plus que du feu

c'est formidable ,nous n'allons plus payer la taxe d'habitation !et chacun de se réjouir en raisonnant a l'échelle de son échéance annuelle,

comme si un magicien faisait disparaitre ces sommes d'un coté ,sans qu'il faille les faire payer d'un autre ,

sauf que ce tour de passe passe prive les habitants du choix, du fléchage d'une dépense ,de l'appropriation des contraintes et des réalités d'un village ,de la connaissance tout simplement

la foire au "pain et aux jeux" est ouverte, surtout exigeons tout et n'importe quoi puisque c'est "l'état" qui paye...un système qui a fait ses preuves  : tandis que nos villages sont contraints a un équilibre budgétaire ,l'état est totalement surendetté  

si, d'un coté, l'état baisse les dotations aux communes ,qui ne sont pas des cadeaux qu'il fait aux collectivités ,mais des sommes qu'il doit depuis le jour où il a transféré des dépenses aux communes ,

si d'un autre coté, il les prive de la liberté de l'impôt et donc de leur autonomie, il va bien arriver  a ses fins : laisser penser que le système communal est obsolète, ne marche plus et qu'il faut supprimer cette structure par trop trublionne

en fait ,chacun doit prendre conscience que ce sont nos derniers pans de libertés démocratiques que l'on est entrain de nous supprimer ,malicieusement, insidieusement et efficacement

et soyons clairs dans l'indifférence générale ,car nous raisonnons  a la carotte fiscale ,en oubliant que tout cela sera bientôt râpé !

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL

Présentation

  • : Le blog de Christian SCHOETTL
  • : chronique d'un élu local trop libre pour se taire
  • Contact

Recherche

Liens