Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2018 6 21 /07 /juillet /2018 10:55
alexandre benalla ,le feuilleton de l'été ou l'histoire qui begaye ? affaire d'état ou conception de la république bafouée ?
alexandre benalla ,le feuilleton de l'été ou l'histoire qui begaye ? affaire d'état ou conception de la république bafouée ?

on dit souvent que si l'on oublie le passé ,il revient frapper a la porte ,

cette "affaire" d'Alexandre benalla ressemble foutrement a l'histoire du SAC ,autrement dit service d'action civique

sans doute ,beaucoup ignorent l'histoire de cette organisation, les années aidant ,petit rappel  tiré Wikipédia

Le service d'action civique (SAC) a été, de 1960 à 1981, une association au service du général de Gaulle puis de ses successeurs gaullistes, mais souvent qualifiée de police parallèle, créée à l'origine pour constituer une « garde de fidèles » dévouée au service inconditionnel du général après son retour aux affaires en 1958

 

 

le pouvoir de tout temps a eu la tentation de ces hommes de main ,de ces gardes rapprochées faisant fi des lois et des règles ,bien entendu ,au service du "patron" ,il existe même des feuilletons américains basés sur ce principe

on se souvient des écoutes téléphoniques de Mitterrand,

en fait la tentation est permanente et seul une constitution qui permette au législatif de contrôler l'exécutif est le garant de ces dérives ,c'est pourquoi la reforme constitutionnelle, en cours, devient suspecte

trop de députés ? trop de risques de proximité avec le citoyen ?

a l'Elysée plus de 800 personnes travaillent ,c'est a mettre en regard avec le nombre de députés

quant aux salaires …

Si un député gagne 5148 euro par mois ,chacun se souvient du coiffeur de francois hollande a 9800 euros par mois ,de la maquilleuse de Sarkozy a 8000  euro par mois et nous constatons aujourd'hui qu'un "obscur" membre de cabinet  émarge a 10 000  euro par mois avec appartement de fonction ,

cela interpelle non ?

une sorte de dérive régalienne où les régles ne sont pas les mêmes et sont mêmes de l'ordre de l'"open bar " sur l'argent public et la loi tout simplement

 

 

 

alexandre benalla ,le feuilleton de l'été ou l'histoire qui begaye ? affaire d'état ou conception de la république bafouée ?

attaché a nos valeurs républicaines ,on devrait pouvoir se dire :"voilà un collaborateur du president,qui s'est brulé les ailes qui s'est cru protégé et qui a pété les plombs"  et ce serait bien comme cela, car cela peut arriver

malheureusement ,cela ne résiste pas a tout ce qui est observé

voilà quelqu'un qui est un archi proche du chef de l'état, qui l'accompagne lui et sa femme ,dans ses déplacements les plus privés ….jusqu'à penser que cette proximité en fait un confident, mais aussi un témoin de ce qui ne doit pas transpirer

celui que l'on a voulu nous présenter comme un "obscur"  est pourtant en permanence en pleine lumière ,

curieusement, ce "sans grade"  n'apparait pas dans les listings officiels de l'élysée ,disons le comme toute barbouze qui se respecte,

il est doté d'un véhicule luxueux, que même le directeur de la police n'a pas a sa disposition

 miraculeusement après la mésaventure du premier mai ,le "sanctionné"se voit doté gratuitement d'un magnifique appartement dans un  immeuble élyséen ...Avec un salaire de 10 000 euros par mois

en fait ,on additionne des fonctions de garde du corps, qui sont illégales, car la protection du chef de l'état est ,de droit, le role du service de garde rapprochée des personnalités

 visiblement l'ensemble de l'exécutif et de l'administration elyséenne s'en moquent totalement  ,or l'absence de formation ,de qualification et d'assermentation font courir un risque majeur au chef de l'état, mais cela ne semble déranger personne ,le protecteur du président semble bénficier d'une protection ..sans limites

faut il rappeler  que la fonction de président conduit a ce que vous ne vous apparteniez plus et que le temps des rois qui adoubaient des chevaliers est terminé ?

 

alexandre benalla ,le feuilleton de l'été ou l'histoire qui begaye ? affaire d'état ou conception de la république bafouée ?

Si cet épisode du 1° mai est gênant ,il l'est a bien des titres

,tout d'abord parce qu'alexandre benalla n'était pas seul, il était accompagné, au moins, par un salarié de la "république en marche" ..Et gendarme réserviste,en congé (ce qui est amusant que l'on nous le souligne car le 1° mai ,il est rare que l'on travaille) ,  ceci rappelle furieusement le mode de recrutement et  d'organisation du SAC,cela ne ressemble donc en aucun cas d'une lubie d'un homme qui a gravi trop vite les échelons, mais d'un vrai abus de pouvoir organisé

laissons une chance et pensons qu'il s'agit d'une initiative individuelle….alors rien n'excuse qu'au lendemain de ces évènements loin de sanctionner ,on couvre ,on rentre la tête dans les épaules en priant que cela ne transpire pas dans la presse

devant la gravité des faits :un nauséabond matraquage de "manifestant" venu boire un apéro citoyen ,sans parler de la jeune femme ,dont la tenue même, ne saurait l'assimiler a un "black block",pas de réaction, une fausse sanction annoncée de manière pitoyable par un ancien journaliste devenu la voix bégayante de son maitre

le fait même que, loin d'être sanctionné, alexandre benalla,continue a jouer les gardes du corps presidentiel ,bénéficie d'une récompense en la circonstance un magnifique appartement de fonction et soit "durement" sanctionné en étant chargé de l'encadrement des bleus pour leur descente des champs élysées montre l'immense fossé ,le gouffre ,l'abime entre le discours républicain,de facade, qui condamne, et la réalité qui récompense

cela rend le président complice de ces actes car il les couvre ,les récompense

en fait depuis le genéral de gaulle les choses ont changé ,l'audiovisuel n'est plus aux ordres ,internet et les réseaux sociaux dominent l'information avec ses effets pervers ,ce qui ,hier,était encore possible a étouffer ne l'est plus

 il y a fort a parier que nous allons assister a des rebondissements ,que d'autres personnages vont sortir de l'ombre ,que la police va commencer a déballer etc.…

 

 

alexandre benalla ,le feuilleton de l'été ou l'histoire qui begaye ? affaire d'état ou conception de la république bafouée ?
alexandre benalla ,le feuilleton de l'été ou l'histoire qui begaye ? affaire d'état ou conception de la république bafouée ?
alexandre benalla ,le feuilleton de l'été ou l'histoire qui begaye ? affaire d'état ou conception de la république bafouée ?
alexandre benalla ,le feuilleton de l'été ou l'histoire qui begaye ? affaire d'état ou conception de la république bafouée ?

deux mois et demi de silences coupables ,de dissimulations ,de tentatives pour étouffer qui risquent d'entacher gravement l'image du président de la république que l'on découvre a la manœuvre d'une sorte de cabinet noir et proche de nervis brutaux et stupides

je pense que la pelote va se détricoter ,a moins qu'alexandre benalla sache trop de choses sur notre président qui seraient explosives si elles étaient connues ,

dans ce cas ,je lui garantis, au moins, un poste doré et rémunérateur ,si c'est le cas,cela prouvera  qu'il y a une véritable organisation

cela sent vraiment mauvais  

un dernier mot ,des députés d'opposition qui se sentent en perdition ont enfin trouvé un os a ronger comme s'il s'agissait d'un débat entre l'opposition et la majorité

c'est une grossière erreur ,une faute ,

la republique est confrontée a une épreuve commune qui touche tous ceux qui sont attachés a nos valeurs  et très loin d'exacerber des débats claniques ,il faudrait prendre conscience que c'est peut être notre devise républicaine qui est bafouée et donc notre bien commun ,notre adn

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL

Présentation

  • : Le blog de Christian SCHOETTL
  • : chronique d'un élu local trop libre pour se taire
  • Contact

Recherche

Liens