Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2018 2 10 /04 /avril /2018 17:11
janvry, pas d'augmentation des taxes des impots locaux depuis 29 ans

ce soir ,pour la 29° année consécutive le conseil municipal de janvry a délibéré pour ne pas augmenter les taux d'impositions

je sais que c'est un peu lassant ,car c'est tous les ans la même chose et je vous l'annonce depuis 29 ans avec toujours autant de bonheur

Rappel !

la Région perçoit les taxes foncières sur le foncier bâti et non bâti ainsi que la taxe professionnelle;

le Département perçoit les trois taxes précédentes ainsi que la taxe d'habitation;

la Commune perçoit quant à elle, les taxes " ménages ", c'est à dire les taxes foncières et la taxe d'habitation ; elle peut percevoir la taxe professionnelle à moins que le produit de cette dernière n'ait été transféré à l'établissement public de coopération intercommunale (EPCI).ce qui est le cas chez nous

enfin sur la feuille d'impot automnale ,il y a la taxe des ordures ménagères et je ne vous parle même pas des taxounettes qui apparaissent comme les jonquilles comme celle sur le grand paris etc ... en fait quand il s'agit d'impots il y a une immense créativité

janvry, pas d'augmentation des taxes des impots locaux depuis 29 ans

Il  y a 29 ans ,l'impôt principal qui figurait sur la feuille d'impôts était la part communale

tandis que nous sommes restés très sages ,tous les autres ,sans exception, y "ont" été de bon cœur ou plutôt a votre bon cœur

si vous regardez votre feuille d'impôts vous découvrirez que cette taxe régionale qui était anecdotique,il y a 25 ans, ne l'est plus du tout ,qu'il coute plus cher de gérer les ordures ménagères que de faire vivre tout un village école comprise , et que le taux départemental est au dessus de celui de la commune

en 2001 le conseil général coutait déjà plus cher aux habitants de janvry que la gestion de leur propre  village avec un taux de 7,67% il  est passé  a 16.37 % !

en 30 ans tous les chiffres se sont inversés sans que nous puissions avoir l'intime conviction ,que ces autres collectivités en font tellement plus ...

en fait ,plus on s'éloigne, plus le contrôle démocratique ,citoyen, sur la dépense publique est difficile ,car elle est moins lisible ,

plus les chiffres sont énormes, plus ils se déshumanisent ,

plus les "petites économies" sont regardées avec un sourire apitoyé  :

un détail  : au conseil départemental ,voitures de fonctions ,ordinateurs ,tablettes de fonctions abonnements internet  et téléphones portables sont considérés comme un équipement presque de base pour les élus, au moins ceux de l'exécutif malgré le niveau d'indemnités ,et je ne parle pas des frais de bouche en tous genres 

  pourtant dans un village comme le notre où le maire est officier de policier judicaire ,contactable et mobilisable 24/24 heures ,et tenu d'être sur le terrain dans bon nombre de circonstances  ne serait ce que sur la sécurité civile ,bien entendu que rien de tout cela n'est financé par la commune ,pas plus le téléphone que l'ordinateur ,que les frais de déplacements ou les diners ou les déjeuners

ce serait possible, d'ailleurs il existe une ligne budgétaire a cet effet a 300 euros par an ,jamais dépensée depuis 28 ans ,

je ne pourrais pas envisager  ce type de dépenses, car tous ces petits ruisseaux finissent par faire des tsunamis budgétaires,par ailleurs ce sont des dépenses peu exemplaires pour l'ensemble des collaborateurs  

En fait ,il y a 29 ans ,mes collègues maires me conseillaient d'augmenter un peu tous les ans ,m'expliquant que cela ne "se sentait" pas et quand je soulignais que les valeurs locatives augmentent déja tous les ans ,ils avaient tendance a me regarder avec commisération

au résultat,non seulement ,les autres préleveurs d'impôts ont multiplié le niveau des prélèvements, a observer les taux de communes similaires ou voisines ,on mesure que cette absence  d'augmentation commence a vraiment vouloir dire quelque chose

la reforme sur la taxe d'habitation  a donné ,quand même, raison a mes collègues puisque c'est désormais l'état qui bénéficie de la sagesse des élus de janvry et qui assume les augmentations ,parfois conséquentes, de certaines communes

on peut nous critiquer ,nous sommes tous critiquables,on peut se plaindre de tout ,de ce qui est ,de ce qui pourrait être, mais comme dirait l'autre les faits sont têtus et ce qui compte aussi ,ce sont les preuves de bonne gestion et de souci du contribuable

a janvry, la dette ,cette année par habitant devrait être de 53 euros ,et aucun emprunt n'est prévu pour les investissements programmés,

les taux n'augmenteront pas,

s'il y avait quelques interrogations il suffirait de se comparer pour se rassurer un peu, ce qui est rigolo c'est que les seules critiques que nous entendons viennent de collectivités, voir de particuliers surendettés, qui souhaiteraient nous donner des leçons   

il me faut remercier le  personnel communal ,le conseil municipal et tous les bénévoles qui nous permettent de réaliser ce défi qui doit être unique en ile de France, et très tres rare sur l'ensemble du pays, d'autant plus pour une commune comme janvry, qui ne saurait être considérée comme une belle endormie   

janvry, pas d'augmentation des taxes des impots locaux depuis 29 ans

voilà ce qu'on peut trouver sur internet sur des sites d'analyses sur la fiscalité locale, cela date de 2014,c'est dire que c'est encore "mieux" ou plus favorable encore aujourdhui  :

En 2014, le taux de la taxe d'habitation vôté par le conseil municipal de Janvry était de : 7.32 %.
La valeur moyenne de ce taux dans les communes françaises similaires à Janvry était de 11.8 %, en 2014.


A Janvry, le taux de la
taxe d'habitation est donc moins élevé de 37.97 % que pour des communes similaires (communes de 500 à 2 000 hab appartenant à un groupement fiscalisé (FPU))

En 2014, le taux de la taxe foncière sur le bâti vôté par le conseil municipal de Janvry était de : 10.34 %

A Janvry, le taux est le même que pour 2013.

A noter : la valeur moyenne de ce taux de
taxe foncière sur le bâti dans les communes françaises similaires à Janvry était de 15.62 %, en 2014.

A Janvry, le taux de la taxe foncière sur le bâti est donc moins élevé de 33.8 % que pour des communes similaires

En 2014, le taux de la taxe foncière sur le non bâti vôté par le conseil municipal de Janvry était de : 37.76 %.

A Janvry, ce taux est le même que pour 2013.

A noter : la valeur moyenne de ce taux de taxe foncière sur le non bâti dans les communes françaises similaires à Janvry était de 45.16 %, en 2014.

A Janvry, le taux de la taxe foncière sur le non bâti est donc moins élevé de 16.39 % que pour des communes similaires.

janvry, pas d'augmentation des taxes des impots locaux depuis 29 ans
janvry, pas d'augmentation des taxes des impots locaux depuis 29 ans

alors oui ,c'est vrai ,nous faisons feu de tout bois ,

nous récupérons ,recyclons ,bricolons comme ces fauteuils que nous sommes allés chercher dans un salon de coiffure et qui nous économisent l'achat de fauteuils pour la salle du conseil municipal au bas mot une économie de 3000 euros

,je sais c'est ridicule ,mais je crois que c'est bon pour le budget ,donc pour les impôts et aussi pour la planète ,

pour cela il faut trouver une petite armée qui, le dimanche ,le jour ,la nuit est capable de se mobiliser pour charger ,décharger ,réparer comme avant hier encore où le théâtre Marigny nous a donné du mobilier ,comme il y a quelques mois nos amis de artstock  nous ont offert des structures métalliques qui nous permettent de travailler sans acheter de matière première

alors oui ,très fier de ne pas augmenter les impots depuis ces décennies ,le temps prouve que ce n'est pas un effet de communication mais juste une détermination collective

Partager cet article
Repost0
Published by Christian SCHOETTL