Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2018 6 17 /03 /mars /2018 07:37

le pont tabiat est une sorte de passerelle urbaine sur trois niveaux qui relie deux parcs de Téhéran ,en fait c'est effectivement une passerelle  dans tous les sens du terme

dieu sait ('expression est osée) si ce regime est une didacture,plus rude encore puisqu'elle est religieuse et donc on ne devinera chez moi aucun plaidoyer en sa faveur ,ce que j'avais comme images dans ma tête avant mon départ c'était l'idée d'une police des mœurs ultra présente et ultra violente prête a interpeller tout comportement "impudique" ,non seulement on nous avait alerté sur le port du voile mais aussi sur des comportements "inappropriés" comme se prendre par la main ,le cou ,pire des horreurs  ...s'embrasser et j'avais demandé a mon groupe d'y être attentif

en fait, point de mollah ou d'ombres noires armés de bâton réprimant cela ,encore que le port du voile est gravement réprimé ,mais que beaucoup de femmes le portent très en arrière découvrant leur chevelure  parfois méchée

un autre détail,il y a un sport national en iran c'est se faire opérer du nez et l'on croise sans cesse de jeunes femmes mais aussi des hommes affublés d'un petit pansement sur le nez ,plus de 40 000 opérations esthétiques seraient ainsi pratiquées dans ce pays le placant en troisiéme position mondiale derrière les états unis et le bresil ! cela s'explique sans doute par le fait que le nez iranien est tres aquilin et que ne pouvant montrer que cette partie d'elles mêmes certaines veulent se montrer les plus "belles" possibles  ! en tout cas ,c'est banal et il n'est pas rare de rentrer dans un magasin et d'être accueilli par trois vendeuses toutes les trois avec le visage barré d'un pansement

s'il est un lieu de décompression, où les amoureux de Téhéran s'embrassent, se promènent main dans la main, méditent ,dessinent ,discutent et qui constitue une parenthèse dans tout cela c'est bien le pont taubiat ,un lieu de promenade hors limite territoriales ! 

TEHERAN ,le pont des soupirs
TEHERAN ,le pont des soupirs
TEHERAN ,le pont des soupirs

les jeunes ,les couples y viennent dans une atmosphére sereine et s'il ne faut pas baisser les yeux pour éviter le spectacle de la voie rapide ,a hauteur d'horizon on a les montagnes enneigées et a proximité le spectacle d'une jeunesse qui a envie de vivre ,de rire d'aimer ,pas de s'habiller de ces ailes de corbeaux noirs mais des couleurs riantes du printemps qui arrive

je peux témoigner aussi d'avoir vu dans la rue des groupes d'homosexuels ,marchant par couple et s'embrassant, ce qui ne signifie pas qu'ils ne sont pas réprimés ,mais que tout simplement les barreaux de la prison sont un poil plus écartés qu'on ne se l'imagine

la poesie et sa transmission est un culte en iran,et sur le pont taubiat comme sur un autre site plus tard permettez moi de vous citer un poete iranien du 12° siecle Attar dans un opuscule de dialogues qui témoigne du romantisme douloureux de ce peuple

"que fait on dans le pays de l'amour ?

on achéte le tourment et l'on vend son ame

vendre son ame est une chose infame

rien n'est infame pour un amoureux "

TEHERAN ,le pont des soupirs
TEHERAN ,le pont des soupirs
TEHERAN ,le pont des soupirs

les iraniens ont une véritable passion pour les photos ...on se photographie partout et le selfie est une sorte de culte ,rien de plus simple qu'établir un contact en proposant a une famille qui se prend a tout de role devant un monument  de prendre la photo ,cela finit en prises de photos partagées et en échanges laborieux mais rieurs en anglais

juste la photo d'un sac vendu partout dans toutes les échoppes et le bazar représentant notre tour eiffel et une blonde les cheveux en liberté ,témoignage des aspirations de tout un peuple,d'un idéal qui peut nous faire sourire  ,même si comme partout, il y a aussi parmi les jeunes des fanatiques profondément hystériques a l'application sans concession aux régles de l'islam

dernier jour a Téhéran après bien des visites ,nous partons vers le sud ,vers kerman en avion ,d'autres paysages mais les mêmes sourires

TEHERAN ,le pont des soupirs

si l'envie vous prenait soudain de découvrir ce pays avant que les hordes de touristes ne l'aient pas envahi car c'est ce qui va arriver  ,surtout n'hésitez pas a consulter le site de mon ami Réza , c'est une mine de renseignements et il peut lui-même ,personnellement vous renseigner

a chaque fois vous irez de découvertes en découvertes sur son site vous serez comme les petits poucets qui sèment des pierres vers la liberté
 

http://faceiran.fr/

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL