Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 décembre 2017 5 08 /12 /décembre /2017 18:47
johnny,l'envie d'avoir envie ...de pudeur

Je comprends que le décès de johnny hallyday attriste, bouleverse, c’est même passionnant au regard du fait que 99% de ces personnes ne l’ont jamais véritablement côtoyé et que les paroles de ses chansons, il ne les a pas écrites ,cela ne retire en rien l’interprétation

Il s’agit donc de quelque chose qui va au-delà de la pensée mais sur une émotion  a l’égard de quelqu’un qui a ponctué nos vies en chanson mais surtout en allant toucher au fond du nous-mêmes des tissus  affectifs ,instinctifs  

Etrange donc que les plus grands mouvements émotionnels se soient concentrés vers des piaf, des johnny,bien plus fort que des brassens ou des brel

 Un interprète c’est suivant le dictionnaire « est un musicien qui réalise un projet planifié par un compositeur. l’idée que quel que serait mon talent pour vous lire victor hugo ou montaigne ,je ne suis ni l’un ni l’autre et ces mots qui vous touchent ne seraient pas les miens

 Mon intention n’est pas de critiquer une icone ,ni me faire des ennemis, mais si je comprends le deuil aussi lointain soit il ,il est de cœur ,je comprends moins bien le fanatisme,qui bannit tout autre préoccupation

Par ailleurs, permettez moi de sourire de tous ces gens ,notamment parisiens du parisianisme qui se moquaient de lui, le trouvaient débile ,et inculte et qui aujourd’hui ,tartuffes se découvrent fans ….il y a une sorte d’impudeur et d’indécence a ce déluge d’ éloges que certains sont dignes de prononcer car ils ont toujours assumé leur attachement a cette vedette et puis le spectacle de  ce maelstrom dégoulinant d’opportunismes, si une partie de ces bien-pensants ne participait au concert général des lamentations ,ils pollueraient moins les véritables émotions  

Enfin il faut raison garder, comprendre la résonnance qui provoque en nous de tels sentiments irrationnels ,peut-être se dire que ceci est le plus grand hommage que l’on puisse faire a l’art en démontrant qu’il peut provoquer une telle réaction collective, mais que celle-ci est nourrie par pilonnage médiatique que je n’ai jamais connu auparavant

Je me réjouis que la menace terroriste soit suspendue et là encore je parle au premier degré ,car ,là encore, ceci témoigne de la subjectivité des peurs

Des amis journalistes m’ont confié combien depuis des semaines ;les « nécrologies » se préparaient sur johnny  comme ils préparent celle de Belmondo ou d’autres ,la petite sensation qu’on est dans le désert et que là-haut dans le ciel de gros oiseaux noirs  tournent  examinant l’état de santé ,la sensation qu’il y a un top 10 des futures unes ,futures urnes funéraires

Pas une chaine de télévision,de radio,pas un évènement qui ne viennent contribuer a une couverture qui finit par tourner au morbide

Pardonnez la comparaison mais cela ressemble a l’état d’urgence

qui osera arrêter de parler de johnny ?

Le rideau tombera-t-il d’un coup a force d’avoir épuisé la moindre image d’archives ?

Si chacun peut revendiquer d’avoir a faire son deuil ,je me refuse a cette émotivité savamment entretenue,la mort est une affaire personnelle et non publique

 dans ce monde où les « pains et les jeux » deviennent un mode de gestion officiel ,chacun peut mesurer combien il est efficace

De Simone veil au professeur cabrol  ou jean d’ormesson ,on pressent bien que le monde de l’action vraie ,de la pensée élégante ,de l’humanisme a du mal a trouver des adeptes

J’ai une inquiétude dans une semaine ,dix jours ,quinze au plus ,une nouvelle comédie musicale humaine s’écrira en première page de journaux et de la façade de l’olympia  et ce sera aussi dommage dans ce sens que comme dans l’autre     

Partager cet article

Repost0
Published by Christian SCHOETTL