Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juillet 2017 5 07 /07 /juillet /2017 13:02
rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer
rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer
rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer

aujourdhui nous recevons ,enfin,le courrier de l'éducation nationale nous donnant dérogation pour passer a quatre jours dès la rentrée

j'écris enfin ,car je suis surpris que l'on attende le dernier jour de l'année scolaire pour nous répondre comme si jusqu'au dernier moment on enrageait que notre détermination ait fait céder

car, ne nous y trompons pas ,il faut réaliser que la première mesure du gouvernement macron,la première décision opérationnelle de ce nouveau président et de ce nouveau ministre ,c'est d'en terminer avec cette réforme qui n'avait ni queue ni tête,ce n'est ni une tocade ou le fait du hasard

qui peut croire que sans les milliers de parents d'élèves ,les 4000 maires qui se sont opposés ,les enseignants qui ont manifesté leur réprobation,qui peut croire que ce serait la première décision d'un gouvernement qui sort de l'œuf ?

bien évidement si nous n'avions pas mis toutes nos forces dans ce combat ,si nous avions laché ,cédé ,plié,

si nous avions fait comme ces élus soumis qui nous regardaient narquois et ironiques ,bien sur que ce ne serait pas la première mesure prise

a propos des élus dégoulinants de servilité ,j'observe qu'après avoir obéi sans mot dire a la première directive ,ils sont parfois les premiers a demander a revenir aux quatre jours

a vouloir toujours être du coté du manche ,on peut finir par le prendre dans la figure !

en recevant ce courrier de l'éducation nationale ,c'est un film qui se déroule :

,la première manifestation a evry,

ce prefet qui vitupérait en me disant que c'était politique ,triste argument et ce président de l'union des maires qui l'approuvait ,

la rencontre avec les gilets jaunes,les soirées de débats a Longjumeau,a Wissous , 

les renseignements généraux dans nos cours d'école,les manifs a paris avec les dromadaires et ce "choc"en douceur  jubilatoire et improbable avec les crs qui nous glissaient  "ne lachez rien pour nos enfants"

les rencontres plus lunaires les unes que les autres au ministère avec des fonctionnaires chargés de justifier l'obstination du ministre ,

les injures de vincent peillon a mon égard ,

les manifestations qui s'étendent a toute la France et quand bien même ils étaient trente c'était formidable !

Marseille et ses merveilleuse rencontres ,la normandie !

cette femme maire incroyable partie pour une gréve de la faim  chez qui je m'étais déplacé ,

helene  comoy ,la force tranquille ,

jean rage l'infatiguable,

celine fabre,la "harceleuse" dans le sens positif du terme qui n'a jamais rien laché,

laurence bien sur ,

kat kat la première ,

aline,coralie ,vanessa ,flo,antoine,michel  ,la liste est fantastique de ces gens qui ne se connaissaient pas et qui étaient si différents et si convaincus du bien fondé de ce combat ,

tous ces maires venus de tous horizons

,la statue de jules ferry,

la prefecture de paris affolé par la presence de dromadaires dans la manifestation  ,

milles visages ,milles enfants  

la France me semblait en jaune ;

ce mois d'avril où en entendant le discours de manuel valls a l'assemblée nationale ,j'ai cru que nous avions gagné et que j'ai été emporté par l'émotion

 

et puis hamon et najat, deux cauchemars sectaires ,dont la seule feuille de route était de ne pas céder sauf aux lobbys du tourisme

ce lien crée a travers la France ,cette fraternité des gilets jaunes ,elle est et restera ,car elle était pétrie de  l'amour pour nos gosses,sans autre enjeu que celui-ci

j'ai une pensée pour les communes qui ont embauché ,dépensé ,modifié leur budget pour répondre a cette réforme et qui aujourdhui se retrouvent obligées de continuer ,du moins pour un temps ,du moins pour un an

je forme le vœu qu'il y ait un jour ,une  reforme courageuse des rythmes scolaires et bien audelà de l'éducation nationale,je l'ai dit et écrit ,si on veut qu'une plante pousse et prospére c'est au moment où on la sème ,où elle sort de terre qu'il faut mettre "le paquet"

il faut que l'enfant soit au centre de la réflexion et rien d'autre ,

c'est comme si en médecine ,on fermait les urgences ,on quantifiait les depenses a faire sur un malade  et qu'on limite le personnel soignant (je sens ue l'on va me dire que c'est exactement ce qui se passe...) 

rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer
rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer
rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer

enfin une pensée pour mes incroyables janvryssois ,présents partout ,solidaires sans réserve ,un cadeau d'humanité ,de bonne humeur et de solidarité

alors oui ,quand France info titre "à Janvry, "Papa Monstre" a pris les devants",j'ai comme la sensation que c'est un bout d'humanité,d'amour et de de bon sens qui ont triomphé

rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer
rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer
rythmes scolaires la désobeissance civile a fini par payer

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL