Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 11:36
GALLIA OMNIA DIVISA EST ,IN PARTES TRES ,l'orthographe m'en fait perdre mon latin

Je reçois bien des reproches quant a l’orthographe malmenée sur ce blog, a juste titre, car ce n’est pas bien,  quand bien même certains, les plus tolérants, disent que c’est une forme de signature ,le signe d’une spontanéité brouillonne mais authentique

L’orthographe c’est l’adn des mots et a ce titre il faut la respecter, au fait orthographe c’est masculin ou féminin ? féminin, Je crois que cela doit l’être pour son coté piegeux,subtil ,surprenant

Entre un sceau, un seau, un sot, et un saut chacun entend qu’il ne faut pas commettre d’erreur d’orthographe, imaginez le garde des sots ….  

J’ai été une sorte de champion d’orthographe dans ma jeunesse et trébuché lors d’un examen ,car le texte  dicté évoquait l’ile et moi, j’ai écrit lille comme la ville ,commettant ainsi un nombre importants de fautes toutes les mêmes et durement sanctionnées par le correcteur

C’est de ce jour ,face a ce que je considérais comme une injustice ,que j’ai estimé  que les choses sont telles qu’on les voit et telles qu’on les entend et non pas telles qu’elles sont

Tout cela pour en revenir a la demi tonne de mots massacrés sur mon blog

certains sont destinés a un concours interne des « chiffres et des lettres » : il y a toutes les voyelles ,toutes les consonnes mais pas dans le bon ordre ,en fait je revendique le fait qu’il y ait peu de fautes d’orthographes par méconnaissance

Certains de mes amis me prennent par le bras, quasi paternellement, pour me préserver et me chuchotent que tout ceci nuit a ce que je veux dire et a mon image  ,et qu’ils sont prêts à me corriger mes dérives si je leur soumet mon texte avant de le publier

ceux-là sont des formes de gardes du corps bienveillants mais consternés, leur amitié les conduit à vouloir me préserver de la honte,car les manquements a l’orthographe jettent l’opprobre sur leurs auteurs ,les rangent dans une catégorie d’incultes méprisables

Ils ne comprennent pas que ces fautes viennent du fait que tout part d’un jet et est immédiatement publié, que si je faisais autrement, le texte serait lu,relu,léché ,affiné ,peaufiné, pour ne pas dire édulcoré ,que le fracas serait remplacé par une mer plate

il en a été ainsi de tous les textes que j’ai mis en réserve pour les publier un jour, à force de passer et de repasser comme le laboureur ,finies les herbes folles ,finies les saillies (saillies n’ayant aucun rapport avec l’accouplement d’un étalon et d’une jument)

Et puis il y a ceux qui m’en font le reproche durement, qui ne voient que les fotes et non pas le font,qui ne s’intéressent qu’a la faurme plutôt qu’a l’espry

Imaginons que je fasse sans le vouloir ,par ignorance ,ces fameuses fautes d’orthographe ,ce serait cruel d’insister a ce point sur une scolarité défaillante ,un manque d’éducation ou de culture

ne serait-ce pas vouloir inspirer de la honte a celui qui commettrait un tel sacrilège ,celui qui voudrait s’exprimer sans être bien élevé ,bien éduqué ,sans faire partie de la caste des « sachants »

Le monde des idées serait-il si fragile pour certains, qu’il y aurait une forme de philtre (ou filtre) corporatiste tentant d’éliminer ceux qui n’auraient pas eu un parcours scolaire suffisant ?

Il est un fait que les fautes d’orthographes peuvent être rédhibitoires dans un cv ,ou dans une lettre d’amour, et pourtant la qualité de la personne ou les sentiments qu’il éprouve me semblent bien plus importants que cette foutue cédille négligée ou que cet accord plus qu’imparfait

Ceci n’était ni un plaidoyer, ni un mea culpa ,juste une ritournelle d’été sur un sujet qui semble si central a certains qu’il mérite que l’on s’y attarde et moi que je m’applique

Je vous invite a la tendresse pour ceux qui n’en ont ni la culture, ni l’éducation mais qui veulent s’exprimer, n’est-ce pas plus admirable encore ? et cette aristocratie des mots ,promptes a donner des leçons ne commet-elle pas là un acte d’humiliation volontaire ? et donc indigne

Et maintenant combien de fautes non volontaires ai-je commises ?

Un autre jour je vous parlerai de la ponctuation….

GALLIA OMNIA DIVISA EST ,IN PARTES TRES ,l'orthographe m'en fait perdre mon latin

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL