Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 11:19
REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES / OSERONT ILS NOUS BLOQUER ? ,la parole publique du président sera t elle bafouée ?

Vous avez déjà vécu ces moments où ,perclus de douleur,l’idée même de faire un mouvement ou de bouger vous était insupportable?

 pire encore quand ce mouvement vous sentiez bien qu’il fallait le faire

La France me semble être dans le même état ,la peur d’avoir mal ,la peur de bouger a l’idée qu’elle pourrait avoir mal…

en fait l’imagination est plus puissante que la douleur ,un jour ma grand-mère qui faisait 45 kg a soulevé une voiture ,de plus d’une tonne, d’a peine deux centimètres pour sauver la vie de mon père, je crois définitivement que l’impossible et l’inaccessible sont des limites que nous nous fixons nous-mêmes

En fait nos concitoyens sont entretenus dans l’inquiétude du lendemain ,il n’est qu’ a voir ceux qui s’expatrient comme, tout a coup leur force, leur energie ,leur soif de créer se libèrent

Nous sommes un pays qui se croit polytraumatisé et qui craint le moindre changement ,la moindre réforme ,il geint en demandant du temps pour faire, comme un malade pour se redresser dans son lit

En fait a mes yeux, a force de substituer a chaque individu ,on lui a fait perdre sa confiance en lui

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES / OSERONT ILS NOUS BLOQUER ? ,la parole publique du président sera t elle bafouée ?

Si j’écris cela c’est en voyant les réactions au regard de l’abrogation « a la carte » de la réforme des rythmes scolaires ,tout a coup ,aux yeux de certains cela va trop vite ,il faut attendre ,réfléchir

Lorsque nous avons voulu adhérer au parc naturel régional de la vallée de Chevreuse certaines communes ne le souhaitaient pas ce qui est respectable, ce qui l’était moins c’est qu’elles ont tenté d’empêcher notre adhésion a nous qui le souhaitions

pour un simple motif, notre adhésion soulignait leur propre refus

J’observe la même réaction a l’heure actuelle, nous sommes prêts a revenir a la semaine de quatre jours et certains ,autour de nous, tentent de nous bloquer au nom de l’intérêt de l’enfant bien sur

je lis des propos scandaleux a l’égard des élus qui font le choix du retour immédiat a quatre jours ,évoquant « le bon rythme ou la précipitation » voir même écrire Les projets concernant nos enfants méritent recul, réflexion, et intelligence collective.

Ce qui signifie en creux que les élus prêts a mettre cette réforme a bas n’ont pas de recul ,ne réfléchissent pas et n’ont pas d’intelligence collective, heureusement qu’il y a des élus qui ouvrent des voies car l’auteur de ces propos se réjouit fort d’entrer dans le parc naturel ,alors que sa collectivité a agi dans tous les sens pour empêcher les nôtres d’y adhérer

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES / OSERONT ILS NOUS BLOQUER ? ,la parole publique du président sera t elle bafouée ?

je n’ai aucune rancune mais j’a trop vécu dans ma vie d’élu ,ces « boulets » que ‘l on nous met au pied au nom de la prudence ,de la « réflexion » ,des études nécessaires ,des commissions a réunir

toutes choses conçues pour ne pas forcer le train, pour ne pas être réactif et pour faire en dix ans ce que l’on pourrait faire en deux ,

la gare autoroutière briis en est le meilleur exemple, le pire exemple étant tout ce qui aurait pu être fait et qui n’a jamais vu le jour

quand au retour a la semaine de quatre jours ,ils seraient déjà plus de 1000 communes comme la notre a avoir déjà tranché ,merci a "jean antoine rage" qui fait un travail de bénédictin a tenter de les identifier ,cette liste date du 11 juin ,elle bouge tous les jours

enfin dans le club des frileux comme ne pas être sidéré par l'éducation nationale, si brutale a respecter les décisions des  consorts peillon ,hamon belkacem et beaucoup moins ardente pour faire  respecter la décision du nouveau ministre d'accepter le choix des communes de revenir a quatre jours ,tentative de résistance passive en refusant ,par exemple ,que les conseils d'école ne donnent leur avis avant  la parution du décret ,un vote sous condition est bien entendu quelque chose de possible, étrange tentative de blocage révélée par certaines notes envoyées aux directeurs d'école pour instaurer un blocage de tout vote sur le sujet

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES / OSERONT ILS NOUS BLOQUER ? ,la parole publique du président sera t elle bafouée ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL