Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 09:17

Bernard Laporte vient d’enterrer le projet de grand stade de rugby prévu sur la commune de ris orangis 

Bien entendu tous les fans essonniens de rugby vont être tristes   ,

bien entendu un certain nombre d’acteurs du btp vont être tristes aussi

,bien entendu enfin les hommes politiques vont prudemment  taire leur opinion

Depuis le départ, j’avais donné mon opinion sur ce dossier où plutôt la chronique annoncée d’un échec pour une usine a gaz qui chaque jour grossissait comme la grenouille de la fable

L’Essonne est la championne toute catégorie des installations sportives d’envergure nationale qui ont fait un flop

Xavier dugoin en son temps a signé quelques belles réalisations qui ont couté des fortunes au contribuable et sans doute enrichi quelques uns ,sous pretexte des jeux de la francophonie ,c’est pres de 445 millions d’euros qui ont été flambés ,répartissant avce intelligence pour que la gauche  ait sa petite part et se taise du moins un temps

Nos portefeuilles se souviennent encore du stade nautique olympique de mennecy (commune où il était maire) qui a couté 45 millions de francs en investissement aux essonniens et une fortune en fonctionnement  (pres de deux millions d'euros de deficit annuel )  …..exit la piscine de mennecy et son centre  d’entrainement qui a du être fermée plus de 10 ans ,un montant qui aurait permis de construire 4 piscines « normales » sur l’ensemble du département

LE GRAND STADE DE RUGBY PREND LAPORTE

L’épisode du stade jean bouin construit a grands frais avec ses salles de musculation et le personnel qui va avec, juste mal orienté et donc en plein vent….a plusieurs dix millions d’euros ,pour une capacité  de ….20 000 spectateurs ,déserté par la plupart des clubs sportifs

LE GRAND STADE DE RUGBY PREND LAPORTE

Le chef d’œuvre du grand dôme a villebon , salle pouvant contenir 6500 spectateurs, deuxième salle après  bercy construite loin de tout transport en commun qui a connu milles aventures mais toutes ruineuses et dont j’avoue les essonniens ont payé très cher la facture mais dont je suis incapable de savoir a quelle société privée ,désormais elle appartient ,un joli scandale

Comme cela n’a rien a voir avec le sport, je ne vous parle même pas du refuge animalier départemental, a proximité, qui a couté des millions d’euros qui vient d’être rasé …

LE GRAND STADE DE RUGBY PREND LAPORTE

Nous avons échappé a la même époque au velodrome  couvert ,projet promis a serge dassault a corbeil ,et je me souviens d’avoir vu dugoin et ses amis en escapade en jet privé pour aller voir un équipement similaire  a bordeaux….

Sous Michel berson, Il y a eu le centre d’entrainement du rugby a marcoussis ,une belle image et une structure sous perfusion financière départementale pendant des années outre les 12 millions d’euros d’investissement dépensés par les collectivités  

LE GRAND STADE DE RUGBY PREND LAPORTE

Alors quand le même  Michel berson s’est lancé dans l’aventure du « grand stade «  de rugby ,j’ai eu  la sensation  que le « faire savoir » continuait a piétiner  le  « savoir faire « 

 en fait dans l’agglo de manuel valls ,il y avait ce site,ancien hippodrome  qui avait plus ou moins  été occupé par des emirs pour y entrainer des chevaux et qui était en déshérence, un belle configuration politique avec thierry mandon maire de ris orangis et désormais secrétaire d’état ,la ministre des sports de l’époque très proche de membres du cabinet de michel berson ;;;;

et les voilà tous partis ….qu’importe que le département soit a sec ,on imagine des montages financiers  avec des « investisseurs » ,

LE GRAND STADE DE RUGBY PREND LAPORTE

qu’importe si on est en droit de s’interroger du nombre de fois où il y aurait des matchs dans l’année .....le prestige ! ,l’image du département !

qu’importe si au fur a mesure que le projet devenait énorme l’addition des infrastructures ,et du reste grossissait ,grossissait

on tenait un projet !

on aurait fait quelque chose de toute cette mandature, un stade ,des galeries commerciales ,des restaurants ,que sais je ?,

chacun en rajoutait une louche au nom de l’équilibre économique et pour aboutir a la naissance d’ un « monstre »

J’étais de ceux qui alertait en disant simplement :" les dizaines de milions d’euros que le conseil général devra investir, soit il augmente les impôts ,soit il faut faire la liste des operations qu’il ne fera pas dans tout le département …"

a se faire traiter de rabat joie, de briseur de rêves

et encore a l’époque j’ignorais que Jérôme guedj se préparait a laisser une ardoise de 100 millions d’euros

Le projet était pharaonique et a plusieurs inconnues, mais je salue tous les gens de bonne foi  qui y ont travaillé, qui ont sillonné la France pour le faire aboutir,

j’ai juste la curiosité de savoir, maintenant qu’il est abandonné ,combien cette aventure sans lendemain a couté au contribuable  essonnien ?

A tout vous avouer ,j’aurais compris un stade moins fou, plus modeste  a Marcoussis ,accolé aux installations existantes par économie d’échelle

C’était sans compter sur les politiques dont l’objet n’est pas la passion du ballon ovale,ou du bon sens

Ce qui est formidable c’est que ce soit un passionné de rugby qui ait sifflé la fin du match

Dieu sait si bernard laporte est un personnage » curieux » et qu’il « collait » avec cette aventure folle où il aurait pu réclamer sa part et c’est pourtant lui qui sort le carton rouge 

J’ai des amis qui doivent être tristes ce soir, mais au rugby ,comme ailleurs il faut garder les pieds sur terre, et savoir botter en touche quand on est mal engagé

J’ai la profonde conviction que si ce projet avait conservé des limites raisonnables, il aurait abouti ,je me félicite donc qu’une autre aventure folle de ce conseil général soit stoppée et je connais bien des élus qui savaient que ce n’était pas politiquement correct ou électoralement correct de dire qu’on allait dans le mur ,qui doivent être soulagés aujourd’hui 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL