Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 11:14
référendum a forges les bains : chronique annoncée d'une impasse

ce samedi se déroulait a forges les bains un référendum auprès de la population traitant de la question du centre d'accueil  des réfugiés

61% des forgeois sont allés voter et par rapport a  tout ce que nous avons lu et entendu ,je me permet de dire que cela semble faible tout en étant reprèsentatif et je serai bien curieux de savoir les motifs qui ont poussé ceux qui n'ont pas été voter 

le résultat  est le suivant 

 

  • 11,22 % des suffrages sont favorables sont favorables au projet  actuel  (189 votes)
  • 27,67 % des suffrages exprimés sont favorables à l'accueil de migrants  dans des conditions  différentes ,nombre ,typologie de la population etc (466 votes)
  • 61,10 % des suffrages exprimés sont défavorables au projet tel qu'il est (1029 votes)

il est important de connaitre ,la contre proposition que constituait le corpus de ce qui a réuni  plus de 27% des voix  :

la proposition ,j'imagine de la municipalité  était :

 

2. Je suis favorable à l’accueil de migrants à Forges sous condition que le projet soit revu :

a. Si le nombre de personnes accueillies est réduit (un seul bâtiment environ 45 personnes)

b. S’il y a des femmes dans les personnes accueillies

c. S’il y a des familles dans les personnes accueillies

 

 

chacun, dans cette commune déchirée, interprétera les chiffres a l'aulne de sa propre vision et c'est bien ce déchirement  et ce blocage qui sont dévastateurs ,

je connais bien nos voisins forgeois et les traiter de racistes comme je l'entends est injuste et contreproductif,

je le dis et je je le répète ,l'état a été pyromane dans cette affaire parce qu'il n'a pas pris la mesure de son projet ,que ceci a été abordé comme une mesure administrative sous la pression des plus hautes autorités et ,probablement personne ne s'est dit qu'il y avait une municipalité ,des habitants qui devaient être concernés par ce dossier

dans un village ,la construction d'un simple lotissement peut conduire a des périodes d'"agrégation" longues et parfois diffciles ,ceux du "lotissement"...il n'y a pas là de racisme et pourtant c'est le même réflexe  un peu grégaire ,

fort de ces experiences ,comme pour les logements dits "sociaux" l'état aurait du aborder le dossier de manière plus pédagogique,je ne dis pas que c'eut été une rèussite, mais il est évident que l'implantation en nombre ,massive proportionnellement a la population sur place était la chroniquèe annoncée d'un échec

ce qui m'intrigue dans ce "referendum" c'est sa finalité :

la municipalité a le résultat des choix de ses concitoyens ,je lui aurais souhaité que le vote médian soit massif, car cela lui entrouvrait une porte a la négociation ,

car dans cette affaire ,après l'incendie ,l'état ,ayant déja ramené a la moitié de migrants le projet, est dans une situation de blocage 

quand j'écris cela ,je ne donne pas mon opinion,mais chacun comprendra que si l'état abandonne après un incendie volontaire,il y a quelques raisons de penser que cela brulera partout en france, et bien entendu, il ne peut pas se le permettre

en proposant un acceuil sous conditions, la municipalité s'engageait dans une voie courageuse de compromis mais qui l'aurait mis dans une situation tout aussi délicate 

ces résultats donnent une photographie de l'état des lieux, mais on est en droit de s'interroger sur les choix qui pourront être faits 

il est évident que pour cette municipalité qui n'avait rien demander ,c'est séisme ,c'est l'occasion que certains saississent pour passer de l'action municipale a l'action politique, mais fondamentalement  je vois des décisions difficiles en perspective 

pour  un petit maire comme moi,tout cela est impressionnant :

que faire si effectivement je fais le choix de consulter mes habitants et que d'une manière ou d'une autre ils sont presque 90 % a dire qu'un projet ne leur plait pas ?

En tant que maire ,j'ai un mandat impératif qui conduit a prendre des décisions ,au quotidien suivant mon intime conviction ,assisté par cela par la consultation du conseil municipal 

provoquer un référendum, c'est en partie abandonner ce mandat impératif et consulter ceux qui m'ont élu

mais chacun voit bien que ,dès lors, je n'ai plus de libre_arbitre,et il me sera impératif d entendre  la voix de l'expression démocratique 

interroger mes habitants sur des choix que je ne maitrise pas ,n'est ce pas "casse gueule" ?

a moins ,a moins de m'appuyer sur l'expression démocratique pour ne plus avoir de doute sur mes choix et utliser cette expression comme un bouclier ,un argument incontournable a mes yeux ey aux yeux des autorités

chacun se souvient du referendum européen où nos dirigeants n'ont pas tenu compte de l'avis exprimé et combien cette consultation a été considérée comme la démocratie bafouée ,

je ne parle pas du fond ,en tant qu'européen convaincu ! mais bien de savoir quand on consulte les citoyens ,on s'engage en quelque sorte,on se met dans la "seringue", le brexit anglais en est une illustration récente

voilà donc un référendum qui conduit les élus de forges, soit a entrer en guerre contre l'état, soit a être dans une situation difficle vis a vis de leurs habitants ,et je n'imagine même pas ,un fois les migrants arrivés ,ce qu'il adviendrait a l'incident le plus minime 

 

référendum a forges les bains : chronique annoncée d'une impasse

hier a janvry ,c'était la fête de la pomme ,parmi les parents et les enfants venus prêter main forte ,il y avait notre famille  de réfugiés et bien malin celui qui aurait pu les distinguer des autres "gaulois" ,comme dirait l'autre,dans la cour de la ferme ,et quitte a jouer les "primaires" ,je puis vous affirmer qu'il y a des intégrations "heureuses"  comme dirait le suivant.

les janvryssois sont comme les forgeois et reciproquement ,je ne doute pas que dans mon village aussi ,certains se soient interrogés sur cette "arrivée" : le défi ,il est bien là, d'admettre qu'il y a des préventions, et de les lever .

on me reproche de trop donner mon avis ,certains élus tres "propres sur eux" sont irrités ,jen suis navré ,je ne suis pas en concurrence ,ni en rivalité avec eux,nous ne sommes pas dans le même monde

je crois qu'il faut prendre la vie a bras le coeur,je ne fais pas dans le calcul,je crois intimement que si nos 14 communes de la communauté de communes accueillaient ,comme nous le faisons, 5 personnes pour les petits villages et 10 pour les plus grands,cela ne rentrerait pas dans les choix de l'état, mais le probléme serait réglé et nous aurions un beau projet collectif a mener 

 

je suis sur que ,des lors ,que ces "étrangers" auraient un visage et tout changerait, qu'il y aurait des habitants pour leur ouvrir leur porte et plus que cela 

 

la vrai solidarité avec les élus de forges et avec ses habitants ,ce n'est pas de se refugier dans un silence poli et soit disant respecteux ,c'est de chercher toutes les solutions pour dénouer une crise qui va faire beaucoup plus de dégats que certains le supposent 

il y a des élus qui subissent des occuppations sauvages de gens du voyage,je suis de ceux qui sont a leur coté,au moindre appel , pas dans les discours, mais sur le terrain  et ceux qui éventuellement font de belles lettres  

alors oui ,les courriers "langue de bois" et respecteux des formes me consternent ,ils sont "politiquement correct"s mais pas du tout a la hauteur de ce que nos concitoyens attendent en temps de crise  

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL