Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 15:48

ca y est ils sont là ,les fous furieux et surtout les folles furieuses se sont déchainés pour préparer la maison,un sentiment intraductible de voir des connus et des inconnus arriver les bras chargés

un sentiment formidable a ce que l'on touche du doigt d'humanité ,de solidarité joyeuse simple et sans emphase

cette nuit ,il faisait chaud ,je pensais a leur arrivée ,moi loin dans le sud et absent de ces moments d'émotions vraies ,je crois au destin ,je crois qu'il y a  rarement de hasard dans les moments importants

,cette maison qu'il fallait que je loue car j'ai tout simplement besoin de revenus et dont je ne m'occuppais pas ,cette remise toujours au lendemain pour la remettre d'aplomb ,pous la rendre visitable ,tout cela ne pouvait pas attendre mais attendait néanmoins : le destin avait mis le couvercle

et puis en 48 heures sans choix, mais comme une évidence ,d'oublier les loyers au profit de la fraternité et puis surtout et avant tout d'un regard ,d'un mot, des gens extraordinaires qui me suppléent, encore mieux que je n'aurais pu faire,qui prennent en main les choses au coeur a coeur et bien évidement le cadeau est là.la chaine se tend avec des anneaux solides et formidables  

j'arrive a un age ,je traverse une période où il est question d'heritages ,de succession,alors forcément on se dit que c'est bon aussi  pour soi et qu'il faut des héritiers ,faire des "donations",surtout ne pas se croire éternel

tendre des flambeaux car la flamme est plus importante que soi même et qu'il ne faut pas qu'elle meure

ceci est bon dans la vie privée, comme dans l'action publique et seuls ceux qui ont plus d'ambition pour la communauté que pour eux mêmes y pensent avec anxiété

c'est pourquoi,sans la moindre prétention, quand cela se fait, presque sans moi,sans mon aiguillon et que  c'est si bien, voir mieux ,c'est comme si je me disais  "je peux mourrir en paix" attention ce n'est pas triste ,c'est magnifique !

 depuis 30 ans nous avons vécu bien des aventures,cet acceuil est une nouvelle  piéce du puzzle

 

ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi

merci aux zizas formidables,a gigi,a raymonde,a nanou,a anne marie,a sabrina  ,a sonia ,a nadia ,a marie ,a louiseline,a jean pol,jean francois ,jerome johan ,christian (pas moi),olivier  ,j'en oublie plein  !

merci a tous ceux qui ont fourni lits matelas ,mobilier ,machine a laver , machine a café  tasses ,assiettes ,draps jouets etc...

merci a celle qui est arrivée les bras chargés de l'épicerie de base ..la liste est énorme

une extrait de ce que nous écrit isabelle des formidables  zizas qui ont piloté cela en mon absence

 Nos nouveaux amis syriens sont bien arrivés ce matin. Ils avaient des étoiles plein les yeux en découvrant les lieux avec des morceaux de vous tous un peu partout.

Ils nous demandent de vous remercier…

Les enfants comprennent et parlent français mais les parents vont avoir besoin de cours même s’ils comprennent beaucoup de choses.

Hiba et Akram sont arrivés en France il y a presqu’un an maintenant avec leur trois enfants qui ont pu être un peu scolarisés.

Ils ont fui leur pays en avion et ont atterri dans le sud, déracinés.

Depuis c’est un peu le parcours du combattant et ils arrivent chez nous car la soeur d’Hiba est à Limours avec son mari, Omar.

Les enfants rêvent de faire du vélo alors si vous avez ça dans un garage, n’hésitez pas à leur apporter!

Un énorme merci à tous pour cette vague de générosité,    

ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi

merci pour les fleurs ,ma mère ,là haut doit être fière comme moi de ce village hors du commun ,chacun soyons les petits poucets, posons notre petite pierre et tracons ce chemin de lumières

deux enfants pour l'école de janvry c'est aussi un clin d'oeil du destin a l'heure où les effectifs tangeantaient la ligne rouge ou jaune comme vous voudrez

et puis que voulez vous,il y a des jours où  on a l'impression qu'il y a un bout du jardin d'eden qui est tombé chez nous,même les animaux ont souhaité la  bienvenue  

ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi
ils sont là, 5 syriens a la maison,n'en faisons pas un plat ,mais goutons a ce je ne sais quoi

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL