Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 10:39

voila une belle tourmente en perspective pour francois durovray,

une tourmente a double effets ,il est obligé de se confronter a des éléments incontournables ,tangibles

il se retrouve avec  un trou qui avait été dissimulé de plus de 100 millions d'euros et quand il n'y a plus d'argent ,que fait on dans une famille ?

et deuxiéme facteur agravant ,les responsables, coupables de cette situation qui devraient aller se faire oublier ,se faire modeste ,au contraire ,en chéris des médias et du faire savoir crient a la manipulation politique et se répandent partout pour détourner la triste réalité

ils ont été irresponsables financièrement,ils sont de la race des cahuzac qui nieront jusqu'a l'évidence ,ce qui est plus inquiétant c'est lorsque certains médias ne font pas leur boulot et sans la moindre demarche pour entendre tous les sons de cloche diffusent les propos de guedj sans contre enquête  ,c'est le cas du monde recement

D’après les informations du Monde,(en fait seuls les documents du ps essonnien et le contact avec jerome guedj)

ces coupes concerneraient également le secteur des services à domicile, l’allocation personnalisée d’autonomie et la prestation de compensation du handicap.

  L’Etat promet son aide aux départements « C’est totalement ubuesque et inédit en France, on touche aux publics les plus fragiles », s’insurge Guillaume Quercy  (intriguant que la seule personne interrogée soit un candidat de gauche en seine et marne et un proche de jerome guedj en essonne)

conseil départemental : le déni odieux des fossoyeurs,guedj,da silva and co
conseil départemental : le déni odieux des fossoyeurs,guedj,da silva and co

il est délicat d'invoquer une manoeuvre politicienne du president actuel et de ne donner la parole qu'a jerome guedj et a une autre personne sous couvert associatif sans évoquer son implication forte dans la politique locale

j'aimerai que ce journal dise si oui ou non ,il y a un trou de plus de 100 millions coem si c'était secondaire,j'aierai que ce journal investigue plutot que de reprendre de manière soumise et partisane ce que lui dicte jerome guedj ,je connais es méthoes de ce garcon je les ai subies  

c'est surtout tomber dans le piège d'une lecture du courrier de francois durovray qui n'aurait aucun sens ,une interprétation déraissonnable,aucun élu ne saurait écrire ,"j'arrête de payer les maisons de retraite ,l'aide sociale etc..."

ceux qui ont voulu lire cela dans ce courrier font de la manipulation politicienne odieuse car cette idée même ne pourrait venir a l'idée de personne !

on peut, par contre, affirmer que la rédaction de ce courrier n'a pas intégré le fait que des esprits pervers voudraient lui donner ce sens ,et question perversité nous sommes devant des maitres du genre

d'autant plus qu'un jour devant les tribunaux jerome guedj devra s'expliquer en attendant il pratique l'agitation desinformatrice en activant tous ses relais médiatiques

en fait ,le seul tort de francois durovray est d'avoir voulu préserver l'ensemble,il découvre comme l'état ,comme le controle de légalité,comme  la cour régional des comptes que le budget voté par jerome guedj et sa majorité est faux, qu'il y a les recettes, mais pas une partie des dépenses

j'ai connu un maire qui dans mon canton avait fait ainsi ,il ne "déclarait" pas les factures ,il les entassait dans son tiroir jusqu'a atteindre 150 000 euros pour une commune de 600 habitants ...nous avons du aller avec son successeur et le député de l'époque pleurer auprès du ministre chargé des collectivités locales pour essayer de trouver des solutions

cet ancien maire ,soi disant expert comptable (encore un !) a par la suite fournit des prestations au conseil géneral de gauche pour former les gens sur la ...comptabilité publique

de fait ,si on planque les factures,le controle de légalité ne les voit pas,sauf que l'addition de ces dettes fait que comme dans une entreprise,après avoir temporisé ,repoussé,on se retrouve en cessation de paiements

ainsi jerome guedj tandis qu'il se répandait dans les studios de télé et de radio pour faire la promotion de son livre sur les "vieux"

a ce titre ,chacun observera qu'il était capable d'être president du conseil général ,un temps député ,salarié au ministere des affaires sociales mais aussi ecrire des livres  ,son budget personnel doit se porter mieux que celui de la collectivité    

 

conseil départemental : le déni odieux des fossoyeurs,guedj,da silva and co

tandis qu'il disait son amour pour les vieux ,il retardait année après année ,le versement aux maisons de retraites, aide a domicile, et autres institutions les sommes dues ,

nous en entendions parler mais on nous expliquait que c'était des problémes techniques,c'était les services de l'état que sarkozy avait dégrossi qui ne pouvaient plus faire les choses dans les délais

,en fait ,il n'y avait plus d'argent, mais dans la course en avant pré électoral ,il fallait aimer "les vieux" même si on avait tellement gaspillé que l'on pouvait plus leur assurer ce qu'on leur devait ,en fait sa couverture du livre était un aveu "tout est politique"

alors pardon pour ce papier un peu long mais en constatant cette situation qu'estce que francois durovray pouvait il faire ?

se préserver ?

la solution est formidablement simple  : il constate ,découvre ce trou abyssal si bien caché ,il saisit le préfet et demande la mise sous tutelle de la collectivité

le prefet et la cour régionale des comptes  se saissisent du budget constatent qu'il ya 100 milions d'euros a combler ,ils bloquent tous les investissements jusqu'a apurement ,c'est a dire que plus rien ne se fait pendant au moins trois ans ,ils augmentent les impots de 70 % ,les responsables, en l'espèce jerome guedj et carlos da silva, sont désignés clairement sans qu'aucune parade politicienne et médiatique n'y puisse rien

l'executif actuel se retrouve pendant trois ans en semi retraite ,francois peut dorloter géraldine et ses enfants en attendant  que l'état ait assaini la situation, le contribuable essonnien est éssoré ,les communes sans la moindre suvention ,les entreprises sans commandes

mais poltiquement,puisque "tout est politique" ,la gauche et jerome guedj sont cloués au pilory,manuel valls est très enervé car son bras droit carlos da silva est mouillé jusqu'a la garde 

préserver les essonniens ?

c'est la voie choisie,ne pas se retrouver sous tutelle ,ne pas augmenter a ce niveau insupportable les impots  et essayer de limiter les dégats,endosser le role peu sexy de l'executif qui doit imposer la rigueur ,là où ses predecesseurs étaient "open bar"  

,je serai au conseil départemental le 25 janvier pour écouter les 28 mesures qu'il va mettre  en place ,aucune ne préconise a ma connaissance de ne pas payer les dépenses obligatoires mais ,par contre, dans une famille quand on est surendétté ,on évite les suppléments ,les plus ,les mesures qui aident a vous faire valoir,les dépenses dont on peut se passer

car la vraie contradiction de nos concitoyens c'est de ne pas intégrer totalement qu'une collectivité peut être en faillite ,si cette collectivité dit qu'elle arrête de payer, on hurle ! en oubliant que pour que cette collectivité puisse payer ,il suffit qu'elle augmente les impots .

dans cette affaire ,nos concitoyens semblent ignorer que plus de 50 % des dépenses du departement sont dues a l'aide sociale et sont obligatoires ,c'est dire que la marge de manoeuvre sur le reste est plus que courte,c'est pourquoi les démagogues qui invitent a des faire des économies dans d'autres secteurs seraient d'aviser d'expliquer lesquels

tout ce papeir pourrait vous paraitre partisan ,mais c'est surtout que pendant des années ,je suis intervenu et mes collégues comme dominique fontenaille aussi ,pour dire attention ,cela  ne colle pas ,on va dans le mur ,il n'y a eu que des réponses méprisantes et suffisantes ,nous préssentions la chronique annoncée d'une catastrophe 

pendant des années ,on nous a ressacé les augmentations folles de xavier dugoin,et a chaque fois je disais qu'is en bénéficiaient et qui si elles étaient folles il fallait baisser  ,au résultat 20 ans plus tard ,jerome guedj ,carlos da silva,francis chouat sont les responsables d'une augmentation possible encore plus folle

quelle triste image qui est donnée de la vie politique ,la gestion de la cité est pourtant une tache bien noble qui ne devrait pas être trainée dans la boue par ceux qui s'en emparent   

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL