Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 09:01

en terme d'environnement ,il y a un flirt dangereux entre faire savoir et savoir faire ,moi qui ne me prive pas de communiquer, je pourrais être tenté par certaines pistes plutôt sympathiques au premier abord mais qui sincèrement relèvent de la communication, voir de la pédagogie mais coûtent cher au contribuable tout en conférant aux élus qui les organisent un label vert du plus bel effet

un élu parfaitement sincére m'a écrit récemment pour attirer mon attetion sur ces belles opérations qui fleurissent en france qui consistent a donner des poules et un poullailler aux habitants afin de réduire le tonnage de produits fermentiscibles dans les poubelles,les restes de toutes sortes et les épluchures

vous pensez ,moi qui ai une passion pour les animaux voilà uen initiative que j'ai regardé depuis plus de 10 ans

leurres "verts" ,le dilemne entre communication et bon sens

sauf qu'il faut être sérieux et savoir pourquoi on le fait ,en effet ,une poule peut consommer 65 kg de déchets par an ,certains annoncent 150 kg ! soit près de 500 gr par jour ! restons raisonnables

la dessus ,les collectivités "offrent"  3 poules et un poullailler ....résultat la réduction de votre poubelle pour l'année sera de 200 kg ...veillez bien a constituer une famille car sinon vos poules pourrraient mourrir de faim

grace au poulailler et aux poules offerts, le syndicat de collecte fera une economie de ....20 euros sur le traitement par an quant aux frais de collectes comme le camion benne passera de toutes façons pour le reste, mais soyons  fous mettons encore 20 euros d'économie sur le tonnage...

économie donc de 40 euros par an ,en espérant que les poules survivent et que tout aille pour le mieux pour un achat a minima pour la collectivité de 60 euros de poules et de 190 euros  de poullailler sans compter la campagne de communication qui constitue le coeur du sujet et le personnel pour gérer la distribution des poules et des poullaillers....Il faudra entre 7 et 8 ans pour que la collectivité s'y retrouve ,il y a de grandes chances que les poules soient mortes avant ...

autant dire que c'est une idée sympathique si les gens en font leur affaire et que chacun bénéficiant des oeufs ,la collectivité conseille mais ne se mêle pas des modalités pratiques et financières a moins que ce ne soit que la communication qui compte ....les poules a mettre dans un guide des bonnes pratiques mais ne jamais leurrer personne sur l'efficacité économique

a t on besoin vraiment besoin de se faire offrir des poules ? quid du compost  ?

autre idée sympathique qui assurera aux élus des pages dans les journaux voir les télévisions ,le ramassage des ordures ménagères par vehicules hippomobiles ...cela aussi c'est bien vert et a une image sympathique    

leurres "verts" ,le dilemne entre communication et bon sens

succés médiatique assuré ,a moins que les prix aient baissé ,il y a quelues années quand je me suis renseigné ,une telle benne coute entre 20 000 et 3 0 000 euros au bas mot ,les deux chevaux neccessaires pour nepas tomber en panne reviendrons sensiblement a la même somme pour avoir des chevaux vréitablement "mis" pour une  telle tache dans la circulation

ensuite il faut que les gens déposent leurs poubelles en sac dans la rue et pas en containers avce les risques d'ouvertures  sauvages dues aux animaux,il faut oublier que le regime de santé des travailleurs interdit ce mode manuel de ramassage pour des problémes de risques de blessures u fait des coupants qui sont dans les sacs et des probléme de levage pour jeter dans la benne

on comprendra que cette démarche en hyper centre ville algré ce qui a été dit précédement est envisageable techniquement mais conduit pour juste faire de l'image a une dépense publique importante avce des eprsonnels psécialement formés,et des animaux qui neccessitent des soins 7 jours sur 7 et 365 jours par an

car clairement loin des yeux du public mais au coin de la rue,cela se termine comme cela  

leurres "verts" ,le dilemne entre communication et bon sens

le soin quotidien aux chevaux ,les atteler ,les deteller,le ferrage,les frais vétérinaires,,la vitesse de déplacement ,la mobilisation de deux ou trois personnes ,la neccéssité d'avoir plusieurs agents formés très spécifiquement ,raméne cette idée a une histoire d'image ,on peut lui trouver des applications dans l'entretien de parcs publics mais même là ,c'est beaucoup de cinéma a mes yeux

j'aimerai tellement que cela tienne la route ! j'ai moi_même étudié la possiblité d'organiser un transport en commun hippomobile entre limours et sant remy puisque les élus ne souhaitaient pas mon transport par cable ,ils auraient peut etre accepté une diligence ! 

cela peut faire sourire mais veolia montait le dossier pour relier le mont saint michel

,pour ce genre de projets pour aller plus loin il faut un travail en confiance avec les élus et ne pas avoir autour de soi des gens qui ne craignent qu'une chose c'est que l'on réussisse ,l'audace ne peut être que collective

autre dossier c'était de s'interroger d'utiliser les déchets verts comme nourriture du bétail ,là c'est clair : nos jardins sont peuplés de plantes vénéneuses comme le thuya ou le laurier rose sans parler de l'if qui interdit une démarche vertueuse sur un cout de plus 1 million d'euros pour notre collectivité

en fait gardons nous de leurrer le citoyen ,les élections témoignent qu'ils ne supportent plus cette méthode ,la pression fiscale et les difficultés financières sont telles que l'on ne peut pas se permettre pour faire "de l'image" de pénaliser le contribuable  

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL