Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 10:43

la faute sur mer,montpellier,draguignan,biot,la liste va s'allonger,comme sur des communes de notre secteur,je ne supporte le regard accablé des élus et des "autorités" qui constatent les dégats

qui a autorisé les constructions en zone inondable ?

qui a cédé aux promoteurs de tous poils ?

qui a considéré qu'au prix où l'on pouvait vendre ce terrain pentu,cela valait le coup de rendre constructible cette colinne qui dévale vers la rivière ? 

coupables les gens qui ont vu miroiter des centaines de milliers d'euros,coupables tous ceux qui participent a la course au betonnage soumis a ce qu'ils appellent la fatalité de l'urbanisation et  qui n'est qu'une histoire d'argent

Inondations,l'effet kiss kool

incroyable de lire ou d'entendre que c'est "la faute aux années 60" ,tous les jours dn le sud et dans notre région ,on accorde des permis a tour de bras ,oubliée la régle que l'eau de pluie doit être absorbée sur la parcelle,on ferme les yeux traquillement avant que la vague ne submerge

bien sur ,il y a des endroits où il est impossible de faire absorber au sol les eaux de pluies des toitures ,des allées de garages ,des terrasses...la question doit être désormais posée de construire et d'imperméabiliser là où l'on peut faire son affaire de l'eau que l'on va générer et pire  le principe général qui consiste a dire qu'il faut concentrer l'urbanisme,densifier et limiter les grandes parcelles,la question se pose car densifier signifie imperméabiliser encore plus.

la densification doit être envisagée qu'avec le corollaire de ses conséquences hydrologiques

l'incurie de certains promoteurs,la complicité de certains élus,la bienceillance de l'état conduit a devoir trouver des solutions après les désastres de problémes qui n'auraient jamais du avoir lieu

Après chaque inondation,c'est l'argent public qui est appelé pour tenter de trouver des solutions,les prédateurs,les irresponsables,les imprévoyants ne ont jamais ercherchés pour payer l'addition de leur inconséquence ou si peu,ou lorsque c'est trop flagrant

quand, dans mon coin, une mairie vend des terrains destinés a un bassin d'orage,pour construire des pavillons  puis demande aux collectivités de financer des dispositifs contre les inondations,je m'interroge  

en tout cas ,ce b'est pas la peine d'être grand urbaniste pour comprendre que si on urbanise des terrains en pente et que l'on imperméablise tout ,le jour où i pleut l'eau emprumpte toutes les rues pour essayer de rejoindre la rivière,s'il pleut très fort elle bousculera tout et viendra gonfler la rivière a la vitesse de la lumière

  

Inondations,l'effet kiss kool

ajoutez a cela que ces torrents d'eau ramassent tout sur leur passage ,ce qui crée sur les passages étroits des barrages où l'eau monte et se tranforme en une vague déferlante quand cela céde,vague totalement destructrice,chez nous ce que l'on appelle les embacles finissent par bloquer le passage sous l'autoroute et le tgv et conduisent a tout inonder

là encore c'est un entretien vitale et neccessaire au quotidien pas seulement du bord direct de la rivière mais d'une largeur conséquente en prévision du débordement du lit ,mais là encore,la négligence est souvent de mise,les regards sombres devant les conséquences n'y feront rien

ce qui arrive est du au déreglement climatique ,sans nul doute mais surtout a la folie des hommes,a l'appat du gain ,a l'inconséquence et si "el nino" y est pour quelque chose ,il serait digne d'un enfant de ne pas balayer devant sa porte et d'assumer ses responsabilités,

je serai cruel en montrant même dans notre secteur l'evolution de l'urbanisation de certaines communes,des cartes aériennes monteret d'année en année ,le gris et les toitures remplacer le vert  ,l'imperméabilisation tentaculaire et systématique de la moindre parcelle qui se poursuit aujourdhui malgré les drames du passé et ceux qui se déroulent sous nos yeux

chez nous on envisage de creer un bassin d'orage géant dans une zone poluée au pyraléne,ce qui est quand même le summum ! ainsi en cas d'orage violent ,les eaux tumultueuses viendront remuer la terre et emporter le pyraléne sur tout le parcours de la riviére et chez les riverains,formidable  ! le réfet a l'air d'aimer cela ,donc c'est bien  

il faudra  que nous reconsidérions l'urbanisme ,que nous abordions dans cet esprit la conception des routes et des rues ,que nous acceptions moins de surfaces lisses et bitumées au profit de trottoirs enherbés,il faut retrouver des contacts avec la terre,il faut admettre que notre culture qui consiste a dominer la nature et la dompter a échoué et que nous devons vivre avec et nous soumettre

nous avons bouché les mares ,dans notre secteur, les champs sont drainés a 90 % et une heure après la pluie,les drains  déversent l'eau tombée sur des surfaces immenses,

sans revenir a nos "remises" dans les champs ,là encore,il faudra s'interroger sur des dispositfs qui s'additionent et qui noient la rivière sous des torrents d'eau qui n'auraient jamais du y parvenir dans une telle quantité et si vite 

avec un peu de chance me voilà faché avec  bien des gens ! mais moi ces pompiers incendiaires ,je ne les supporte plus ! et je crois que c'est réciproque ! 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL