Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 septembre 2015 1 21 /09 /septembre /2015 11:51
ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?

c'est une sorte de "marronnier" de ce blog,mais pardonnez moi cette faiblesse que de montrer combien le temps peut construire

c'était il y a 24 ,25 ans ,a l'époque ce n'était pas a la mode,nous lancions l'idée de^planter un arbre fruitier a chaque naissance d'un enfant sur la commune,l'idée etait la symbolique de l'enracinement mais aussi de récrer une chaine écologique qui conduit a ce que es fruits nourrissent les oiseaux et les rongeurs,qui nourissent eux mêmes les chouettes etc...objectif atteint,un repeuplement insidieux,tranquille et incroyablement ineluctable ,preuve que lorsque l'on installe les conditions, cela marche 

alors petit village ,peu de naissances entre 6 et 10 par an ,cela peut sembler insignifiant,c'est là où le temps fait son office ,aujourdhui ma petite idée conduit a ce que le verger communal compte près de 200 arbres fruitiers répartis sur toute la commune,200 arbres, jamais nous n'aurions fait un tel investissement

du coup,une belle production de pommes, complétée par les pommiers de maisons amies ,du coup au mois de septembre ,toute l'école sort et va cueillir les pommes 

cette fois c'était sous une pluie battante,cela n'a pas empêché nos petits campagnards d'affronter joyeusement les éléments,c'est aussi cela vivre ici,les quatres saisons,la pluie,le soleil ,la neige,

la nature n'est pas aseptisée,cela me rappelle un "rurbain qui habitait janvry ,qui en plein jour de neige,alors que nous passions le chasse neige depuis 6 heures du matin est venu se plaindre brutalement de ne pas pouvoir partir en moto ...comme ces gens qui trouvent inconvenantes ces feuilles mortes a l'automne...

ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?

après la cueillette des pommes,c'est autour des parents de rentrer dans la danse ,récolte de bouteilles (avec bouchon) fabrication d'étiquettes et puis le samedi on se retrouve pour gruger et presser les pommes,une révélation pour certains de découvrir un truc aussi simple que celui ci

un moment que j'adore où ce sont plutot les papas qui sont du coté du grugeoir exercice physique s'il en est ,cette année ,c'était encore plus joyeux que d'habitude car le soleil était là ,les enfants heureux et c'est tout simplement la plus belle chose qui soit

ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?

des les premières pommes grugées et mises au pressoir,c'est un liquide d'or brun qui coule cette année le soleil de l'été et les pluies de ce printemps font des pommes juteuses et sucrées ,un grand bonheur a boire a la louche le miel ambré,une fois toutes les pommes grugées,les "hommes" ferment le pressoir et la presse de bois descend lentement écrasant la pulpe,les pommes transpirent et délivrent le jus ,le pressoir est préhistorique, mais c'est du bonheur aussi de voir les enfants s'essayer a la tache

mais j'ai du vous raconter cela bien des fois,les générations passent et les enfants qui se succédent ont ce même regard qui me fait un bien fou,des moments simples ,des moments forts,qui leur tricotent des souvenirs et qui nous donnent a nous des raisons d'agir 

et puis la cerise sur le gateau ,le moment où tous les enfants montent dans le petit train et nous filons vers le village pour aller vendre notre production en porte a porte,conduire ce train et entendre les enfants chanter a tue tête est une véritable ivresse

 

ballade ou balade des jours heureux ?
ballade ou balade des jours heureux ?

avec de magnifiques caissières !

ballade ou balade des jours heureux ?

parfois je me dis que je vais me réveiller que tout cela tient du rêve ou du miracle,c'est bon comme l'eau d'une source après une course en montagne,je le sais que je le dois a bien des gens, qui chacun font avancer a leur mesure et avec leur engagement,l'ensemble,c'est du domaine de l'immatériel et pourtant combien on aimerait graver cela dans le marbre ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL