Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 09:15

étonnanment il ne reste pas de documents, presque rien de toutes les photos que j'avais faites ,voici donc la suite,la patience ,la votre est récompensée

feuilleton n°8 : la maison qui parle

Dieu que cette maison était sans âme ,l’enduit gris léché par les pins qui frottaient sa facade dans cet après- midi venteux et pluvieux,de petites fenêtres étriquées et des volets tristes eux aussi, sans pouvoir vous expliquer pourquoi

Une maison qui n’avait rien de provençale, construite dans les années 70 par des belges,ils l’avaient conçue comme une maison des flandres ,rectangulaire ,massive

la méchante porte d’entrée a hublot vitré et grillagé sortie tout droit des soldes de chez lapeyre

Le petit couple de personnes agées a ouvert la porte et nous sommes entrés dans cette maison dont l’intérieur était a l’image de l’extérieur ,des couloirs, des portes a vitraux « cathédrale » d’un jaune pisseux se multipliaient et claquemuraient tous les volumes ,comme dans les pays froids pour isoler ,pour protéger du froid ,pour passer d’une pièce a une autre ,il fallait passer par un couloir et ouvrir successivement deux portes

feuilleton n°8 : la maison qui parle

Cette description est a l’aune de cette journée sans enthousiasme ,mais au risque de d’être pris pour un fou ,a peine étais je entré, que cette maison m’a « parlé »

,je passais d’une pièce a l’autre certain de ce que j’allais y trouver et chacun de mes pas voyait des murs ,des couloirs ,des portes disparaitre ,des arches se créer ,des salles de bains apparaitre

mes yeux devinaient les ouvertures prêtes a se faire pour faire rentrer l’air et lumière

Prenez-moi pour un fou, mais je me suis isolé un instant et devant moi, un carreau du sol a attiré mon attention, plus que cela …

feuilleton n°8 : la maison qui parle

Cette maison perdue au bout d’un chemin inconnu, moche a pleurer, très loin du cahier des charges, d’une "villa dans un lotissement sécurisé",

cette maison ,était prête a sortir de sa gangue et chaque centimètre avait déjà sa destination et je sentais que nous y aurions notre place,que les amis y seraient heureux ,que la sérénité était a portée de main

Un chemin ,une piste qui aboutit a une cote impossible pour aboutir a un plateau de plus d’un hectare ,

 

feuilleton n°8 : la maison qui parle

,le premier voisin a 300 ou 400 mètres au sud et a l’est

a des kilomètres à l’ouest ,

une « ile » dans un océan de verdure,

une maison si cubique ,si moche qu’elle permettait de la reconcevoir sans scrupules

Après une petite demi-heure de visite, la boule au ventre ,la certitude était installée ,il nous fallait rencontrer Gérard le propriétaire, pour parler de choses sérieuses

 

STOP OU ENCORE ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Agnès 08/08/2015 21:13

J'ai compris le carreau....ce me parle aussi... j'ai mon bleu de travail alors allons y pour le gros oeuvre !! ;)

stanislas_91 08/08/2015 16:10

Prêts à attaquer les travaux avec vous, encore bien sûr!

muriel 08/08/2015 11:42

Et ce carreau étrange, qu'est-ce qu'il vous a évoqué?

muriel 08/08/2015 11:41

encore

GUY 08/08/2015 11:06

encore