Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2015 1 22 /06 /juin /2015 19:23

l'année s'achéve,la ministre avait promis qu'un bilan objectif serait tiré a la fin de l'année scolaire ,que c'était une forme d'expérimentation et que le gouvernement en tirerait les conclusions, mais hélas,navré de le dire, cette ambitieuse a menti

depuis qu'elle a pris ce poste au ministère son souci unique est sa carrière et affirmer un profil de femme de caractére ,droite dans ses bottes ,combattante et déterminée;elle a voulu montrer sa superiorité, son inflexibilité par rapport a peillon et hamon

elle constitue le triomphe des communicants, ceux qui vous expliquent depuis les années les plus sombres qu'un mensonge mille fois  répété devient une vérité

elle a donc mis en oeuvre cette réforme contre vents et marées ,en plein déni ,elle a tout osé dire ,car ,elle sait qu'en politique ,le vent médiatique emporte très loin les mots,les affirmations ,les promesses

pas de bilan ,sauf celui surréaliste qu'elle a imaginé en nous annoncant, il y a deux mois,  que grace a cette réforme les enfants avaient trois semaines d'avance sur l'apprentissage de la lecture  !

preuve qu'elle nous prend tous pour des imbeciles et que l'ivresse du pouvoir ouvre la porte a toutes les énormités

sur quels critères ?

sur quel désir effréné de confirmer un mauvais choix par un mensonge ?

qu'après les parents ,les enseignants,les syndicats aient tiré un bilan négatif, ne lui importe pas plus,

les faibles croient qu'admettre erreur est un aveu d'infériorité ,seuls les forts savent reconnaitre quand ils font fausse route,

c'est une fanatique méprisante qui cherche a construire son image de femme de fer et qui se verrait bien premier ministre,

si les enfants et l'éducation nationale doivent être pris en otage a cette fin; cela n'a aucune importance

Rythmes scolaires :  la démonstration des communicants

en fait ,le bilan ou l'aveu de tout cela, najat vallaud belacem l'a fait ,le jour où elle a décidé pour complaire aux professionnels de la montagne de raccourcir le deuxiéme trimestre pour que toute la france qui souffre et pour laquelle elle a des trémolos dans la voix puisse aller aux sports d'hiver

céder aux professionnels de la montagne c'était avouer son absence totale de conviction pour une réforme qui n'est que du vent

en fait tout ce reniement pour  8 % des enfants qui vont au ski  et encore  pour une partie venant du privé qui n'a pas a subir la reforme dans son ensemble

pendant un an ,on nous a bassinné avec la chronobiologie,le rythme des enfants, la neccessité d'une cadence réguliere de 6 a sept semaines entre des temps de vacances

tous ceux qui ne comprenaient pas cela,qui n'adhéraient pas a cette idée étaient des égoistes qui ne voyaient pas l'interet de l'enfant,Nous n'avions plus qu'a nous taire

sauf que....En réduisant le deuxième trimestre pour que les enfants des classes  aisées puissent aller au ski ,(un gouvernement de droite aurait fait cela que n'aurait on encore une fois entendu)

en réduisant d'un coté ,elle allonge de l'autre,imparable logique

,ce petit bijou de sacrifice a l'argent et a la rentabilité conduit a des tranches de ....5 semaines d'un coté et a un dernier trimestre allant jusqu'a 12 semaines de l'autre !

inutile d'être grand clerc pour savoir que le dernier trimestre est le plus fatiguant ,il le sera d'autant plus qu'il durera deux fois plus que tous les autres !

si les rythmes scolaires avaient fait partie des préoccuppations réelles  de l'ambitieuse et opportuniste ministre, jamais elle n'aurait fait une telle proposition

 les vacances de Pâques débutent cette année le 11, 18 ou 25 avril. A cette période, la neige se fait plutôt rare et le manque à gagner des professionnels des sports d’hiver serait de 3%

on comprend qu'entre les rythmes scolaires ,l'interêt des enfants et 3 % de manque a gagner on n'hésite pas !

c'est cela la reforme qui prone l'égalité defendue si fort par la ministre

Rythmes scolaires :  la démonstration des communicants

cette réforme qui coute une fortune aux communes, tandis que l'état baisse des dotations de facon drastique, conduit a ce que nous annoncions il y a un an ,=: désormais le conflit ne se situe pas entre les parents et l'état ou l'éducation nationale mais bien  entre les parents et les collectivités qui se trouvent acculées financièrement et qui se font massacrer si elles émettent l'idée que les activités periscolaires doivent  être payantes

notre  ministre n'a jamais eu de vraies fonctions communales et se moque bien de ces problématiques ,tout cela est d'un médiocre !

et que lui importe la démocratie alors que le directeur de l'ifop explique qu'a l'occasion des municipales la reforme des rythmes est l'élément qui a fait fait basculer bon nombre de municipalités de gauche a droite ?

Tous ces messages semblent inaudibles a ces délicates oreilles d'énarque parisienne  et pourtant... l'évacuation du président la fcpe, serviteur affairé et obsequieux de la ministre et du pouvoir devrait aussi interpeller  

Rythmes scolaires :  la démonstration des communicants

debarqué, paul raoult ,le vosgien,chargé de mission auprès d'un conseil général de gauche et donc rémunéré par  la gauche a qui une partie des membres de la fcpe reprochait son suivisme béat a l'égard du pouvoir et encore récement a propos de la reforme des colléges ,une reconnaissance du ventre par trop ostensible

en fait, paul raoult rejoint les victimes collatérales des exces d'autoritarisme ministériel et la liste est désormais longue, outre deux ministres, de fonctionnaires qui ont jeté l'éponge n'y retrouvant plus leur petit

et je ne vous parle des chroniobiologistes du départ qui ont rendu aussi leur tablier et qu'il a fallu remplacer par quelques mercenaires médiatiques

cette réforme des rythmes scolaires est un bazooka pour abattre une alouette

cette reforme a crée des dégats de tous ordres sans pouvoir un instant trouver un équilibre dans les bienfaits,  couteuse ,fatiguante et surtout inutile,

tout cela pour cela !

je vais inviter tous les parents ,les enseignants ,les élus a faire circuler un questionnaire clair et précis auprès des futurs candidats aux législatives et demander leur engagement ;en cas d'élection a voter une loi pour arrêter le massacre ,

une loi pas un décret comme ce torchon plusieurs fois réecrit

nous publierons et nous ferons circuler leur réponse ou leur absence de réponse

dans tout ce combat l'année dernière ;nous avons fui comme la peste les récupérations politiciennes ,cette fois, je vais proposer a mes amis sur toute la france aux parents ,aux enseignants ,aux maires ,aux élus que nous prenions l'initiative et que nous labellisions des candidats

pas n'importe qui ,pas n'importe quoi 

mais que nous cessions  de refuser de mettre les mains dans ce cambouis là,

ce n'est pas mon cas: mais celui de nombreux parents ou enseignants qui craignant d'être instrumentalisés se sont privés de l'arme fatale  

Rythmes scolaires :  la démonstration des communicants
Rythmes scolaires :  la démonstration des communicants

il faut combattre cette réforme par la politique puisqu'elle n'est que d'inspiration politicienne ,

il est d'ailleurs amusant d'apprendre que "le parisien" ce matin aurait fait un papier sur ce théme et que du coup najat vallaud  belkjacem a improvisé une conférence de presse téléphonique auprès de journalistes triés sur le volet pour faire un contrefeu

alors prenons la bastille !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

JP 23/06/2015 18:27

Elle n'est pas énarque (deux échecs).