Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2015 1 04 /05 /mai /2015 09:15

depuis plus de 20 ans,nous nous croisons avec Philippe Pascot ,je pourrais dire qu'au début c'étaient des croisements distants ,interrogatifs,au fil des années,les yeux se sont plissés,les sourires se sont fait plus complices,nous nous découvrions, nous nous reconnaissions comme des marginaux de la politique,des rebelles du systéme,black-listé par la gauche ,comme je l'étais par une droite affairiste.

le souvenir  que cet ancien adjoint d'evry  a été interdit d'antenne sur telessonne par michel  berson ,oublié et interdit de toute participation a toute campagne électorale

une grande gueule incapable d'être politiquement correct  ,de respecter les lignes imposées ,les consignes ou les compromissions ,en gros nous avons ,par nature ,quelques atomes crochus,au résultat nous nous retrouvons avec,peu a peu, des amis communs,des regards partagés

enfin le combat qu'il méne intelligement sur la gaz de schiste ,capable de consacrer des soirées a convaincre trois personnes de sa justesse fait que nous ous retrouvons aussi sur ce terrain là

estime et respect mutuel,je crois  ,là aussi ,dans ce monde politique ,où les engagements ,la loyauté,la mémoire sont rares et où je me suis trouvé trop souvent dupe et dupé de mes sentiments,c'est un lien avec philippe,qui ressemble a ces bateaux de haute mer qui se saluent en naviguant de concert  et avec la fraternité  du même cap conservé fermement

tout cela pour dire que philippe nous propose un deuxieme bouquin,le premier écrit a deux mains avec graziella riou a été un beau succés,on ne peut que souhaiter le même avenir a celui-ci  

Pilleurs d'état

je ne l'ai pas lu ,donc je ne vous en dirais rien ,avec la seule certitude qu'il n'est pas tendre avec nous les "zélus" ,nos combines ,nos priviléges 

bien sur,il fait courrir le risque de nourrir le "tous pourris" ,mais je crois sauf un vrai aggiornanmento de la classe politique ,qu'elle ne récoltera que ce qu'elle a semé,je crois que malheureusement ,il faut percer l'absces et qui si ce ne sont pas des républicains qui le font ce seront des fascistes qui surferont sur nos turpitudes

si nous ,élus ,nous ne nous imposons pas une cure de convictions,plutot qu'une surdose d'indemités et d'avantages divers,nous porterons chaque jour l'exaspération légitime de nos concitoyens

osez dire,osez écrire,assumer pour qu'une forme d'ethique et de bon sens deviennent un ilot de résistance démocratique voué a prospérer

je vous invite a cette lecture,d'un observateur  de la vie politque essonnienne et nationale qui ,bienheureusement pour lui,n'attend pas d'argent public et gagne sa vie dans des sphéres créatives

je vous invite ,là encore a partager pour faire la promotion de cet ouvrage que je vais acheter les yeux fermés (mais les ouvrir tout grands pour le lire),comme depuis toujours ,je vous le rappelle en démocratie ,on a les élus que l'on mérite

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Dupea 06/05/2015 21:25

C'est tout à fait ça. Et dans cette affaire, les Mélanchon, Le Pen, Sarkozy, Bayrou et Duflot et consorts s'entendent comma larrons en foire.