Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 09:26

juste un petit mot  pour dire que  je suis très curieux d'observer un gouvernement si arquebouté sur une "réforme" au point de se précipiter a signer les décrets dans l'urgence omme si l'avenir de la france en dépendait

il suffirait de faire la gigantesque liste des decrets en attente et qui laissent les lis votées a marée basse pour comprendre que cette signature dans l'urgence n'est pas a prendre a la lègére

ce camouflet envoyé aux enseignants ,a des allures de 49.3,qui laisse plus qu'interrogatif ,une maladresse olitique qui fache une partie du corps électoral et qui ouvre la porte a toutes les protestations indignées ,

où est elle la gauche participative ? ce passage en force ,méprisant ,est il le signe d'une conviction profonde,ou le choix de briser dans l'oeuf un mouvement que l'on craint

Après le passage récent au 49.3 ,ce mur opposé a la gréve et a la demande d'aménagements me semblent plus un signe de panique d'un bateau qui tangue dans la tempête et qui est si peu sur de sa base qu'il coupe court a tout dialogue,cela a un gout de bruit de bottes

Imposer le silence,repousser tous les signes de contestation,s'enfermer dans ses forteresses qui tombent d'ailleurs  les unes après les autres ,est un aveu de faiblesse,une angoisse de la défaite ,une course en avant face au mur démocratique

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

bonsens89 20/05/2015 19:59

le vrai problème vient effectivement de l'état délabré de l'école primaire..... que les nouveaux rythmes ont encore plus abimé....et nous étions bien seuls, parents et élus, à vouloir se faire entendre.....
certes, la mobilisation contre la réforme du collège est plus forte et organisée, mais justement, parce qu'elle est organisée, avec les syndicats de profs, j'ai encore plus de mal à croire en leur sincérité à prétendre défendre nos enfants et la culture française...j'y vois derrière déjà de sombres calculs d'effectifs, d'heures de travail, et je crains que les gens sincères s'y retrouvent piégés et qu'on en oublie l'essentiel...oui, bruit de bottes, c'est exactement mon sentiment...mais si l'histoire est un éternel recommencement, ca s'est mal terminé, non ?...