Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2015 3 01 /04 /avril /2015 10:24

c'est un honneur pour moi que lorsque des gens s'indignent ,ils m'appellent comme si ,par nature,ils savaient que cette indignation je suis susceptible de la partager et surtout d'agir

la capacité d'indignation,la capacité de résistance a la fatalité,la capacité a ne pas se cantonner a ses petites prèoccuppations

ce matin, une avocate  m'alerte sur un collectif de ses collégues qui vient déposer un recours au tribunal administratif contre le refus de l'état  d'accorder un visa aux interprètes afghans qui ont accompagné l'armée francaise....

on se souvient du traitement réservés aux harkis et au comportement indigne de l'état francais ,abandon alors que chacun était conscient que ces hommes fiféles a notre pays étaient promis a la mort ,lorsque louis joxe s'apercoit que les militaires essaient de sauver leurs hommes :

 Louis Joxe adresse le 12 mai au Haut Commissaire Christian Fouchet la note suivante

  « Les renseignements qui me parviennent sur les rapatriements prématurés des supplétifs indiquent l'existence de véritables réseaux tissés sur l'Algérie et la Métropole et dont la partie algérienne a souvent pour origine un chef SAS.

. Vous voudrez bien faire rechercher tant dans l'armée que dans l'administration les promoteurs et les complices de ces entreprises et faire prendre les sanctions appropriées

. Les supplétifs débarqués en Métropole en dehors du plan général de rapatriement seront, en principe, renvoyés en Algérie où ils devront rejoindre avant qu'il soit statué sur leur destination définitive le personnel déjà regroupé selon les directives des 7 et 11 avril. Je n'ignore pas que ce renvoi peut être interprété par les propagandistes de la sédition comme un refus d'assurer l'avenir de ceux qui nous sont demeurés fidèles, il conviendra donc d'éviter de donner la moindre publicité à cette mesure ; mais ce qu'il faut surtout obtenir, c'est que le gouvernement ne soit plus amené à prendre une telle décision

 

 De juillet à septembre 1962,  se déroulent une vague d'exactions contre tous les supposés ennemis de patrie algérienne désignés sous le terme générique de « harkis ». Ces exactions prennent différentes formes : taxations, arrestations, brimades, exécutions souvent accompagnées de tortures

 

visiblement les leçons de l'histoire n'ont pas été tirées

aujourdhui les afghans qui ont servi l'armée francaise se voient refuser un visa ce qui les condamne a mort

 

caroline decroix avocate a  monté un dossier juridique et un recours (piece jointe) en faveur des interprètes afghans qui ont servi l'armée française et ont été laissés pour compte en Afghanistan. Actuellement ils sont recherchés par les talibans qui ont commencé à en exécuter certains. elle a pris la tête d'un collectif d'une trentaine de confrères pour aller plaider à Nantes la semaine prochaine dans le cadre d'un référé liberté 

 

je vais sensibiliser tous les élus que je connais

indigne quand on garde en mémoire ce dialogue surréaliste entre notre président de la république et leonarda lui proposant un visa

je vous invite a partager et a communiquer considérant l'urgence

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

PILOU 01/04/2015 12:50

A lire ce post qui vous glace le sang, j'en arrive à me demander si nous ne risquons pas de voir un jour réhabilités les anciens du Régime de VICHY et condamnés tous ceux qui ont lutté pour que la FRANCE reste libre. Beaucoup d'entre eux ont disparu, certes, mais leurs descendants pourraient "hériter" de la répression alors mise en place! Mais dans quel Pays vivons-nous? Quand je repense aux sacrifices supportés par mon pauvre Père (qui avait "rempilé") et mon cher Beau-Père qui ne pouvait évoquer ces épisodes douloureux sans essuyer ses larmes, je me dis qu'ils doivent se retourner dans leurs tombeaux! La FRANCE, Terre des Droits de l'Homme, Terre d'Accueil, oui, mais aussi Pays du "Tri Sélectif"...pas le meilleur qui soit, hélas!