Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 18:20
chronique de mon village : janvry l'église au coeur du village
chronique de mon village : janvry l'église au coeur du village

des chroniques ou l'on  passe de l'ane au coq puisqu'il s'agit là de l'église ,qui sont sans logique et qui n'obéissent  qu'a ces reminissences de mémoire qui me dicte d'écrire,j'implore toute personne qui a la sensation que l'on parle d'elle ou de sa famille de bien mesurer que je me suis attaché a ce que personne ne puisse décoder ,et qu'en aucun cas je ne souhaiterai blesser qui que ce soit

chronique de mon village : janvry l'église au coeur du village

A l’entrée de janvry après la croix verte la colonne dite de "la mère des douleurs" vient rappeler qu’une châtelaine de JANVRY est morte en couches, les douleurs sont silencieuses pour les petites gens, plus publiques pour les autres

Retour a l’église, les plans montrent que le parvis était beaucoup plus grand, prenait une partie de la place du village et on le devine quand on regarde les douves du côté du monument aux morts ,une vaste esplanade aujourd’hui disparue qui laissait un passage pour passer de la « grande ferme » a la « petite ferme » dite maison des chevaliers, rue du clos des vignes face a la grande ferme sur la droite existait par le passé la ferme saint simon qui a pour seul vestige,la grange transformée par l’architecte caillard en résidence secondaire et qui a été le théâtre d’une fête phénoménale quand j’avais 5 ans dont je me souviens ,

c’est sur l’emplacement de la ferme que fut construit le presbytère ,dans le jardin du clos saint simon il y a une mare, ,j’ai toujours pensé qu’ils s’agissait de la trace d’une souterrain écroulé partant du château de janvry comme la légende fait courir le bruit que les châteaux de la région étaient tous reliés par des tunnels dernier traumatisme de la guerre de cents ans

le cœur de l’église date du 14° siècle et elle a été agrandie peu a peu, sur la nef de gauche, la pierre tombale de jehan de baillon chevalier de marivaux et ancêtre de …..celine Dion

 

chronique de mon village : janvry l'église au coeur du village

quant a Magdeleine la cloche, nous avons appris récemment qu’elle avait été fondue par les mains du même maitre fondeur que les cloches de notre dame de paris

Je connais mal les démêlés d’un curé de janvry convaincu qu’un tableau de l’église était un chef d’œuvre de Rembrandt qui se débattit pour le faire reconnaitre en vain, perdu le curé ,perdu aussi le tableau !

A l’église, une entrée privative coté château permettait aux maitres de lieux de se rendre directement à leurs places réservées, je l’ai connu enfant, la pratique a cessé…..

Traditionnellement depuis 1958 le pouvoir politique a JANVRY a quitté l’église et le château , alors qu’il était entendu que le vrai conseil municipal se tenait sur le parvis le dimanche matin a la sortie de la messe, du coup une sensation caricaturale de dom Camillo

au point que la folie clochemerdesque peut atteindre des sommets, dans les années 1990 ,nous nous sommes acharnés a tenter de redémarrer le mécanisme de l’horloge ,des heures de patience et de nettoyage, pour retrouver systématiquement dès le jour suvant  le mécanisme bloqué par de la fiente ,du sable ,de la terre,

de guerre lasse, nous avons démonté le mécanisme ,il est désormais rangé ,nettoyé dans le grenier de la mairie a l’abri des diaboliques

idem pour le cadran qui trône désormais dans l’escalier de la mairie, quant au coq tiré tant de fois par les chasseurs sortis des bistrots que son corps repose aux archives, nous l’avons remplacé

L’église de janvry,c’est sur le parvis de cette église que pour la première fois ou presque Fabrice lucchini a joué devant un public, c’est aussi pour moi le souvenir de 1968 et des pompes funèbres en grève avec ma mère nous contraignant mes frères et moi a jouer les croque morts habillant la méhari rouge sang de mon frère de draps noirs pour en faire un corbillard de fortune ! 

chronique de mon village : janvry l'église au coeur du village

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires