Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 08:49

la chronique était annoncée ,nous avancons ,peu a peu ,vers le terme de cette année scolaire et force est de constater que tout ce que nous n'avons céssé de répéter se produit

tout d'abord le degré d'insatisfaction des enseignants qui dépasse les  73 %,mais il se trouvera toujours des gens pour considérer que cela dérange leur confort et que c'est pour cela qu'ils rejettent cette réforme

la fracture est criante,et l'inégalité totale ,si l'on trouve des écoles où des parents se trouvent satisfaits ,c'est bien entendu là ,où les municipalités ont déployé des moyens colossaux et instauré une gratuité pour un service qui coute très cher.heurueses municpalités qui ont pu le faire et si des projets sont a l'arrêt a cause de cela ,le temps deveiedra le juge de paix

cette gratuité est d'ailleurs un sujet passionnant

,car soit le periscolaire fait partie intégrante  d'une démarche de l'ecole et de ses rythmes et il doit effectivement l'être,mais ce n'est pas aux communes de payer  mais a l'état au sein de l'ecole de la republique,avce ,a mes yeux ,une maitrise d'oeuvre du contenu du periscolaire qui devrait être aussi du ressort des enseignanst et du projet pédagogique pour être complementaire

soit le periscolaire est du ressort de la municipalité et il coute aux contribuables directement de la commune et l'on est droit de s'interroger pourquoi il serait admis que la garderie soit payante et pas ces activités

en fait,une part de satisfaction des parents dans les activités et dans la gratuité qui constitue uen économie

malheureusement ,nous avons 36 000 communes et 36 000 cas de figures

la carte de l'explosion des inscriptions en ecole privée se calque sur ce parcours inégalitaire qu'emprumpte ,désormais l'école de la république

ce qui est généralisé et avéré est le niveau de fatigue des enfants,mais cela semble passé a perte et profits ,quasiment négligeable alors que c'était  le sujet même de cette réforme

Rythmes scolaires : les inévitables contrastes et contradictions

inégalité,fatigue,mais aussi contrairement a tous les discours ,discrimination pour les enfants handicapés

l'épreuve des faits est terrible sur tous ces points

comme si il fallait confirmer que la ministre de l'education nationale et le gouvernement si fermes sur l'application de cette réforme,se moquaient du tiers comme du quart des rythmes scolaires ,voilà que l'on commence a nous expliquer que pour les professionnels du tourisme ,ce serait bien de programmer les vacances de paques en mars !

adieu les Chronobiologistes ! que l'on nous agitait comme des étendards ! adieu les rythmes !,

ce ne sont pas les études qui rythment les vacances,mais les vacanses qui doivent donner le tempo ,les enfants etudieront quand il y aura moins de neige ! on sent bien là ,les réelles priorités et  combien l'interêt de l'enfant est défendu  !

on comprend bien aussi pourquoi notre discours sur la durée des vacanses scolaires s'est heurté a un mur

de cette réforme ,il ne reste plus rien ,si ce n'est un refus idéologique de ce gouvernement d'en tirer un premier bilan objectif, la pire erreur  est de ne pas reconnaitre une erreur et cela en serait une ,si cela s'arrêtait là ,mais c'est aussi la chronique annoncée de l'abandon par l'état des écoles maternelles dans un temps proche

hier ,j'ai été saisi par mail d'une nouvelle pétition contre cette réforme ,j''ai communiqué dessus sur mon réseau  et je suis frappé par l'avalanche de signataires ,comme si la sensation que les gens avaiaent laissé tomber était fausse et que chaque signal de protestation réveille une flamme jamais éteinte

commencée a 36 signataires dans la matinée d'hier ,elle dépasse les 1350 ce matin !

il nous faudra tirer un bilan ,tout en sachant qu'il se heurtera a lamême indifférence feinte que les protestations précédentes,alors oui, celadevient politique ,oui ,il faudra qu'a chaque rendez vous electoral les cnadidats se déterminent et s'engage a chaque niveau de collectivité qu'ils représentent a remettre en question cette pétaudière !

 

.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

ghislaine rocher 28/02/2015 11:14

Spectacle dans ma petite rue, court trajet de l'école à la Bibliothèque. Des enfants de CM1 se rendaient à la bibliothèque à 13h45. Pas d'escargot et encore ! Ils n'arrivaient plus à avancer, le soir, c'était les vacances de févirier. Extrême fatigue constatée dans les autres écoles.
J'ai été une fois de plus ahurie devant les annonces du gouvernement de revoir les congés, non pas pour le bien des enfants.... mais pour les professionnels des sports d'hiver qui se plaignent que les vacances de printemps (ne plus dire de Pâques) s'étalent jusqu'en mai. Qui va aux sports d'hiver ? Bien sûr tous les enfants.
Je bafouille peut-être mais je suis ulcérée.
Peux tu nous faire passer ta pétition, Christian

Christian SCHOETTL 28/02/2015 11:31

https://www.change.org/p/najat-vallaud-belkacem-arr%C3%AAt-des-rythmes-scolaires?recruiter=64759589&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=des-lg-no_src-no_msg&fb_ref=Default