Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 13:54
que l'on touche a la liberté  et Paris se met en colére

quand je dis paris ,c'est la chanson qui le dit ,c'est de toute la france dont je suis si fier alors que ,parfois ,elle me fait honte

je suis entrain de collecter les messages de ceux qui emprumpteront les cars de janvry pour aller manifester demain,il y a bien sur des inquitudes,sur le "strike" que feraient des terroristes ,s'ils commettaient un attentat dans la foule demain si  c'était le cas ,il faudrait que nous soyons deux fois plus nombreux le lendemain dans nos rues ,c'est notre pays ,notre démocratie, notre république et personne ne nous confiera par la peur dans nos maisons,qu'on se le dise !

tout a l'heure je faisais mes courses a carrefour et la caissière regarde mon badge "je suis charlie" et me dis "vous y allez demain ? moi j'y vais",un vrai cadeau  de la france fraternelle qui gomme toutes les différences sur le socle des convictions républicaines,je n'étais plus le "monsieur" en costume,cravate et décorations,face a la "dame" en blouse ,nous serons cote a cote demain

merci aux terroristes d'avoir permis cela

a ceux qui craignent ,qui s'inquiétent ,qui pensent que rambo c'est meiux a la télévision,je voudraoi encore une fois raconter l'histoire de mon ami lucien sergent,

que l'on touche a la liberté  et Paris se met en colére

lucien sergent ,ancien vice president du conseil général ,conseiller général du canton d'etrechy,centriste ,européen convaincu voir acharné,un jour qu'il était jeune étudiant ,en fait le 11 novembre 1940 a remonté avec d'autres étudiants les champs élysées pour aller déposer une gerbe sur la tombe du soldat inconnu ,geste incroyable devant les soldats allemands et la kommandantur désarconnée par cet acte de résistance et d'attachement a la france

l'amitié  et le profond respect qui me lient a lucien suffisent a eux seuls a ne pas me poser de question sur les eventuels dangers que l'on pourrait courrir demain certainement beaucoup plus faibles que lorsque je prends la route pour partir en vacances,en tout cas personne ne me dictera de là où je dois aller ,ce que j'ai le droit de dire ou de me moquer

alors oui,je veux voir toutes choses formidables et les enseignements que l'on peut tirer de cette barbarie,les heros du quotidien comme ce black pas vraiment juif qui a sauvé des gens en les cachant dans une chambre froide et en ne s'y cachant pas lui-même pour les protéger ,a lilian enfermé dans un meuble et donnant des indications au gign tandis que les deux salopards étaient a quelques métres ,émotion pour ahmed policier abattu de sang froid une balle de la tête

ces trois jours ont fait aimer la republique ,redécouvrir la valeur de la liberté, et aimer leur police, aux francais 

après presque 50 ans de crs/ss ,les francais ont redécouvert leur police comme un de nos remparts républicains face a la barbarie et la haine,ils ont vu ,minute par minute ,des hommes et des femmes totalement  engagés pour les protéger

a mes yeux ces trois jours ont réconcilié ,en partie le citoyen,avec les acteurs de la république et est-ce le fruit du hasard que la marche aille de la republique qui est un mode de fonctionnement d'une société a la nation qui est la France ?

que l'on touche a la liberté  et Paris se met en colére

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

La Grosse Germaine 14/01/2015 13:30

Chère âne, si je suis réapparue ce n’est pas pour la politique ou pour une quelconque campagne qui ne mobilisera guère de votants d’ailleurs, non, c’est tout simplement pour qu’enfin ce blog soit compris à sa juste valeur. CS est un homme bien au demeurant mais son « égo surdimensionné » est un obturateur sur la vie réelle, il n’est pas méchant ni vil mais manipulateur pour celles et ceux qui le veulent bien. Comme le dit la chanson d’Annie Lenox « Some of then want to use you. Some of them want to get used by you. Some of them want to abuse you.Some of them want to be abused » Mais je ne suis pas certaine que vous puissiez avoir ce recul et apprécier les remontrances, il faut beaucoup d’intelligence et d’humilité pour cela et je sais que CS en sera capable et d’ailleurs j’attends son appel.

B.A.ba 14/01/2015 12:25

Nicovito a mis le doigt sur le problème de Christian Schoettl. Ce problème a un nom : trouble de la personnalité de type narcissique : A la suite...copié/collé ...
Le DSM4 répertorie une dizaine de variante du trouble de la personnalité, nous en avons choisi un pour être traité : le trouble de la personnalité de type narcissique.

Le trouble de la personnalité de type narcissique se caractérise par un égocentrisme exacerbé. Le sujet revendique en permanence une attention qu’il estime pour lui vitale et indispensable à son ‘’équilibre’’. Tout accomplissement cible l’objectif clair d’une reconnaissance de soi devant clairement être signifié par les autres. Ce qui signifie qu’il existe chez ses sujets, un besoin manifeste d’être admiré. C’est pourquoi, ils tentent de faire bonne impression forçant ainsi l’admiration des autres. Leur regard est entièrement centré sur eux-mêmes et sont indifférents aux autres et ont développé une hypersensibilité aux avis des autres.

Le type narcissique déborde d’imagination quant à ce qui peut être accompli pour être mis en valeur, à contrario, tout échec est particulièrement déroutant et mal vécu allant jusqu’à être somatisé.

Son manque d’empathie, le rend peu enclin à identifier les sentiments et les besoins des autres. Il se montre souvent envieux des autres mais la haute opinion qu’il a de lui-même lui fait croire que ce sont les autres qui l’envient et le jalousent. Son attitude envers les autres se montre arrogante et hautaine.
Fin de citation.
En remontant quelques articles on aperçoit la souffrance de C.S. quand, pendant quelques jours, il n'avait plus accès à son blog. L'encourager dans son délire narcissique comme le font quelques uns de ses amis n'est pas un service lui rendre, bien au contraire.

Anne R 13/01/2015 23:03

Francis, vous n'avez pas remarqué que le printemps approche avec son cortège d'échéances électorales ... Alors, normal, les chiantschiants à leur merdemaîtres réapparaissent comme les loups - dont ils n'ont pas la classe - sortent du bois. On n'avait pas vu la Grosse Germaine sortir de sa niche depuis longtemps, Etonné reprend du poil de la bête, Anne ressort flairer les "bonnes odeurs"... tous s'en viennent lever la patte ou déposer leur crotte pour marquer un territoire qu'ils espèrent conquérir. Et Nicovito trouve sans arrêt du réseau pour se joindre au cortège d'aboiements... Patience, on en a pour trois mois et ils rentreront ensuite faire coucouche panier.

ETONNE 14/01/2015 12:50

Alors là, c'est très clair, il faut vraiment être de mauvaise foi pour ne pas admettre que "CS" n'est pas un gentil suite aux propos injurieux envers l'actuel président du conseil général de l'Essonne, et ces propos ainsi que la réponse de Jérome GUEDJ sont des propos encore vérifiables à ce jour.
La crotte, je sais où elle se trouve!

Francis Panigada 13/01/2015 20:13

Ecoeuré par ce que je lis ici dans ces commentaires ! Quelle hargne, quelle haine, quelle charge brutale et injuste ! Il en faut de la colère, de la rancune ou je ne sais quoi d'autre... pour déverser de tels propos, de tels dénigrements ! Connaissez vous vraiment l'homme pour le juger ainsi !
Savez vous ce qu'il fait sans en faire vraiment de la publicité comme actes désinteressés et sincères !
Evidemment Christian est un homme public avec une parole publique avec de l'ambition, des parti-pris faits de convictions mais il est un des rares que je connaisse qui mette son ambition au service du public !
Oh ! et puis zut ! je sais que je ne convaincra pas ceux qui se sont fait un jugement en béton armé et qui ont déjà cloué l'homme au pilori ! Tant pis M.... à ceux-là et mon amitié indéfectible à Christian
Un "siensien" qui est fier de l'être

nicovito 13/01/2015 23:04

Cher Francis,

je crains que vous ne soyez pas vraiment objectif...

Bon OK Christian est votre ami, tant mieux, on a tous des amis, mais ça ne mérite pas une médaille pour autant !

Selon vous les commentaires déposés sur ce blog sont, en partie certainement, hargne, haine, dénigrement, etc.

Je crains encore une fois que votre amitié, légitime évidemment, ne vous fasse pas voir ce que TOUT LE MONDE voit et lis sur ce blog !

Reprenez, mais je l'ai déjà dit, tous les articles depuis le 1er puis reconfirmez moi en retour que CS est un "vrai gentil" !

Je pense que vous serez bien en peine sauf, évidemment, à vous décrédibiliser totalement...

Enfin je n'ai pas bien compris la fin de votre commentaire et notamment votre hommage inopiné au chanteur "M", cela dit, vous avez bon goût car excellent artiste !

Enfin et avant de vous laisser, je vous livre juste un échantillon des injures nauséabondes dont votre ange, alias CS, alias Ajelbert, alias le monsieur aux décorations face à la dame en blouse, a coutume de déverser...


Déclaration de Jérôme GUEDJ
lors de la séance publique du Conseil général du 22 juin 2009

Monsieur le Président, cher-e collègue,

En politique, dans le débat démocratique, tout n’est pas possible.

Sur son blog (voir ci-dessous), Christian Schoettl, dont l’élection comme conseiller général a été annulée par le Conseil d’Etat qui l’a déclaré en outre inéligible, a écrit le 12 juin dernier :

« Autant vous dire que les trépignations d’un petit voyou massicois qui adresse frénétiquement des communiqués de presse aux journalistes, à propos de mon invalidation, me font plutôt jubiler ». Plus loin, il ajoute : « Alors oui, il y a des dynasties, comme pour certains, il y a ceux dont les parents ont trahi la France en Algérie et qui, eux-mêmes, ont trahi Jean-Luc Mélenchon au nom de leur ambition, qui trahiront leur parole à chaque fois que nécessaire au nom de leur cuisine électorale (…) Notre énarque arrogant aurait sans doute interdit à Martine Aubry de faire de la politique ».

Puisque M. Schoettl, avec lâcheté et pleutrerie, prend soin de ne pas me nommer, comme il le fait tout aussi courageusement dans le courrier qu’il vous a adressé ce matin, je vous apporte quelques éclaircissements :

Oui, je dois être le « voyou massicois » dont parle avec élégance M. Schoettl. Puisque j’ai en effet adressé un communiqué de presse, non pour me réjouir de son invalidation, mais pour dénoncer – c‘est mon droit – la désignation de son fils comme candidat à sa succession et l’hypothèse Mme Dassault à Corbeil après l’invalidation de son époux. Vous ne trouverez rien d’injurieux dans ce communiqué (voir ci-dessous)Oui, je dois être « l’énarque arrogant » qui obsède M. Schoettl, puisque pendant onze ans, ma formation a régulièrement fait l’objet des quolibets et des attaques de cour de récréation, voire de caniveau, dont M. Schoettl était coutumierEnfin et surtout, oui, je suis le fils de mes parents que M. Schoettl met en cause pour leurs engagements passés, engagements dont naturellement je suis fier. Et là je ne rigole plus du tout. Qui est ce monsieur pour oser dire de mes parents qu’ils ont trahi la France ? Et qui aujourd’hui encore, dans des relents nauséabonds, me traite de Judas ?

J’ai hésité sur la nature de la réponse à apporter à ces attaques. Pour ce qui me concerne, je veux bien me faire injurier par M. Schoettl, j’en tire plutôt reconnaissance. Ce n’est pas ma conception du débat démocratique. Mais en revanche, je ne tolère pas la mise en cause des miens. Alors comme réponse, entre la bonne rouste et la traduction devant les tribunaux, toutes deux légitimes, le choix était vaste.

Je préfère simplement donner à voir une dernière fois dans cette enceinte la mesquinerie, la bassesse et la méchanceté lâche d’un élu, tombé bien bas, qui manie avec fiel l’injure, l’allusion sournoise et les pratiques dégueulasses. C’est la meilleure réponse que je devais aux miens, en l’exprimant solennellement devant notre Assemblée.

La Grosse Germaine 13/01/2015 08:27

Très bonne analyse que je partage entièrement. Pour avoir connu CS depuis aussi longtemps que vous, l’avoir estimé voire admiré, puis toléré parfois pardonné et enfin l’avoir planté définitivement. Il n’a jamais eu faim mais il a peur de manquer, il n’a guère été aimé mais ne sais pas lui-même donner de l’amour, cependant je crois que cet homme souffre, que cette carapace se fissure gravement et que le temps aura raison de lui. Alors, cher Nicovito, souffrez que je vous donne un conseil : Si la colère et l’amertume qui vous rongent sont légitimes, protégez-vous en cessant tout contact, cette désintoxication prend du temps mais vous sera salutaire. Mon regard sur CS n’est plus bienveillant, car le recul m’a ouvert les yeux, en revanche, comme je le plains ! Il est en train de faire son introspection car vos mots sont comme des dagues, ne l’achevez pas, l’indifférence est la meilleure réponse.