Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 17:25

dimanche était une belle journée,les deux petits cars de la commune ont été neccessaires pour acheminer ceux qui avaient souhaité se rendre  a la manifestation,même s'il a fallu partir sans les retardataires

généralement toutes les manifestations sont contre quelque chose, revendicatives,celle ci était hors du commun a bien des points de vues

tout d'abord tous ces sourires ,ces regards amicaux échangés,cet absence totale de retenue a pouvoir s'adresser a qui ce soit ,on était là avec la même chose au coeur et cela planait au dessus des têtes,une émotion palpable physiquement,une tendresse colective,l'indicible revendication d'appartenir a un pays fondé sur des valeurs d'humanité

je garderai en memoire cette journaliste de rfi nous tendant le micro qui avait les mêmes yeux rouges que nous tous,incapable de mettre de la distance dans le boulot qu'elle devait faire et c'était magnfique comme cela

Le jour d'après
Le jour d'après
Le jour d'après
Le jour d'après

nous ne faisons pas partie des chanceux qui ont pu défiler, nous sommes restés quelques trois heures a l'arrêt dans cette incroyable atmosphère,a battre des mains a chanter la marseillaise,a rire et a pleurer

que vous dire ?

incroyable foule qui applaudit a tout rompre le moindre car de police qui passe...qui salue par des signes d'affectiion les tireurs d'élites postés sur les toits....

la vraie révolution est là ,cette réconciliation nationale,cette appropriation de la notion de garde republicaine

ce sentiment que la police n'est pas là pour taper mais pour protéger,qui l'aurait cru ,qui l'aurait dit  ?

que les pères de charlie hebdo et d'harakiri fassent  se jetter dans les bras de police nos concitoyens,il y a quelque chose de surréaliste donc de magique !

Le jour d'après

Etonnant de mesurer a quel point tout ce qui représentait les institutions,les services publics était salué respecté,

les moins a mes yeux

 - la présence du premier ministre turc qui au lieu de venir défiler a paris pour la liberté d'expression ,devrait y penser quand il est dans son pays ,pareil pour le russe notament

autant j'estime qu'il ne devait pas y avoir de polémique entre francais,d'ailleurs jean marie lepen s'est condamné tout seul comme dieudonné ,pour qu'il n'y ait pas besoin que quiqoncque prononce de fatwa,autant inviter ou plutot décliner la venue de ces hotes encombrants eut été de bon aloi

- pour une fois  je condamne le pigeon qui a fait rigoler malgré les circonstances toute la rédaction de charlie hebdo

L'esprit de Charlie Hebdo a vraiment plané sur la Marche républicaine ce dimanche. En effet, les survivants et les familles de la bande à Charlie, bien décidés à ne jamais cesser de rigoler, rapporte Le Monde, ont eu leur compte de fou-rires quand François Hollande est venu leur serrer la main lors du premier arrêt du cortège, place Léon Blum, et qu'un pigeon lui a «chié sur l'épaule»

seuls les pigeons n'étaient pas républicains dimanche

- la venue des chefs d'états a permis ce truc formidable d'avoir palestinien et israelien et cela c'était vraiment bien, mais le nombre a d'abord retardé terriblement et peut être gommé le fait que c'était le peuple de france qui se soulevait dans sa totalité,

- commentaire idiot et malvenu d'un journaliste de france info qui toute la journée a dit que cette manifestation était composée d'une majorité de gens de gauche,il n'a rien compris,voir, ce sont des propos aptes a gacher le caractère sacré de cet élan populaire

 

Le jour d'après

je n'ai pas aimé l'oppression de la foule qui parfois nous faisait craindre d'être écrasé et je pense notament aux enfants et aux personnes a la taille un peu petite,nous avons du vraiment en protéger quelques unes et cela c'était moins cool,l'idée d'une moindre mouvement de panique qui aurait pu provoquer une catastrophe

je comprends tous les parents qui auraient aimé venir et qui ne sont pas venus a cause de leurs enfants ,si on les comptait ce serait un million supplémentaire qu'il aurait fallu ajouter

 

 

 

du caviar de liberté

du caviar de liberté

Etrangement j'éprouve une gêne,cette manifestation qui réunissait des millions de personnes,les caméras et les chefs d'états du monde entier était une sorte aussi de provocation en tout cas une réponse au terrorisme

c'était donC la plUs formidable occasion possible pour daesh ,al qaida et autres barBares de frapper le monde occidental au coeur ,de demontrer leur puissance et leur capacité a nous atteindre

Comme beaucoup,je suis allé a cette manifestation avec la conscience que c'était possible,quand j'y suis arrivé et que nous avons, tous, pu constater que si l'espace du cortége des têtes couronnées et des vip politiques était protégé ,nous, tous, dans la foule,pas de fouilles,même pas vraiment de policier,une masse compacte qu'un mouvement de panique aurait transformé en catastrophe

une seule grenade et c'était des dizaines de morts,plusieurs attaques coordonnées comme la gare d'atocha a madrid et cela devenait incalculable et c'était fait a la face du monde

où étaient donc tous ces djihadistes,cellules dormantes que l'on nous décrit a longueur d'interwiews ? ils regardaient drucker a la télé ?

que l'on ne me dise pas qu'un attentat sucide qui vous assure des dizaines de vierges soumises au paradis n'était pas possible

sans vouloir minimiser quoi que ce soit ,je ne voudrais pas non plus que l'on me manipule ,que l'on agite l'épouvantail sécuritaire qui permet de limiter les libertés ,qui réduit au silence les critiques et fait oublier tout le reste

ce formidable élan populaire,magique qui porte toutes les couleurs de l'arc en ciel qui rejette le moindre choix partisan me comble,mais gare a ceux qui voudraient l'instrumentaliser ,l'entretenir artificiellement a leur profit

j'aimerai comprendre comment on peut imaginer qu'il ne se soit rien passé, tout en agitant le spectre d'une menace énorme ,permanente jusque dans la plus petite école de nos villages ?

si la menace terroriste est si forte qu'il faille mobiliser l'armée,5000 hommes pour les lieux de culte,n'est il pas étonnant d'avoir organisé une telle manifestation ?

que l'on soit clair ,je ne la regrette absolument pas ,je crois que j'ai rarement pleuré autant d'émotion que ce dimanche, que je n'ai jamais aussi fier de ma france,donc je ne regrette rien

mais quel capitaine prendrait la mer en invitant le plus de passagers a monter a bord tout en affirmant qu'il y a des mines sous marines partout  ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Monique 04/02/2015 12:33

Les chefs d’Etat n’ont jamais marché en tête de la foule, ils ont marché à côté, dans une rue isolée, sécurisée et fermée au public, pour éviter que n’importe quel candidat à la gloire médiatique instantanée ne soit pris de l’envie de réaliser le carton du siècle. A l’écart de ces dirigeants qui craignent plus que tout autre chose désormais leur propre population, les rues et les artères des grandes villes et même des villages étaient envahies par une population réagissant de façon assez atavique contre le meurtre et la barbarie mais sans aller encore jusqu’à concevoir pleinement les responsabilités de ses propres dirigeants dans l’importation de cette barbarie sur son sol.

nicovito 16/01/2015 19:06

Bonsoir,

Ah ça c'est clair, vous avez le melon !

Ça pue à plein nez jusqu'à vos métaphores quand vous vous prenez pour ce 1er rang de la manif, celui des chefs d'état !

Arrêtez Monsieur SCHOETTL, par pitié, arrêtez votre cinéma et redescendez sur terre !

Vous êtes le 1er à traiter sur votre blog du ridicule des uns et des autres (ici Sarkozy) alors même que vous ne supportez pas que l'on réagisse à votre propre ridicule !

Qu'est ce qu'un "professeur Choron" se serait régalé avec vous !

Quant à vos paroles écrites :

"Ce déferlement vomitif et haineux me semble si exemplaire de frustration, d'amertume, parfois d'une réelle médiocrité "

"Que je leur renvoie leur propre échec, leur propre solitude"

Mon dieu quel mytho !

Encore une fois c'est n'importe quoi, aviez vous les dents serrées avec de la salive qui coulait lorsque vous écriviez cela ?

Personne ici ne vous arrivera jamais à la cheville quant à de tels sentiments !

Vous utilisez votre blog comme une machine, comme un instrument de propagande, comme un outil servant à vous glorifier, à flatter ceux dont vous avez besoin, mais également pour salir et détruire vos adversaires, pour humilier des tas de gens comme lors des municipales lorsque vous avez traité "les autres" de "rats sortants des égouts", mais aussi pour régler vos comptes comme avec André que vous avez qualifié de "cancer de Janvry", et mille et mille autres choses dégueulasses et à côté de ça, vous ne supportez pas la critique ? Vous ne tolérez que les éloges ?

Vous êtes un idéaliste rêveur pathétique !

Vous vivez dans un monde imaginaire, à votre image, où vous seriez une icône que l'on ne pourrait qu'idolatrer !

Heureusement que la vie, la vraie, sait vous remettre à votre place et à votre petit niveau !

Heureusement que vous n'êtes pas une religion, vous n'apprécieriez que moyennement la critique et les caricatures !

Si vous êtes désemparé face à toutes ces critiques c'est en grosse partie du fait que vous n'avez absolument aucun humour et encore moins sur vous même, et quand vous en faites, ça devient abject comme cette comparaison physique odieuse animaux/humains avec photos à l'appui !

Pour ma part je l'ai déjà dit, je lis votre blog depuis des années même si je ne réagis que depuis peu.

J'aime votre blog car il me fait beaucoup de bien, il me fait rire !

Il me fait rire exactement comme je riais petit enfant lorsque ma maman m'emmenait voir Guignol au petit théâtre !

Je ris non pas parce que vous êtes drôle, mais parce que vous êtes grotesque...

Vous rendez vous compte de n'accepter que et uniquement les félicitations et la lèche ???

Arrivez vous à vous rendre compte de votre état ?

Heureusement pour vous, vous n'êtes qu'un petit politique et vous n'êtes pas un cas traité par Les Guignols de l'info, ou Le Petit Journal... qu'est ce que vous auriez pris cher comme on dit !

Une dernière chose, que veulent dire vos points de suspension dans votre phrase :

"Je tremblerais que des gens qui ne l'aiment pas soient élégants ,intelligents,pondérés,factuels,pertinents,mais là....."

Que voulez vous dire Monsieur SCHOETTL ?

Allez un peu de courage si c'est à moi que cela s'adresse car il ne s'agit à priori que d'une seule personne !

Qu'est ce qui vous ferait plaisir Monsieur SCHOETTL alias l'homme aux décorations ?

Si je suis bien cette personne, faites bien attention que ce qui pourrait vous faire plaisir fonctionne bien et que ça ne rate pas... je suis du genre soupe au lait !

A bon entendeur !


Je sais un ami qui est vraiment gentil
Il est drôle et fou mais quand j´ai des soucis
Je vais le chercher où il s´est caché
Je suis sûre que vous le connaissez
Il voyage beaucoup depuis très très longtemps
Il a fait rire nos mères et nos grands-parents
C´est un bon garçon mais un polisson
Et quand il arrive on crie son nom

C´est Guignol, c´est Guignol
Avec son chapeau noir
Ses gros sourcils et son bâton
C´est Guignol, c´est Guignol
Gravé dans la mémoire
Des petites filles et des petits garçons
C´est Guignol, c´est Guignol
Qui cogne les gendarmes
Avec son compagnon Gnaffron
C´est Guignol, c´est Guignol
Qui nous fait rire aux larmes
Avec sa natte et son nœud papillon

Il a des enfants il a toute une famille
Des ennuis d´argent pour survivre à la ville
Mais il sait tout faire et fait des affaires
Qui souvent le font mettre en colère
Il vit dans un théâtre de marionnettes
Du soir au matin il cogne sur la tête
De ses ennemis par-là par ici
Mais il est avec moi aujourd´hui

C´est Guignol, c´est Guignol
Qui est de tous les temps
Le premier ami de tous les enfants

Hans TRAPP 16/01/2015 13:10

Merci Christian pour cette analyse .....
juste une petite question => vous postez sur un blog , non ? perso , non ? juste pour que vos pensées du moment soient misent par écrit et ne se perdent pas ....... Vous n'obligez personne à venir lire , non ? vous ne faites pas de pub pour rameuter du monde ,non ? vous ne postez pas sur les différentes pages ou blog de ces personnes qui vous en veulent , non ?
ALORS POURQUOI CES PERSONNES SE SENTENT ELLES OBLIGÉES DE VOUS LIRE ET DE COMMENTER ???? à moins qu'elles aimeraient elles aussi avoir ce sens d'observation et de discernement qu'est le vôtre .... mwais ...je pense qu'elles vous envient et ne savent pas mieux l'exprimer ...pourtant si on vous lis régulièrement on sait que vous êtes à l'écoute et savait donner de l'importance à chaque personne ......
En tout cas , perso , je me régale pratiquement à chaque nouvelle publication ..... (et le jour où je n'adhère pas à une réflexion, ce qui arrive aussi, eh bien je passe mon chemin et attends la prochaine publication )

RIGOLO 16/01/2015 17:35

C'est pas Hans TRAPP, mais plutôt Chausse TRAPP!
"CS", vous ne lirez pas mon commentaire, donc vous ne me répondrez pas....
"Vous profitez de la tribune que j'offre;;;": c'est pas possible, vous avez le melon qui va éclater!!!!!
Vous êtes tout aussi ridicule que SARKO, car je suis prêt à parier que dans quelques mois vous allez appeler à voter UMP!!!
Si vous avez vraiment le sens du discernement, mettez le en oeuvre!!!
"Et vous"

Christian SCHOETTL 16/01/2015 14:01

merci de ce commentaire,j'ai trouvé sarko bien ridicule a essayé de se glisser durant la manifestation,ces commentaires sont a cette image,on essaye de profiter de la tribune que j'offre pour essayer d'exister,il serait bien plus simple a ces gens là d'avoir leur blog et d'y exprimer leurs opinions mais malheureusement bien peu seraient a les lire aussi comme sarko ,ils essaient de se glisser,a tout vous avouer leurs propos me blessent et la déformation de mes écrits,de ce que je pense intiment par perversion parfois m'atteignent aussi je ne lis pas leurs commentaires il a fallu que je vois votre nom apparaître pour que j'ouvre la page en question
il me sera donné acte que je pourrai les censurer mais ce déferlement vomitif et haineux me semble si exemplaire de frustrations,d'amertumes,parfois d'une réelle médiocrité,qu'ils sont utiles car instructifs je tremblerais que des gens qui ne l'aiment pas soient élégants ,intelligents ,pondérés,factuels,pertinents,mais là.....j'ai oujours pensé que l'univers était équilibre ainsi plus de sgens vous aiment plus d'autres vous détestent ,je me rassure en me disant que je leur renvoie ,parfois,leur propre echec ,leur propre solitude,et donc je privilégie les gens que j'aime et qui partage le même chemin en me disant que c'est le prix a payer
mais surtout surtout avec l'impérative obligation a réfléchir a ce qui provoque une telle violence car cela ne peut être que moi

Zoé 15/01/2015 22:07

Etrange de commenter sous le pseudo d' "un passant sans souci", quand on se soucie à ce point de décortiquer en long, en large et en travers le point de vue exprimé par l'auteur de ce blog.
un passant ..., n'est ce pas quelqu 'un qui ne fait que passer et non pas s'attarder ?
sans souci ...,n'est ce pas quelqu 'un qui est sans préocupation, sans inquiétude ?
Je ne sais pas ce que dirait un psychanalyste, mais moi je trouve cela étrange

un passant sans souci 16/01/2015 14:09

Comme il amusant, chère madame, de lire votre commentaire et de découvrir les interrogations qui sont les vôtres. Vous avez raté votre vocation ! toutefois ne souffririez vous pas de suspicion permanente ? Avez vous déjà été tentée de fouiller le téléphone portable de votre conjoint (mari), de fouiller ses poches ?Prenez garde, la paranoïa n'est peut être pas loin... Rassurez vous car je ne fais évidemment que plaisanter.
Comme un des aspects de ma profession était de "détendre" (ou pour le moins tenter) quelques esprits chagrins comme le vôtre, je vais immédiatement soulager votre conscience en vous livrant l'explication de ce très grand mystère qu'est mon pseudonyme !
Il n'est rien d'autre qu'un petit clin d'oeil à un roman de ma jeunesse, écrit par j. kessel, "la passante du sans-souci", voilà tout ! Voyez comme on peut quelques fois se faire un monde de rien, ou si peu... Mes hommages madame l’enquêtrice

Francis Panigada 15/01/2015 20:34

Je trouve facile de plaquer une vignette clinique psychanalytique sur une personne en dehors de tout abord thérapeutique... et si vous êtes de la partie, monsieur le passant sans souci, c'est faire preuve de peu de déontologie et c'est destructeur et néfaste (peut être est cela que vous cherchez... détruire), d'autre part l'abus d'un langage spécialisé tend à faire croire au caractère scientifique de l'argument... la belle illusion que voilà ! Mais puisque l'on est jamais si bien servi que par soi même, peut-être pourriez vous nous parler de la paranoïa et de son délire systématisé et interprétatif !

un passant sans souci 16/01/2015 14:04

Monsieur... monsieur, monsieur... Vous vous égarez allons ! Seriez vous en colère ? Permettez moi juste de vous rappeler que vous n'êtes pas mon professeur et par voie de conséquence, je ne suis pas votre élève. Quant à l'abord thérapeutique je vous indiquerais que monsieur le maire de votre commune n'est pas mon patient ! Je note également que vous m'accuser de faire preuve de peu déontologie ce qui n'est que votre vision personnel. Ce monsieur n'est pas mon patient, je l'ai déjà dit, et ça fait quelques années que je ne pratique plus. Je suis donc un homme totalement libre et c'est dans cet état d'esprit divin que je vous ai offert gracieusement un diagnostique étayé sur l'état psychique potentiellement inquiétant d'un monsieur en proie à de grandes souffrances (névroses). Vous rendre comptes est déjà vous accorder beaucoup d'importance ce dont vous pourriez m'être aimable, je vous rappelle que nous n'avons pas été présentés ! Quant à ma santé, si votre dernière allusion me concernait, je vous dirais que tout va bien si ce n'est quelques rhumatismes articulaires, mais je ne manquerais pas, comme tout le monde, d'aller moins bien !
Concernant la paranoïa (et de son délire systématisé et interprétatif) de qui parlez vous ? De monsieur le maire (altération du jugement, surestimation de sa propre personne)? De vous (méfiance excessive, état agressif) ? Probablement de vous deux s'agissant d'une thématique de persécution pathologique (délires) !

Vous répondre n’est que perte de temps alors ne m’en voulez pas trop si je n’ai fait que passer