Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2014 5 05 /12 /décembre /2014 09:25

l'émotion provoquée par l'installation d'une créche au conseil général de vendée est aussi révélatrice que son interdiction

la décision du tribunal administratif et l'action en justice de ceux qui l'ont menée conduit-elle  a interdire les marchés de noel , signe distinctifs d'une religion ?

faut il debaptiser saint raphael ,saint étienne,saint flour et saint cucuphat  ,saint jean de luz et saint jean cap ferrat  ?

interdire a la consommation la coquille saint jacques ?

la décision du tribunal administratif implique -t-elle une suppression du 25 decembre ,du 15 aout ,le lundi paques ,le jeudi de l'ascension comme jours fériés par trop distinctifs d'une réligion

la décision du tribunal adinistratif impose de rebaptiser bon nombre de nos rues ,de supprimer toutes ces croix et calvaires a l'entrée de nos villages,de supprimer ces panneaux indicateurs vous orientant  vers les cathédrales et autres édifices religieux

la décision du tribunal administratif impose que nos hommes politiques remboursent les frais engagés par la république pour leur venue lors des messes,fêtes de rupture du ramadan et autres  

 

Créche interdite,la laicité en alibi ?

vous l'avez compris ,je suis sidéré ,notre culture est intimement liée a la religion chrétienne qui a,depuis 20 siécle ,jalonné pour le meilleur et pour le pire notre histoire,vouloir en supprimer les signes ,c'est aussi vouloir être, soit dans le déni ,soit gommer notre histoire collective,c'est nous condamner a une sorte d'amnésie destructive,un arbre sans racines devient une branche morte et sans fruits

la république a souhaité être laique ,signe de tolérance et d'acceptation de toutes les religions,la tolérance n'est pas l'interdit,la loi va t elle permettre que les gardes rouges viennent traquer toute appartenance culturelle ?

faudra -t-il que je cesse de prévoir des budgets pour la restauration de notre église ?

,désolé des habillages officiels et des hypocrysies qui ont permis que des financements publics accompagnent la mosquée d'Evry,ou la cathédrale de cette commune  ,la république serait grandie a ne pas tricher, a assumer

la laicité ,c'est le respect des croyances,ce n'est pas la négation de notre histoire,de notre aventure collective

je vous ai mis cette photo de "notre" créche ,le très catholique artiste qui l'a réalisé a crée une cométe en forme d'étoile de david comme il se doit ,le jeu de lumières la projette de part et d'autres  de la créche multipliant cette étoile dite juive ,comme un clin d'oeil ,espérant que les catholiques  soient plus tolérants que le tribunal administratif

comme je me plais a le répéter qu'estce qu'une créche ?

la célébration de la naissance,le renouveau  de la vie,l'espoir en devenir,un "miracle" incroyable qui fait surgir des chairs douloureuses, une vie,une energie,un espoir de bonheurs

encore une fois,une créche,c'est un couple de juifs persécutés qui fuient l'oppression et qui se réfugient dans une étable,c'est l'instant de la naissance d'un jeune rabbin plutot doué pour l'amour universel

cette interdiction ,précédent terrible ,qui peut conduire a l'absurde est révélatrice d'une crispation dans notre société que je déteste

monsieur le juge ,envoyez la force publique ,détruire les calendriers de l'avent,et faites cesser ces chants de noel peu républicains

a quand l'interdiction du père noel ,qui n'est autre que saint nicolas dangereux prosélyte ?

monsieur le juge ,mandez la maréchaussée pour se saisir de ce religieux qui se dissimule derrière une barbe et qui corrompt nos enfants avec des promesses de jouets que les parents sont obligés d'assumer 

peut on espérer un  miracle laic pour éradiquer la radicalisation?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

f 16/12/2014 12:55

je pense que pour être cohérent, il faudrait aussi interdire les réceptions en mairie des pompiers pour la ste barbe etc.... et interdire aussi toute participation d'un élu à ces messes de ste geneviève, ste barbe et également les arbres de noel de comité d'entreprise se déroulant entre autre dans les tribunaux

SOUILLE 09/12/2014 13:58

NOEL: FETE RELIGIEUSE OU FETE REPUBLICAINE?

COMMENTAIRES SANS RETENUE N°24

Comment tirer avantage des fêtes religieuses tout en interdisant les signes et symboles qui s'y rattachent? Cette question semble à nouveau se poser à quelques jours des fêtes de Noël au moment où on interdit la présence de crèches dans certains lieux publics. Se référant au principe de laïcité, quelques bonnes âmes offusquées par ce sacrilège se sont senti obligées de saisir les tribunaux pour régler ce litige.

Qu'on le veuille ou non, Noël est bien une fête religieuse célébrant la naissance de Jésus de Nazareth et non une vulgaire fête commerciale qui consiste à dépenser à tout va et à s'empiffrer lors du réveillon du 24 décembre, avec ou sans messe de minuit, tout en "refourguant" sur Internet le jour de Noël les cadeaux de la veille pour en retirer un petit bénéfice. Je veux bien admettre que les signes religieux ostentatoires doivent être bannis de l'espace public, mais il y a tout de même des cas où il est permis d'assouplir, ici et là, certains interdits dans des circonstances exceptionnelles. Et Noël devrait faire partie de ces exceptions quand on songe que tous les lieux laïcs fermeront leurs portes le jour de la naissance du divin enfant.

Rappeler la signification de cette fête n'a rien de scandaleux puisque, me semble-t-il, croyants ou non croyants participent à cette même célébration sans que cela ne choque personne. Et si certains sont heurtés par la présence de crèches indésirables, ces indignés occasionnels ne crachent pas sur les jours fériés que leur octroie généreusement la religion tant contestée. Noël, la Pentecôte, Pâques, l'Ascension et le 15 Août sont bien ancrées dans les moeurs de celles et ceux qui profitent de l'occasion divine pour des petits congés prolongés au frais des employeurs
.
Quelle fâcheuse habitude de vouloir toujours tout interdire, même certaines traditions! Que la présence de crèches dans l'espace public puisse gêner certaines âmes peut se comprendre, mais pas autant que celle de SDF vivant à même le sol toute l'année dans le même espace et qui me révolte davantage. Quel rapport me direz-vous? Aucun, mais il est bon parfois de rappeler d'autres réalités. Comprenne qui voudra.

Alors, oubliez l'espace d'un moment ces quelques futilités le 24 décembre au soir en vous souvenant que tous n'auront pas la même chance de participer à ces réjouissances, avec ou sans crèche.

PATRICK SOUILLE
PAROLES DE CITOYEN: ET SI JE DISAIS TOUT.

manou 06/12/2014 18:54

Entièrement d'accord,quand aurons nous des juges,des hommes politiques qui arreteront de capituler au nom de principes obsolètes.N'oublions pas que ,certes ,nous sommes dans un pays laic mais que la base de sa religion est LE CHRISTIANISME.Laissons le père Noel laic mais gardons nos creches meme dans un lieu public.Jusqu'à maintenant ça ne dérangeait personne.!!!

Anonyme 06/12/2014 17:42

Ayant dépassé 85 ans,je suis près de la sortie du chemin de vie,mais je suis outrée de la décision d'interdire les crèches de Noël et la mienne trône dans notre salle de séjour!Après avoir essayé de détruire la famille,ce gouvernement essaie d'attaquer la plus sacrée de nos valeurs,celle de notre Foi et de la religion qui a fait la France dont la Vierge est la Patronne!ASSEZ de cette laïcité qui ne s'attaque qu'aux chrétiens et favorise l'islam!!!!!!!!!

PARCOT Gérard 05/12/2014 15:55

Nous Chrétiens, ne pouvons rester muets ! Évident. Non !
Je suis avec vous. Solidarité au nom de notre héritage « Judéo-chrétien ».
Il y en a marre de ce principe de laïcité. Ulcéré aussi du jugement de Nantes! Réagissons! Stop aux emmerdeurs…..