Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2014 7 16 /11 /novembre /2014 10:14

Désolé pour ce billet d'impact local,mais  il me faut relire souvent kipling en ce moment

la communauté de communes est une sorte de petit shangri-la dans notre département ,a la fois,a 28 km a vol d'oiseau ,des générations d'élus se sont succédées et ont contribué a une construction sage et humaine

ainsi les équipements se sont succédés  :2 colléges , un lycée,des gymnase,centre de loisirs ,crèches,la gare autoroutière,la maison pour l'emploi,85 km de chemins de randonnée  et  un lot d'équipements qui sont plus que respectables pour 20 000 habitants,un bel équilibre qui a permis de ne pas subir une urbanisation sauvage et brouillonne

au résultat un territoire d'exception par sa qualité,avec ses belles terres agricoles,ses 650 entreprises et ses villages qui ont su conserver du caractère

une communauté de communes citée jusqu'a l'assemblée nationale pour ses résultats sur l'emploi,disinguée par la préfecture pour sa cohérence et sa rigueur de gestion

mais comme dirait hollande, çà c'était avant,la loi a changé les régles de représentation,désormais un nouveau président a la tête de notre collectivité a fait le choix de faire table rase :

reduire le service emploi

se débarrasser de la gare autoroutière,une succession de rendez vous ont été pris a cet effet

liquider tout ce qui faisait les suppléments d'ames et l'identité du territoire

et bien évidement dénoncer une mauvaise gestion

tout simplement parce que tout ce ceci est trop étriqué a leurs yeux,parce que le rêve c'est de se retrouver associé, pour ne pas dire absorbé par le plateau de saclay

,ils agitent devant les malheureux élus locaux des euros ,des dollars  sous le label  "develloppement économique" et ces malheureux y croient ,prêts a sacrifier l'exceptionnel de notre territoire au banal du betonnage intensif

je le revendique ni palaiseau ,ni massy ,ni les ulis ne me font rêver,il y a des années de cela nozay et marcoussis ont quitté notre communauté ,je n'échange pas non plus,la communauté d'agglomération décide de l'urbanisation des communes et l'on voit ce que la donne,l'idée  me révulse pour ma propre commune

je viens d'écrire a un certain nombre de correspondants ce courrier car si je me taisais ,je serais irresponsable

L’avenir de nos villages, de nos choix de vie est en danger

Voilà 25 ans que je participe a la vie locale, c’est la première fois que je me sens le devoir de vous alerter et de vous informer car ce qui est entrain de se décider en tout petit comité impactera vos vies au quotidien et de façon irréversible

La difficulté est que le sujet est complexe, il permet donc d’entretenir la confusion et de pouvoir vous tenir a l’écart de la réalité

Je vais être simpliste,

l’état a souhaité que les communes se regroupent en intercommunalités, en vous expliquant- que c’est plus raisonnable, plus economique, plus efficace, ainsi se sont crées en Essonne des communautés de communes et des communautés d agglomération, les mots parlent d’ailleurs d’eux-mêmes

Nous appartenons a la communauté de communes du pays de limours dont tous les rapports de l’état ont témoigné que nous étions la plus efficace a l’euro dépensé et surtout lorsqu’il s’est agi ,il y a trois ans de faire des regroupements ,l’avis de l’état a été clair :

« on ne touche pas a la seule qui marche vraiment, la communauté de communes a un fonctionnement cohérent et efficace, elle reste dans l’état »

a l’époque, une réunion publique qui avait salle archicomble a la communauté de communes avait témoigné de l’attachement des habitants a cette entité a taille humaine

il était clair a l’époque aussi que quelques élus auraient souhaité que nous nous rattachions au plateau de saclay ,les mêmes qui ont refusé d’entrer dans le parc naturel régional de la haute vallée de chevreuse et on comprend pourquoi le choix de voir la communauté de communes absorbée par le « monstre » communauté d’agglomération du plateau de saclay est a nouveau mis a l’ordre du jour par les mêmes, désormais a la tête de notre communauté, alors que ,cohérent avec le passé, l’état ne l’a pas prévu

Quels arguments sont avancés pour faire disparaître la communauté de communes dans l’entité agglomération du plateau de saclay ?

L’argent et l’arrivée d’entreprises !

On va nous expliquer en long en large et en travers que si nous étions absorbés, une « manne » nous arriverait et viendrait soulager le budget des communes !

Qui peut croire qu’il y a quelque part de l’argent en quantité si importante que certains sont prêts a le partager avec d’autres pour leurs beaux yeux ?

 Qui peut croire que l’état dont les coffres ruissèlent d’or va déverser sur les communes le moindre centime ?

Il faut être formidablement naïf ou crédule !

mais je vous promets que c’est le discours qui se tient !

Je vous invite a regarder la malheureuse commune de gometz le chatel qui a adhéré a la communauté d’agglomération du plateau de saclay ,désormais l’urbanisme est au main de l’agglomération et la moindre parcelle de terre agricole est étudiée ,soit pour faire des logements soit des zones dites « d’activités »

Car qui nous fera croire que l’agglomération du plateau de Saclay nous accueillerait pour la beauté de nos paysages ?

Croyez vous l’agglomération du plateau Saclay serait là pour préserver les espaces agricoles, veiller a un développement harmonieux de nos villages?

Croyez vous que l’agglomération du plateau Saclay partagerait le moindre centime d’euro pour que notre communauté puisse continuer ce bel équilibre entre proximité de paris et ruralité ?

les élus qui affirment cela sont soit irresponsables, soit menteurs,

le problème du plateau de Saclay, c’est qu’ils ont un gigantesque programme de scientipole et de développement économique, mais qu’ils ne souhaitent pas y faire trop de logements qui sont consommateurs d’espace ce qui provoque la colère des défenseurs de l’environnement et que la seule solution comme le l’expliquait un jour, l’ancien président de la chambre de commerce ,c’est de loger des milliers de gens chez nous

le prix a payer pour les treize deniers de judas que certains espèrent, c’est bétonnage et zones industrielles, et dire le contraire serait tromper nos concitoyens

Ne vous y trompez pas, il y a des élus qui sont ravis de cette perspective ! un de nos décideurs expliquait a son conseil municipal que si nous ne rentrions sur le plateau de Saclay ,nous nous retrouverions en….province !

A tout vous avouez je préfère la qualité de vie de la "province" a 30 km de paris que celle de la banlieue

Je note enfin que le maire de Limours qui est au centre de ce dispositif départementalement et régionalement, prône que le développement économique est le seul espoir pour notre communauté, mais ,dans un même temps, a supprimé sur sa propre commune tous les hectares soit 40 qui pouvaient permettre de créer des entreprises,

il n’est pas difficile d’en déduire que le développement économique a ses yeux doit se faire chez les autres Chacun en tirera les conséquences a l’heure où l’intercommunalité va pouvoir décider de l’urbanisme dans chaque commune a la place du conseil municipal en place

Le 20 novembre, le président de la communauté de communes, maire de Limours a convoqué un conseil communautaire, a la même heure où depuis des semaines était prévu le comité du syndicat des ordures ménagères que je préside et qui doit valider une baisse des impôts

L’assemblée communautaire va voter pour protester contre le schéma régional qui ne permet pas l’intégration de notre communauté au plateau de Saclay, cette délibération contraindra le préfet de région a modifier son schéma, la commune de janvry sera ,malgré tout représentée et votera contre , mais peut être sera-t-elle la seule …

dans l’urgence cela dépend de vous ,car cette délibération sous de trompeuses apparences ne vise qu’a cela ,il ne faudra que personne ,ni élus ,ni citoyens ne puisse dire après « je ne savais pas ,je n’avais pas compris, je croyais que cela ne faisait que laisser le choix »

C’est grave car on veut rendre la destruction de notre territoire préservé irréversible sans concertation avec les habitants

il est évident qu’un tel bouleversement programmé de nos vies ne peut se faire sans un référendum local et pas comme la consultation organisée par certains pour refuser l’adhésion au parc naturel régional de la haute vallée de Chevreuse

vous êtes tous concernés, dans vos rues, dans vos champs ,dans vos motifs a avoir fait le choix de vivre ici, de vouloir y grandir vos enfants ,tout cela n’a rien de théorique ou de politicien

On vous racontera n’importe quoi, on vous endormira, mais je vous promets que la réalité est là et je n’ai nul envie dans 5 ans, dans dix ans de vous dire « vous voyez ? J’avais raison »

Alors je sais c’est noel, c’est compliqué, qu’est ce que l’on peut faire ?

chacun a ses problémes ,c’est grâce a cela que le pire arrive par la soumission, la fatalité et un peu d’indifférence

Chaque conseil municipal peut donner son avis ,je vous invite a faire pression auprès de ceux-ci pour qu’ils ne nous conduisent pas a la catastrophe, vous les avez élu, ils ne peuvent pas décider d’un tel bouleversement

S’il faut que nous nous réunissions, nous le ferons ,mais je crois qu’il faut que nous exigions ce referendum d’initiative locale car une poignée d’élus ne peut décider seule de notre avenir

Je me tiens a votre disposition, j’ai besoin de chacun de vous pour diffuser cette information, pour informer chacun de ce qu’il attend, car vous l’avez compris tout cela se fait dans le plus grand secret et vous serez informé quand il sera trop tard Christian schoettl maire de janvry

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Etonnant 21/11/2014 20:41

Le vote d'hier ne concernait en aucun cas la disparition de la C.C.P.L., vous affabulez !
Et en supplément, vous "allez voter contre" écrivez vous, mais vous avez voté pour hier à la C.C.P.L. Etonnant, non?

Boudu sauver des eaux 17/11/2014 14:49

En surjouant le syndrome du village d'Astérix vous avez fini par perdre la présidence de la communauté de communes tirez en quelques leçons.

rocher ghislaine 17/11/2014 09:04

Quittant mon Paris natal j'ai été pendant 11 ans palaisienne avant de venir dans mon petit village il y a 15 ans. Déjà, Palaiseau se transformait, des projets d'agrandissement sur le plateau de Saclay grignotant les terres agricoles. Palaiseau devenait une ville dortoir. Je ne suis ni contre le progrès, ni contre le développement économique mais pour un progrès et un développement où les moins fortunés, les familles puissent trouver une qualité de vie, où l'on puisse encore connaître son voisin.
Ces projets d'intégration d'une grande agglomération m'inquiètent car cela ne profite jamais aux petits et la "redistribution" des effets positifs,-s'il y en a- me laisse perplexe.
Quant à la gare autoroutière si appréciée qu'elle sera son avenir ?

pilou84 16/11/2014 12:04

Quelle catastrophe! Avec les Communautés de Communes, dans bien des cas,on a fait que beaucoup de communes ont perdu leur personnalité. La vôtre fait exception à la règle, vous avez été l'initiateur de réalisations qui on accru la notion du "Bien Vivre". Pourquoi démolir ce qui a si bien marché? Ces décideurs d'aujourd'hui se rendent-ils compte de ce que la Communauté défigurée subsistera à leur éphémère passage? En supposant qu'ils perçoivent une poignée d'€, ce dont, comme vous, je doute énormément, est-ce que ce que cela peut justifier l'intense bétonnage qui se profile? Est-ce que "ça vaut le coup" de transformer ce charmant petit coin de Province, proche de PARIS en Banlieue nauséabonde car, malheureusement, c'est une réalité, plus l'on s'éloigne de PARIS, moins la banlieue est "vivable"! A part vous, y a-t-il des gens qui aient encore suffisamment de lucidité pour ne pas tomber dans le monumental panneau qui est mis sur leur chemin?

Wacquez 16/11/2014 11:14

Bjr,la gare autoroutiere serait privatisée?La question peut elle etre posée jeudi?