Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2014 2 30 /09 /septembre /2014 18:13

Je n’ai rien contre les comptables sauf peut-être celui qui a permis a la gauche départementale de se débarrasser de moi pendant ces 4 dernières années au conseil général

il en est grassement remercié, merci pour lui, le héros des sales besognes, pardonnez mon inculture religieuse, mais je ne me souviens comment a fini judas ? a la faculté des métiers ?

Il y a eu le temps des énarques, puis le temps des avocats en politique, désormais, nous en sommes au temps des comptables,

les choix, les décisions ne sont plus a partir de l’homme, mais a partir de mots comme rationalisation, optimisation, ou économies d’échelles

formules magiques qui permettent de fermer des hôpitaux, des maternités, des bureaux de poste, ou des casernes de sapeur-pompier

Depuis 25 ans que je suis élu, j’observe à quel point les « financiers » ont tendance à se considérer comme les ultimes décisionnaires, les gardiens d’un temple dont ils conservent jalousement les clés, ceux qui sifflent la fin de la récréation

Les comptables de tous poils ,les responsables des finances élus ou fonctionnaires devraient garder en conscience qu’ils sont là pour mettre en œuvre des choix et non pour les dicter, mon expérience me témoigne que ,curieusement, si les « financiers » approuvent un dossier ,miraculeusement on trouve la somme mais a contrario tout dossier qui déplait ,les fonds sont bas et l‘entreprise est  rendue impossible

nos aimables hotes de bercy et leur cohorte de fonctionnaires en sont la plus belle illustration

 En fait, ce qui fait l’immense différence entre les comptables et la gestion de la cité, c’est bien entendu ce que nous mettons derrière le mot rentabilité, utilité, nécessité

Quelles que soient les collectivités, systématiquement, les « comptables » considèrent la culture comme une dépense inutile, un gâchis financier, l’emploi, incroyablement, est la cible de certains,l'environnement un luxe inutile

le comptable aime construire des bureaux, des gymnases, mais pas un refuge animalier par exemple.

ils se disent gestionnaires ce ne sont que des fossoyeurs

Je vous donne un exemple sur cette notion de rentabilité : a la communauté de communes du pays du Limours nous avions mis en place un bus qui faisait des stations de communes en communes pour accueillir les demandeurs d’emploi ,son utilité ou plutôt sa "cible" ,c’était les gens qui ‘ »n’y croyaient plus » ,les gens qui n’avaient pas les moyens de se déplacer ,les dégouttés des administrations inhumaines,

c’est là ,où l’on pouvait croiser les cas les plus lourds ,les plus douloureux

Alors bien sûr, il n’y avait pas la queue devant le bus, bien sûr ,c’était l’opportunité pour le collaborateur a bord de mettre a profit ce temps pour faire la paperasse ,durant les temps sans visiteurs

,bien sur les collaborateurs trouvaient parfois cela un peu long et bien des fois j’ai eu la pression pour que l’on arrête parce que ce n’était pas « rentable »

Si ,une fois, une fois seulement, cette tournée permettait sortir quelqu’un de la noyade, cela suffirait

comme si on ne maraudait pas la nuit l’hiver, au prétexte qu’il n’y aurait qu’un seul sdf qui risquait de mourir de froid

Cette tournée de l’emploi a été supprimée, dans un silence absolu, le cynisme comptable des uns et le confort des autres ont sonné le glas ce dispositif de main tendue

les chiffres de l'emploi sur la communauté de communes du pays de limours étaient exceptionnels,non pas que tel ou tel dispositif était génial mais parce que tous les faisceaux de dispositifs étaeint réunis,en matière d'emploi ,il faut être humble,il faut se donner tous les moyens,ne negliger aucune piste ,savoir que la première clé pour accéder a l'emploi ce sont les transports

là encore,la dégradation en cours est visible

les gestionnaires font dans le rentable,le develloppement économique n'est pas fait pour devellopper harmonieusement un territoire ,il se résume parfois a acheter 3 euros du mètre de la terre agricole pour la revendre 100 et y implanter un supermaché qui syphonnera les clients des commerces de proximité et interdira toute vie dans le centre des bourgs aux alentours

les gestionnaires ne placent jamais l'humain au centre de leurs préoccuppations

,j'ai une indigestion de cette gestion qui est de la congestion a terme

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Anne 02/10/2014 01:18

Pauvre, pauvre Communauté de Communes !...
Faut-il que les nouveaux tenanciers des lieux soient tant aux abois, tant désemparés, tant contestés, qu’ils aient déjà fait tant de déçus… pour qu’ils soient obligés - n’ayant aucun autre argument pour dissimuler leur incapacité à être à la hauteur de la tâche - de faire réapparaître ce cher (non, pas cher du tout, en fait !) « Etonné » pour jeter le discrédit sur l’équipe précédente. C’est bien triste à voir.
Il n’aura fallu que quelques mois pour que, passée l’euphorie des municipales et de la conquête du district, les bassesses recommencent. Si c’est ça, la politique (on a ceux qu’on « mérite » dis-tu, mais moi j’ai pas le sentiment d’avoir mérité ça !), ça me dégoûte… Y z’ont vraiment rien d’autre à faire, visiblement. Et poutant, il y a tant et tant à réaliser encore. Lamentable…
Bon, j’arrête là, je vais finir par pleurer devant tant de ridicule et vous faire tous verser aussi une larme face à ce monumental gâchis. Me restent heureusement les bons souvenirs du passé pour me consoler, mais c’est bien peu… La photo ! la photo, je veux la photo !

ETONNE 01/10/2014 18:45

Non, monsieur le mouton de PANURGE, je ne suis pas brissois et je ne représente pas la gauche!
Par contre, pour vous, c'est très clair et tout le monde sait pour qui vous roulez "à droite"!

Christian SCHOETTL 01/10/2014 18:52

c'est cet état de mensonge qui vous fait begayer ? détendez vous bientot votre photo sur ce blog !

ETONNE 01/10/2014 18:43

Non monsieur le mouton de PANURGE, je ne suis pas brissois, et je ne représente pas la gauche.
Vous, par contre, il n'y a aucun doute, nous savons de qui vous êtes le porte parole............

pilou84 01/10/2014 15:35

Voilà bien des semaines que je ne reçois plus vos posts (je crois que c'est le nom donné aux "billets" que vous rédigez). Si j'ai choisi cette reprise de contact sous un pseudo, c'est pour des raisons strictement personnelles qui n'ont RIEN à voir avec la volonté de me soustraire à une quelconque dissimulation vis à vis de vous ou de qui que ce puisse être. Pour ce qui vous concerne, vous avez de toute façon mon adresse mail qui correspond à mon exacte identité.... Mais, parmi vos potentiels lecteurs, il y a peut être des gens proches de notre futur nouveau ancien Président du Sénat, des gens que, pour tout vous dire, je côtoie par la force des choses!
Ceci étant précisé, je vous confirme que, comme d'habitude, j'adhère pleinement à vos propos, mais, n'ayant pas pris le temps de lire les commentaires de ce post comme de ceux de tous les autres, j'ai peur de sombrer dans des redites. Aussi, ce sera tout pour aujourd'hui... en attendant le prochain!

ghislaine rocher 01/10/2014 08:52

Il y a déjà un certain nombre d'années, quand la Banque centrale européenne s'est mise à happer les structures de notre Banque centrale, j'ai créé avec une poignée de fous et d'idéalistes un syndicat, sans sous, sans soutien de quelque fédération que ce soit mais avec un objectif "l'humain au coeur de nos préoccupations". Quand je regarde derrière moi, cela fait mal car tout le travail accompli s'en est allé et les plus grosses centrales syndicales ont baissé les bras.
Mais ne désespère pas Christian, l'avenir est toujours devant nous et c'est dans les petites choses faites par les uns et les autres que refleurira notre communauté de communes. Bon courage.