Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 09:56

quel sentiment étonnant de se lever le matin et de se dire "pas d'emploi du temps,pas de réunion",le dixiéme de seconde précedent le corps et l'esprit étaient en alerte d'un oubli et l'instant d'après, ils  se relachent en pensant aux fleurs a arroser ou aux dromadaires a nourrir

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

le matin a la fraiche,c'est un moment delicieux que de les arroser "a l'oeil" au feeling,celle ci a besoin de plus d'eau que celle là,celle là je ne l'iame pas et elle le sent

cette idée que l'on puisse être en empathie avec les plantes,avec les animaux avec tout ce qui nous entoure en fait,l'idée qu'il nous arrive parfois d'oublier d'écouter ou de regarder

les "filles" sont heureuses et moi cela me fait du bien de les avoir avec moi et de m'en occupper tous les jours,touchant de surprendre dans la frondaison un regard qui vous guette,de les vois arriver au "galop" quand je les appelle,moment particulier que celui de la douche,rite que j'ai inventé un jour et qu'elles adorent

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

ce n'est pas la première fois que je photographie cet olivier au lever du soleil quand l'est s'embrase,mais je le trouve magique,a la fois arbre de vie,buisson ardent ,fragile aérien et éternel

les promesses de l'aube est sans doute une des plus jolies formules qui soient ,quand la lumière  chasse les ombres ou les souligne  

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

j'ai repris mon écriture poussive de ce petit essai que j'essaie de commettre,encore hier, j'ai mesuré la force des mots : on me dit qu'a la communauté de communes ,on a donné l'ordre d'effacer sur le site internet et ailleurs toute trace de mon passage,tous les editoriaux qui pourraient subsister

c'est un bel hommage,un aveu de faiblesse ,deja, ce president m'interdisait de parole sur sa commune,témoignant ainsi combien il craignait mes mots,

combien les idées valent bien des canons et des bombardements

comme dans le poeme de Kipling je vois reduire le travail patient de nombreuses années,cela me peine et me réjouit,

cela me réjouit  ainsi les citoyens éclairés mesureront les différences d'humanité

cela me peine car je devine quelques amis assister a cela dans un silence complice,contrairement a l'opinion proférée,l'honneur ou le deshonneur ne sont pas,j'espère, une question d'indemnités percues,mais d'absence de conviction face a la soumission au pouvoir

le refus de la fatalité,l'esprit de résistance,une certaine idée de l'ethique sont des chemins inconfortables,ils ne constituent pas la voie royale des honneurs ou du pouvoir mais permettent de gouter l'aube avec délice

ils permettent que la plume ne tremble pas car elle est une épée que l'on peut tenir fermement dans la main quand celle ci n'est pas encombrée par quelque bourse ou pauvre "baton de maréchal" 

mais de tout cela j'en parlerai a la rentrée,vous connaissez l'histoire de la grenouille ?

si vous prenez une grenouille et que vous essayez de la mettre dans une casserole d'eau bouillante,d'abord vous êtes un personnage odieux et elle fera tout pour s'échapper

,a contrario si vous prenez une grenouille et que vous la mettez dans une casserole d'eau froide,il n'y aura pas de probleme ,si vous allumez le feu doucement sous la casserole ,vous redevenez odieux, mais la grenouille se laissera cuire sans résister

ainsi a coup de petites mesures insignifiantes qui individuellemnt ne méritent pas de créer un conflit, on peut aboutir a des résultats terribles,par petites touches 

comparaison n'est pas raison mais les premières mesures antisémites du gouvernement pétain ,ne "mangeaient pas de pain " devoir s'inscrire la mairie pour donner son nom ,son adresse,la composition de sa famille,devoir lister ses biens ou son electromenager  etc....

ainsi, au delà de la rigidité,je crois qu'il faut être en alerte et ne rien banaliser,apprendre a dire non et ne pas se soumettre, car la vie prouve que rien n'est anodin

je vois le comportement des élus a propos des rythmes scolaires et j'en suis instruit : aucun ne souhaitait cette réforme,chacun ,a sa manière, m'a témoigné qu'il souhaitait que notre combat prospère, jusqu'a un des plus hauts dignitaires du parti socialiste ! 

mais combien sont ils  sortis de la tranchée ?

combien n'ont pas rendu les armes ?

il est évident que si tous les maires de france qui ,aujourdhui, sont convaincus qu'on leur fait commettre une absurdité ruineuse et inutile disaient non solidairement et fermement ,cette réforme serait enterrée a l'instant ,mais....l'esprit de résistance ...le bon sens ...le courage...

quelle étrangeté que d'admettre de commettre une erreur par soumission parce que ce sont les ordres.....

mais alors,si certains,, ici acceptent,sans protester , la censure,ou là de mettre en place des decrets  irresponsables ,alors qu'ils ne "risquent" rien , quand deferleront les hordes bleues marines ,que feront ils ?

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

nous allons vivre une belle année,riches de rebondissements,

claude nous prepare une soirée René Char dont je me réjouis d'avance

j'hesite a fêter mes 60 ans sur le lac inlé en birmanie,,sur l'amazone peruvienne ou au costa rica

,il nous faut un spectacle a janvry pour le mois de juin auquel je dois m'atteler,

nous arriverons a la rentrée au bout de notre combat sur les rythmes scolaires comme des guerriers sur un champ de bataille, derniers résistants rompus, épuisés, et j'espère victorieux

des le retour,un masse de manifestations pour la fin aout et le mois de septembre,

quel général disait a sa monture "trembles carcasse car si tu savais où je te mène, tu tremblerais plus encore"

la vie est magnifique ,une patisserie pleine de gourmandises,elle n'est que le regard qu'on lui porte

Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2
Chroniques d'éternation a taradeau suite 2

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Célest 07/08/2014 04:18

Et j ajouterai aussi que vous devez continuer d écrire sur ce blog. Ća me donne de l'espoir que tout n esf pas fichu. Qu il reste des personnes sensées encore. La France d aujourd hui me déprime et seul votre blog arrive à me donner un regain d espoir. Qu il y a encore des personnes en France qui ne sont pas dans le politiquement correct mais dans le penser vrai. Continuer d être ce que vous êtes présentez vous en 2017, vous aurez ma voix.

Célest 07/08/2014 04:12

D accord avec la résistance. Pourquoi effectivement accepter une erreur parce que ce sont les ordres? Mais combien est on à résister?bravo en tout cas, d'écrire et de protester.les photos sont magnifiques. Résistance et hymne à la vie.