Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2014 5 13 /06 /juin /2014 08:11


Et une conférence de presse de plus pour benoit Hamon a propos de sa moribonde réforme des rythmes scolaires !

dont il explique a la presse, quasi quotidiennement qu’elle se met en place,

Que tout va bien !,

et qu’il n’y a qu’une opposition totalement marginale!

Tout d’abord ,force est de constater que les menaces du ministre augmentent chaque jour d’intensité et que s’érigeant en juge procureur ,avocat général ,il dresse les échafauds et nous envoie sans jugements dans les culs de basse fosse

cette surexcitation médiatique constitue en elle-même un aveu de faiblesse et témoigne à quel point il est empêtré

Sa vision de la "France apaisée", c’est celle de réduire au silence et de couper les têtes

tentative d'intimidation ,recherche systématique de diviser parents d'élèves ,élus et enseignants plutôt que d'écouter ,dialoguer ,convaincre ou être convaincu

incroyable obstination de cet homme qui n’a jamais été maire, ni véritablement élu local qui ne peut donc pas mesurer que l’opposition a cette réforme est celle d’élus de terrains ,confrontés a la réalité, a la mise en œuvre et au très concret

Benoit Hamon agite un billet de 50 euros ,comme un maquignon a la foire, c’est injurieux aux yeux des milliers d’élus ,de parents d’élèves ,d’enseignants ,comme si 50 euros seraient un enjeu pour l’avenir de nos enfants et de nos écoles,

vision pitoyable et méthodes douteuses car dans cette affaire benoit Hamon est le pyromane qui durant l'incendie qu’il a déclenché excite les familles sinistrées contre les pompiers élus locaux

ce billet de 50 euros allume le feu d’une réforme inapplicable et inutile dont nous devrons gérer le champ de ruines et réparer les pots cassés benoit Hamon est un politique, il vit de la politique ne conçoit les rapports humains qu’a travers ce prisme et se trouve donc dans l’incapacité de nous recevoir, de nous écouter ,de comprendre que cette révolte n’est pas idéologique c'est un concept qui le dépasse

Faisons le bilan : Une reforme

-qui a chassé peillon du gouvernement

-qui a conduit plus de 4000 maires a se prononcer contre un décret, historique dans l’histoire de notre république

-qui a provoqué le départ du N°2 de l’éducation nationale au sein d’un ministère sinistré, qui voit une autre importante démission du directeur des programmes, témoignage de l’atmosphère générale et du bateau ivre en question

- qui conduit le ministre depuis le mois d’avril a passer son temps devant les micros et les cameras pour expliquer que « tout va bien madame la marquise » et chaque jour menacer plus fort, si tout allait si bien ,nous n’assisterions pas a une telle surenchère médiatique ,a ce déferlement de sondages bidonnés, et a cette propagande éhontée

-qui conduit les syndicats d’enseignants a manifester dans la rue comme le 18 juin a paris et signer des manifestes demandant l’abrogation

-qui aboutit a ce que chaque apparition du ministre provoque des appels des renseignements généraux inquiets pour anticiper une intervention « parasite», a interdire de plateau de télévision des opposants (comme au bon vieux temps), a interdire a des enseignants d’exprimer leur avis quand le ministre passe accompagné de caméras

Cette réforme est mal engagée, sans courage et sans ambition, l’assouplissement de benoit Hamon lui a même retiré le peu de sens qu’elle avait

il est consternant de constater que seule l’obstination politicienne aboutit a une telle situation je forme le vœu que notre recours au conseil d’état prospère ,que le président de la république et le premier ministre ,prudents et silencieux sur ce dossier sifflent la fin de la récréation et que Benoit Hamon sorte du bac a sable politicien et fasse preuve de courage et responsabilité en abrogeant ce décret

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

bon sens 89 14/06/2014 10:19

petite perle à découvrir sur ce lien : http://www.itele.fr/chroniques/invite-bruce-toussaint/nathalie-iannetta-dit-tout-sur-son-arrivee-a-lelysee-85459
Où quand une nouvelle "conseillère" à la Jeunesse et Sports, apporte elle même la preuve que, même au plus haut niveau, on n'adhère tellement pas à l'idée de l'école le mercredi, qu'on vante encore les bienfaits des activités sportives pour les mômes, LE MERCREDI MATIN !!
Franchement, chère Madame la conseillère, vous allez toucher combien, pour donner quoi comme conseils ?? si encore vous pouviez leur dire, que cette réforme est nulle !

jean-louis 13/06/2014 21:56

Bonsoir,

Le nivellement vers le bas permanent au nom de l'égalité, merci Mr Hamon.

Je vous laisse trouver les offres d'emplois (sur le net notamment) pour s'occuper de nos enfants à la rentrée prochaine...

Qualification, expérience, contrat, salaire...

Cette réforme propose du face à face à nos enfants mais avec qui en face ?

Quelqu'un, qui que ce soit, pourvu que vous signez le contrat.

Vous n'avez pas froid dans le dos ?

Merci Mr Hamon.

Pour ma part, je n'oublierai pas.

Tenez bon Mr SCHOETTL, la rentrée sera chaude, les parents encore soucieux de leurs enfants ne se laisseront pas faire !

Cordialement,

london 13/06/2014 17:28

Il faudra un grand mouvement enseignants, parents et élus à la rentrée si le Conseil d'Etat et le Président ne sifflent pas la fin de la partie. Je m'étonne du silence de l'AMF face aux pressions exercés sur les maires....

london 13/06/2014 20:53

oups..exercées

bon sens 89 13/06/2014 13:02

Comme toujours, vous savez mieux que personne, traduire en mots, le sentiment général du terrain...je confirme que ce que se passe est vraiment du JAMAIS vu, les manoeuvres du ministre pour nous intimider sont exécrables, lamentables, indignes même d'un homme nommé par l'Etat français...A obstiné, obstinés et demi, cher monsieur le ministre, vous ne nous aurez pas comme ca ! on ne lachera pas le morceau, vous allez voir comment la rentrée va se passer ....!!