Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 07:04

Il est des moments où il estr utile de faire un point ,de se retoruner et de s'interroger sur ce qu'est devenue xette histoire de "rythmes scolaires" et de quoi on parle désormais

a l'origine le decret peillon ,dont le principal argument était la "chronobilologie" et les enfants mis en avant de manière bien culpabilisatrice pour nous expliquer que les adversaires de cette reforme meprisaient leur avenir ....

je ne reviendrais pas sur les milles arguments légitimes qui conduisaient a critiquer ce disposiitif depuis l'oubli des enfants handicapés,en passant par les impossibilités pratiques de mettre en oeuvre cette réforme et je ne vous parle même pas des retours d'experiences sur les communes qui l'avaient mis en place, du fossé énorme entre la théorie élaborée dans le 7° arrondissement de paris et la réalité du terrain

avec le fait qu'il faut garder en tête ,que cette réforme couterait  aux collectivités entre 200 et 368 euros (pour la commune citée en exemple comme d'une reussite) par an et par enfant

j'avais la nouvelle adjointe de la ville de Beziers au teléphone  : 6000 enfants soit 1 200 000 euros par an  alors que l'electricité date des années  cinquante dans certaines classes

un million deux cent milles euros pour trois heures par semaine 36 semaines par an .......

manifestation nationale a paris le 24 mai,impérativement besoin de vous !

Est il utile de rappeler que pendant des mois, on nous a expliqué que tout allait bien,que les communes qui avaient mis en oeuvre nageaient dans le bonheur et que seule une poignée d'irréductibles se refusaient a mettre en place pour des raisons poltiques alors que 96 % des communes étaient fin prêtes...ce discours peillon puis hamon ,puis hollande l'ont tenu et il a été repris tres largement dans la presse,et ,de notre coté, nous avions la sensatrion de ne pas vivre sur la même planéte,les milliers de deliberations qui tombaient qui exprimaient toutes l'inverse du discours officiel dominant

un disocurs de l'état qui a été démenti par des faits  :

si il avait eu une quelquoncque substance

si tout ce que nous avons entendu depuis des mois avait eu une once de réalité

,Mr Peillon n'aurait pas été remercié et renvoyé sillonner le sud de la France en péniche,le premier ministre n'aurait pas immédiatement parlé d'assouplissement ,personne n'aurait convenu que cette reforme avait provoqué la chute du ministre

ce qui est consternant ,c'est l'obstination,plutot qu'au changement de gouvernement ,par amour propre ,pour ne pas donner l'impression de ceder poltiquement la moindre chose

,voilà que Benoit Hamon propose le pire des dispositifs possibles pour les rythmes scolaires et donc pour les enfants

peillon proposait d'étaler sur la semaine le travail scolaire,hamon ouvre la possibilité de le concentrer comme cela n'a jamais été le cas dans l'histoire de france

En donnant la possibilité de concentrer les activités périscolaires le vendredi,

il achéte les maires qui pour certains sauteront sur cette opportunité ,

il espére calmer les instituteurs dont il laissera penser qu'ils sont contents d'avoir un week end de deux jours et demi ,

il fait se frotter les mains les professionnels du tourisme,

et certains parents  qui se disent "après tout pour quoi pas ?" en pensant a leur  week end

oubliés les rythmes scolaires ! les chronibiologistes n'ont plus qu'a se rhabiller,eux que l'on mettait au pinacle pour justifier la reforme doivent l'avoir en travers de la gorge car dans cette histoire ,c'est une catastrophe totale pour l'enfant

Désormais il faudrait espérer que les élus soient plus raisonnables que l'état qu'ils dénoncent cette mascarade,et être plus sérieux que le ministre de l'éducation nationale ...

je le répète je suis constrené qu'au lieu de tout simplement abroger ,on s'acharne et decide cyniquement une catastrophe annoncée

j'invite chacun et chacune a denoncer ce double desastre

 

en prenant un peu de recul et puisque le mot est a la mode

ne sommes nous pas en plein enfumage ?

l'éducation nationale n'est elle pas entrain de nous amuser ,de nous occupper, de nous montrer son doigt, pour que nous ne regardions pas la lune ?

moi qui ne suis qu'un petit maire insurrectionnel et delinquant civil a mes heures,j'aimerai  vous dire que cette reforme vient nous faire oublier quelques fondamentaux :

depuis des années l'educatiion nationale augmente les effectifs des classes,et provoque ainsi des milliers de fermetures d'écoles,13000 villages sans ecole

alors plutot que d'investir des millions d'euros d'euros dans des activités periscolaires autour du macramé ,de la pate a sel ou de la zumba

je pense que, pour les résultats scolaires de nos enfants ,il vaudrait mieux des classes avec des effectifs a 18 plutot qu'a 28,j'ai la profonde conviction que pour la scolarité de nos enfants ,l'effet serait bien plus bénéfique que cette mascarade 

et si on me dit qu'il faudra agrandir l'école ,je le ferai en courant, car voilà un argent pour le coup bien investi

il faut que l'education nationale cesse de fermer des classes en zone rurale ,car cela signifie des des heures de transport pour les enfants ,des risques et la création d'usines  scolaires deracinées

,un village sans école ,c''est un village qui perd son ame et un village sans ame ,c'est un village que ses enfants desertent

il faut que l'éducation nationale  s'engage a enseigner vraiment les arts plastques ,les langues ou les disciplines sportives

car si on fait le bilan de ces 20 dernières années tout est parti en peau de chagrin , : disciplines oubliées dans la réalité des faits,classes surchargées et intransigeance absolue pour fermer un maximum  de classes

de fait l'education nationale  abandonne son poste et ses obligations ,gére la misère et tente de faire oublier cette perte d'ambition pour l'ecole de la république avec des reformes aussi impreparées que celle ci

manifestation nationale a paris le 24 mai,impérativement besoin de vous !
manifestation nationale a paris le 24 mai,impérativement besoin de vous !
manifestation nationale a paris le 24 mai,impérativement besoin de vous !
manifestation nationale a paris le 24 mai,impérativement besoin de vous !
manifestation nationale a paris le 24 mai,impérativement besoin de vous !
manifestation nationale a paris le 24 mai,impérativement besoin de vous !

le 24 mai nous manifesterons a paris,nous avons besoin de tous,

il faut montrer qu'il ne s'agit pas d'un combat anti gouvernemental mais bien d'un combat pour l'ecole laique,gratuite et républicaine

des syndicats d'enseignants nous ont assuré de leur presence ,les chers "gilets jaunes" seront le coeur de la manifestation,il faut que les élus soient présents de toute couleur poltique,il faut que le bon sens triomphe

a midi nous deposerons une gerbe au pied de la statue de jules ferry dans le jardin des tuileries,nous serons un certain nombre a piqueniquer en attendant 15 heures le depart de la manifestation depuis la place des pyramides jsuqu' au ministere de l'education nationale ,dromadaires en tête bien evidement !

un ou plusieurs autobus partirons de janvry et j'invite les élus a faire de même dans leurs communes,si vous souhaitez en profiter un petit mail suffit

a l'heure ou hamon a perdu garce a son decret les soutiens de ceux qui validaient le projet peillon et qu'il ne receuille pas l'assentiment des élus par son "assouplissemnt" il est temps d'exiger  l'abrogation et la fin de l'histoire, afin de reprendre une page blanche et  d'ecrire ensembles l'avenir de l'école

manifestation nationale a paris le 24 mai,impérativement besoin de vous !

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

flacher 21/05/2014 16:53

Bonjour,
Dans la loire nous menons le même combat.On constate que plus en plus de communes nous rejoignent. Malgré tout, certains élus doutent et s'inquiètent et s'imaginant devoir la mettre ne place durant l'été si l'Etat s'obstine. J'insiste envers eux en disant que quoiqu'il arrive nnousn'ouvrons pas l'école le mercredi. Alors qu'en est il du recours au conseil d'Etat? Que comptez vous faire si rien n'arrive avant fin juin?

Hs 21/05/2014 13:03

Bonjour,
Contente de pouvoir enfin rencontrer l'homme aux dromadaires samedi . Nous essayons de mobiliser les troupes .

Poirot 20/05/2014 16:02

Nous serons la samedi, papa,maman et nos deux loulous car c'est pour eux que nous nous battons a vos cotes. Mais que dire a un maire qui refuse d'entendre nos appels, considere qu'il a plus a perdre qu'a gagner en se joignant aux combats et qui ne fait le mort ...on a l'impression que c'est peine perdue dans notre village....

Christian SCHOETTL 21/05/2014 07:58

si mais de mémoire le problème du référé suspension c'est que le dossier n'est pas vraiment analysé au fond et cela m'a été déconseillé par mon avocat pour ce motif

london 20/05/2014 23:46

Devant la longueur de la décision du conseil d'Etat et la pression des DASEN n'y a t il pas la possibilité pour les communes de demander un référé suspension ?

Christian SCHOETTL 20/05/2014 16:33

soyons chacun un grain de sable et ainsi enrayer la machine

patrick 19/05/2014 18:57

Bonsoir
Effectivement avez vous des nouvelles du Conseil d Etat ?
Dans ma ville tout le monde a peur du 6 juin. Ils veulent finaliser pour cette date. Et alors sinon c est le dasden qui decide. C est vrai ? Quels sont les recours ?

aline 19/05/2014 09:37

nous serons la avec toute la tribu
heureuse de se rencontrer a nouveau
en esperant trouver le temps pour parler ............
bonne journee Christian