Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 11:55

quel plaisir que de voir ce tsunami d'élus qui rejoignent le front du refus !

d'accord nos amis journalistes ont quelues apprioximations et se prennent les pieds dans les gilets jaunes qui sont un  collectif indépendant ,d'accord,ils annoncent des chiffres  parfois aléatoires

 

http://www.telessonne.fr/site/des-maires-essonniens-demandent-le-report-des-rythmes-scolaires/

le journaliste d'essonne info a dans son adn de politiser tout donc ce ne sont pas des maires de bon sens qui refusent cette réforme ,ce sont forcément des maires de droite,on a u beau expliquer les Le courrier de trente maires communistes,le maire de pennes mirabeau socialiste qui a rendu sa carte tellement il avait la sensation qu'on ne voulait pas l'entendre ,

peu importe les enfants ,il faut jouer aux cow boys et aux indiens et il lui faut donc donner un éclairage caricatural ...dommage aussi jeune et deja aux ordres de ses financeurs

 

http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/58828/rythmes-scolaires-droite-essonnienne-entend-faire-plier-gouvernement/

quant au parisien ,papier plutiot complet ,même si c'est dommage d'avoir laissé conclure par un responsable de la fcpe qui ne représente bientot plus qu'elle

 

rythmes scolaires : le soulévement des maires essonniens

 tous les maires presents ont signé un courrier a jacques pelissard president des maires de france pour qu'il soit notre porte parole auprès de manuel Valls

en tout cas ce mercredi j'étais heureux et fier de mon département,

heureux et fier de ces maires qui les uns après les autres égrenaient leur refus ,

heureux qu'enfin des parlementaires nous rejoignent

,heureux de mesurer a quel point quand la cause est juste on peut faire s'ecrouler des murailles

heureux et fier de voir le regard de katia coordinatrice des gilets jaunes devant tous ses maires  qui confirmaient qu'ils nous rejoignaient que la solitude changeait de camp

 

rythmes scolaires : le soulévement des maires essonniens

heureux et fier enfin dans les studios de rmc de dire a olivier truchot "vous vous souvenez,il ya six mois quand vous me reclamiez ma demission parce que je refusais ce decret ..." et lui de répondre ,"je vous prenais pour un fou"

comme si la folie n'etait pas neccessaire pour ramener certaines personnes a la raison...

 

rythmes scolaires : le soulévement des maires essonniens

rendez vous dimanche devant la statue de Jules Ferry ,j'espère ,j'ai besoin que nous soyons nombreux

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Merci monsieur Le Maire.
Votre détermination et votre courage sont un exemple pour tous les élus qui avant tout pensent à leurs concitoyens avant de penser à leurs électeurs!
Répondre