Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 08:46

Rythmes scolaires

Benoit Hamon tente de dissimuler une erreur par une bêtise

On aimerait qu’en politique le courage devienne une valeur fondamentale ,on aimerait qu’au regard d’une expérimentation catastrophique et d’une levée de bouclier sans précédent des élus des parents d’élèves et des enseignants ,le ministre qu’un projet mal préparé ,qui n’a pas pris en compte des paramètres  très pratiques et qui ne sert pas l’enfant ,puisse être oublié

Le courage d’admettre  une erreur

Au lieu de cela le ministre comme ces enfants qui ont commis une bêtise et qui en font une plus grosse pour tenter de la dissimuler fait une proposition qui contredit l’esprit même de la réforme de base et applique les méthodes du parti socialiste en essayant de calmer chacun des courants ,en clair ,il envoie un signe aux maires pour qu’enfin ils se taisent !

Non les courants hostiles a cette reforme ne seront pas satisfaits par ce maquillage malhabile et brouillon

Non les enfants handicapés ne doivent pas être oubliés comme ils le sont

Non cette proposition ne répond en rien a une école de la république qui doit offrir le même traitement a tous les enfants

Non les collectivités ne doivent pas porter en quoi que ce soit une mission qui est celle de l’éducation nationale

Non la copie n’est pas bonne, l’élève hamon n’a pas écouté ce que des milliers de communes ,de parents d’élèves et d’enseignants ont tenté de lui dire

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Florian JOLY 30/07/2014 19:37

Bonjour,
Je sais que vous avez saisi le Conseil d Etat au motif que la décision de cette reforme n'est pas compensée à l'euro près comme elle devrait l'être.
Savez vous si par ailleurs le Conseil Constitutionnel a été saisi au motif de non respect de l'article 1 de la déclaration des droits de l'Hommes ? Cette réforme ne s'appliquant qu'aux Ecoles publique, il y a inégalité de droit entre élèves du public et du privé.

Christian SCHOETTL 31/07/2014 08:58

a ma connaissance aucune saisine du conseil constitutionnel qui d'ailleurs ne srait peut etre pas competent car il s'agit d'un decret et non d'une loi mais si vous avez des informations plus precises je suis prenuer depuis des mois, il y beaucoup de gens qui se targuent de former des recours ou de afire des procedures malheuruesement dans la réalité ils sont beaucoup moons nombreux

PM 25/04/2014 23:12

RYTHMES SCOLAIRES : LES DIVAGATIONS ET LA PAGAILLE, MAINTENANT CA SUFFIT !

Proposition du groupe facebook "Rythmes scolaires: Arrêtez le Massacre !"

- Semaine de 4 jours de classe ( coupure le mercredi )

- Journées : 8h30 - 16h30 puis garderie/étude municipale comme avant
(consignes strictes pour travailler les matières fondamentales le matin)

- Alternance 7 semaines de cours / 2 semaines de vacances

- Allègement des programmes scolaires par le recentrage sur les apprentissages fondamentaux
( Des dizaines de notions se sont accumulées ces dernières décennies : ce gavage ne produit que de l'échec scolaire. )

- Diminution du nombre d'heures de cours annuel
( le plus élevé d'Europe actuellement )

- Pas de cours en juillet et en août .
( températures des classes inadéquates, problèmes congés des parents salariés ... )

- Baisse des effectifs des classes
( C'est indispensable pour un enseignement de qualité )

et NON A LA MUNICIPALISATION DE L'ECOLE PRIMAIRE
( et à son cortège d'inégalités ... )

Groupe facebook « Rythmes Scolaires : Arrêtez le Massacre ! »
Abrogation du décret Peillon ! ( plus de 6700 membres )
https://www.facebook.com/groups/609556085733767/

Forum "Vigilance Rythmes Scolaires" :
http://vigilance-rs.clicforum.fr/index.php

bon sens 89 25/04/2014 18:48

je comprends Christian et son argumentaire. Nous attendions une VRAIE décision, nette et tranchée : soit une abrogation, soit un report, pour remettre à plat ce qui ne va pas dans le système scolaire, et les remèdes véritables à y apporter. Ce que déclare M Hamon aujourd'hui, c'est ni plus ni moins, de la "soupe d'embrouilles". Autoriser de regrouper les tap en une fois, c'était déjà permis par M Peillon; et dire que "certaines" communes pourront rogner sur les vacances d'été, mais que quand même, faut maintenir les 4.5 jours, moi, franchement, j'y comprends rien!! enfin, si ! que tous les clubs sportifs, culturels, etc... sont bien sacrifiés sur l'autel du "tout le monde au centre aéré" le mercredi...après midi ! et que les communes vont forcément devoir prendre dans leur budget de quoi aider les familles pour que leurs gamins rejoignent ces centres aérés, sans quoi , c'est dramatique pour les femmes, qui travaillent,c'est injuste, c'est gravissime !!

Christelle B 25/04/2014 10:47

J'aimerais avoir un peu plus de détail dans votre argumentaire à part les termes "bêtises", "enfants", "brouillon"... Les jugements de valeur n'apportent pas grand chose.