Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 14:50

a la petite ferme,nous avons fait le choix depuis que nous l'avons acquise de ne sanctuariser aucun lieu :

dans beaucoup de communes ,on achete des locaux,on les amenage et on les repartit ,club de bridge,club des anciens ,une salle pour les jeunes ,une salle pour la photographie etc...au résultat,des centaines de M2 occuppés de facon plus ou moins aleatoire,épisodique,quelques heures par semaine,des batiments eternellement occuppés de facon tres variable

a la petite ferme tout est disponible que les artistes d'heluim veuillent faire une exposition,que les les petits boutons aient besoin de toutes les salles pour faire leurs deux ventes annuelles,qu'il faille faire une foire communaitaire ,un spectacle ou le bar de la plage ,nul n'y fait obstacle en revendiquant l'acces a la piece qui lui a été attribuée et qu'il occuppe pour son patchwork le mercredi de 10 a 12h, je n'ai bien evidement rien contre le patchwork

ainsi la semaine derniere ,a peine le salon "vins et fromages " s'est il achevé que la grande halle où bien des expositions font gouter leurs produits s'est transformée en théatre de poche

 

aainsi la semaine  weRFD03e

 

ce soir ,brel a janvry

nos gradins, les rideaux en permanence ,une tres belle regie son et lumieres que nous a montée jean francois, une scene amovible que nous a offert le théatre de chaillot,le tour est joué ,pour trois francs six sous ,nous sommes dotés d'un petit theatre de 145 places

ce soir ,c'est un spectacle sur brel ,la semaine prochaine on demonte tout pour la bouirse aux vetements et puis en mai nous y defilont differents spectacles, des choeurs ,les moments classiques de janvry avec du lyrique haut de gamme, puis notre soirée "femmes de tunisie",entre deux,nous aurons l'honneur d'y acceuillir l'assemblée genérale de l'ordre national du merite etc etc etc

ce soir ,brel a janvry

ma niece mathilde m'appelle le "couteau suiss"e parce que je peux redresser un syndicat de traitement en faillite ,faire une paella pour une armée,conduire un petit train ,prononcer un discours serieux et repartir en dromadaire,accoucher une jument et intervenir aux grandes gueules

,je crois que les lieux doivent etre aussi des couteaux suisses et pouvoir changer d'aspect de fonctions ne jamais rester figés

,en fait je crois que tout ce qu'on catalogue, qu'on affecte a une activité sans plus pouvoir le changer se schlérose

en fait tout ce qui n'a qu'une facette est forcément plat

Partager cet article

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
commenter cet article

commentaires

Monique 21/03/2014 18:06

Je suis très admirative de ce théâtre "de poche", quelle belle idée et quelle belle réalisation ! A Janvry on a pas de pétrole mais on a des idées plein la tête !