Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 10:50

la "dynamique" macron est en marche et je vois une idolâtrie ,jamais saine ,apparaître ,elle n'est ni bonne pour ceux qui la vivent ,ni bonne pour le candidat ,un petit manque d'expérience ou de sang froid et le risque est grand que ses mots, ses affirmations  soient déplacées ,inappropriées, a force d'être entouré sans temporisateur de gens qui applaudissent au moindre de ses propos ,il risque de ...péter les plombs ,l'épisode algérien en est un exemple

s'il faut être déterminé ,le doute doit toujours être votre compagnon de marche      

macron commet une faute a l'égard de la démocratie par pure démagogie

m'étant permis dans ces pages ,de critiquer le premier projet du volet social de fillon ,je me sens toute liberté pour vous dire ma consternation a découvrir les mesures financières du projet macron

la baisse de 10 milliards sur les collectivités est ahurissante ,elle révèle deux carences graves chez Emmanuel macron  : une vision ultra parisienne méprisante  voir de banquier de la gestion de nos communes et par ailleurs a l'évidence quelqu'un qui n'y connaît rien dans le domaine

supprimer la taxe d'habitation ...Voilà une proposition bien démagogue, elle contrevient a deux éléments essentiels  :

en proposant cela macron s'oppose au principe fondamental de libre administration des communes, moi qui revendique de ne pas avoir augmenté la taxe d'habitation sur ma commune depuis 28  ans, je ne le fais pas pour le plaisir, mais parce que  c'est un indicateur de gestion de la commune ,

je tremble a l'idée que l'on nous invente une compensation qui lisse les choses et  qui met dans le même sac les rigoureux et les gaspilleurs ,sans évoquer le fait qu'il faut qu'emmanuel macron ne connaisse absolument pas le sujet pour penser que 10 milliards d'euros soient envisageables, car bien entendu ,il ne compensera jamais au niveau de la même somme

mais peut être n'est ce pas l'essentiel ,les impôts locaux ,c'est un lien direct du citoyen avec la gestion de la cité, une responsabilisation a tous les échelons

l'état a déjà permis des exonérations qui font que sur une commune comme janvry qui n'est pas réputée comme pauvre ,trente pour cents des foyers bénéficient déjà de cette exonération

l'impôt local c'est un lien de responsabilité  :sans lui ,chacun pourrait exiger une piscine ,une patinoire ,et des routes refaites une fois par an

chaque habitant ici ,sait qu'une exigence peut avoir une conséquence directe sur ses impôts ,il est d'ailleurs notoire que ,dés que plus "l'assiette " d'impôts s'élargit plus nos concitoyens ont d'exigences

je lis des énormités du genre ,la taxe d'habitation serait injuste car inégale  : c'est le raisonnement qui donne la prime aux mauvais gestionnaires, a ceux qui considèrent qu'augmenter tous les ans est normal, c'est la prime a ceux qui se lancent dans des aventures folles qui ruinent les collectivités ,c'est le moment où les élus sont comptables devant leurs habitants de leurs actes

enfin quand l'état ou monsieur macron disent qu'il compensera cette perte pour les collectivités, chacun sait que ce n'est sérieux voir malhonnête, toutes les soit disants compensations qu' a faite l'état, ont peu a peu baissé sans jamais suivre le montant réel auquel elles auraient du être assumées,

les fameuses dotations qui baissent sont en réalité des compensations par rapport a des responsabilités dont l'état s'est déchargé sur les communes et qu'il n'assume plus

les compensations constituent a la fois une mise sous tutelle des collectivités et une duperie d'état

quand on n'a jamais été élu au suffrage universel, quand on n'a jamais eu a affronter le quotidien financier, mais aussi le quotidien tout court, d'une ville ou d'un village ,il est très facile en technocrate du 7° arrondissement d'oublier tout cela, car on l'ignore

en fait, ce qui me gêne profondément, c'est que cela participe a cette pression généralisée visant a vouloir supprimer les  communes du paysage, avec cette vision totalement fausse qu'elles sont "de trop" que cela ne serait pas "moderne"

je me répète comme je le ferai inlassablement

rien n'est moins cher par habitant en fonctionnement qu'un commune rurale

rien ne met plus le citoyen au cœur des préoccupations que la gestion communale

le peu d'abstention ,pratiquement le plus faible de toutes les consultations électorales prouve que nos concitoyens légitiment et sont attachés a cet échelon de collectivité

étrange que cela celui-là que l'on veuille supprimer a la fois par une vampirisation des compétences, mais aussi ,comme dans le projet macron,  par un hold up financier

macron commet une faute a l'égard de la démocratie par pure démagogie

vendredi dernier, le président des maires ruraux de France nous expliquait que l'état qui verse cette fameuse dotation globale de fonctionnement aux communes en berne absolu ,a fixé des son origine une règle que,j'avoue, j'ignorais

cette dotation par habitant est la moitié quand il s'agit d'une commune rurale ....comme si les habitants de janvry n'avaient les mêmes besoins que les habitants de gif sur Yvette en terme de transports ,de garde petite enfance ,d'école ou d'internet etc....Inégalité de traitement inadmissible qui révèle cette vision d'une France rurale archaique peuplée de paysans avec leurs sabots et qui se nourrissent sur leur ferme

encore une fois une vision ultra parisianiste mais sans doute il y a des réalités que l'on n'enseigne pas a l'éna

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 10:13

tous les dimanches matins depuis qu'une petite fille (devenue grande) nous a proposé de venir  s'occuper des animaux ,il y a un rituel d'installé :

vers dix heures trente ,arrivent dans la cour de la ferme des enfants en courant et des parents qui seraient bien restés tranquillement a la maison

jean francois ou christian, pas moi ,l'autre,sont là ou presque a l'heure ,les sacs de pains les caisses ,de fruits epluchés ,de salade,etc, sont chargés dans le pick up

 tout le monde monte et la tournée commence

dimanche dernier, on a voulu essayer avec ce qui désormais s'appellera la "janvry express"

les dimanches de janvry
les dimanches de janvry
les dimanches de janvry

soyons clairs : il va falloir graisser un peu tout cela et voir du coté des freins s'ils ne sont pas bloqués....il n'empêche que nous sommes partis a bord du bolide qui n'a d'express que son nom

les animaux habitués au pick up n'ont pas réagi comme d'habitude a notre arrivée, mais ils ont vite compris

les dimanches de janvry
les dimanches de janvry
les dimanches de janvry
les dimanches de janvry
les dimanches de janvry

pour être honnête ,le "tour" a été limité et nous n'avons pas envisagé d'aller jusqu'au hameau de la brosse !

en tout cas ,il faudra que  l'"express" soit prêt pour le 24 avril où il nous servira a une opération de nettoyage de printemps

et puis si il donne satisfaction,l'idée de l'utiliser au marché de noel pour ramener les gens des parkings en les ....faisant pédaler

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 15:50
ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE L ESSONNE

ce vendredi nous avons porté sur les fonds baptismaux l'association des maires ruraux de l'essonne

dépendant de l'association des maires ruraux de France qui rayonne comme son nom l'indique sur tout le pays

quand Yvan lubranesky maire des molieres nous en a parlé j'ai aussitôt validé l'idée

je suis ravi qu'en étant maire d'une  commune ,il ait mesuré le carcan que lui faisait endosser le parti socialiste et l'autre idée de la république que donnent les responsabilités d'un élu local

j'ai beaucoup aimé les propos du président national dont je pourrais faire miens quand bien même a l'époque de la reforme des rythmes scolaires nous nous étions opposés car il était pour et moi contre ,il faut dire que dans son beau village de 350 habitants ,il n'y a plus d'école

en tout cas ,ce qui est sur et ce que je répète depuis des années ,il n'y a rien de moins cher en cout de gestion qu'une commune  rurale ,car les élus y  mettent vraiment la main a la pate et remplacent des personnels rémunérés ,que le niveau des indemnités que touche le maire et les adjoints dégouterait n'importe quel attaché parlementaire enfin et qu'avant tout le système  D est la régle

aussi ces petites communes sont des laboratoires d'idées et d'ingéniosité

ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE L ESSONNE

la disparition des communes irait dans le "sens de l'histoire" comme le bétonnage de nos communes vécu comme une fatalité qu'il faudrait porter assumer ,accompagner, il n'y a pas de fatalité si ce n'est celle qui vous arrange quant  a l'histoire chacun l''écrit sinon c'est un mouton

a l'heure où des candidats aux présidentielles envisagent de prélever  encore des milliards aux collectivités locales ,je crois, au contraire, que ce sont les communes les plus raisonnables ,les plus économes ,les plus rigoureuses qui doivent être préservées

il serait étonnant que l'on glorifie ces structures avec leurs "cabinets pléthoriques", leurs véhicules de fonctions, leurs frais de bouches et de représentation etc ....au détriment des moines soldats de la république que sont les élus locaux

toujours étonnant de voir comme le pouvoir en place n'aime pas les élus locaux car ils sont libres dans leur parole et dans leurs actes et donc incontrôlables, car ils tirent leur légitimité du seul suffrage universel

il y a une volonté majeure d'éloigner le citoyen de ses élus ,discours permanent de supprimer les communes

,pour les départements on a doublé la taille des cantons ce qui crée l'éloignement mais pas divisé par deux les conseillers départementaux ,ils sont désormais a la merci des partis politiques qui les désigneront, car aucun citoyen considérant la taille de ces cantons ne peut espérer y être élu

on nous parle de diviser par deux le nombre de députés ,l'actualité devrait plutôt conduire a diviser par deux les différentes indemnités versées  que d'éloigner un peu plus le député de ses électeurs en lui affectant un territoire géant

en fait il suffit de regarder là où le citoyen participe activement aux élections comme celles des municipales et l'on trouvera ce que l'on veut supprimer

le taux de participation devrait être le référentiel démocratique des structures où le citoyen se reconnaît et donc qu'il faut garder plutôt que l'inverse

encore une fois citez moi 8 conseillers régionaux alors que vous EN  avez élu plus d'une vingtaine ,citez moi 4 députés européens pour qui vous auriez voté.... Bravo si vous y êtes parvenus ,c'est cette democratie fantome que l'on veut nous imposer

ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DE L ESSONNE

enfin sur cette assemblée générale, chacun a insisté sur le fait que ce n'était pas une concurrence ou un contre pouvoir a l'union des maires des l'Essonne, insistance lourde aussi pour dire que c'était apolitique

je crois que ces affirmations n'auront de sens que dans les actes et dans les faits,et j'y souscris

encore que pour l'association des maires chacun devra reconnaître  qu'un petit contrepouvoir  est bien neccessaire au regard d'un fonctionnement de "beaux messieurs" aux chaussures bien cirées qui témoignent qu'ils ne fréquentent pas la boue de nos campagnes

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 10:14

il est arrivé le temps où le téléphone ,le courrier de la mairie sont inondés de demandes de parrainage puisque pour se présenter a la présidence de la république il faut obtenir  500 signatures d''élus

c'est un garde fou qui peut être compréhensible afin d'éviter le grand n'importe quoi ,mais après tout qui suis je pour juger ?

Il est vrai qu'il serait cacophonique d'avoir 50 ,100 candidats voir plus...le systéme permet de limiter a ...80

le conseil constitutionnel a institué de nouvelles régles a l'occasion de ce rendez vous électoral

c'est un peu long mais cela peut peut être intéresser certains d'entre vous ,après tout ce sont des régles  qui déterminent notre éventail de choix

 

 

 

parrainage des élus pour l'élection présidentielle

Les règles électorales en matière de parrainages ont été modifiées depuis les dernières présidentielles. Les candidats doivent toujours réunir 500 signatures d'élus, mas leurs modalités d'envoi et de publication ont changé. Voici les règles applicables pour les présidentielles 2017.

Envoi et dépôt

Nouveauté en 2017 : les signatures sont directement envoyées au Conseil constitutionnel par les élus signataires. Auparavant, les candidats devaient déposer les signatures recueillies en se rendant au siège du Conseil.

Toutefois, il appartient toujours au Conseil constitutionnel de contrôler la procédure de parrainage.

L'institution édicte ainsi un formulaire de parrainage adressé aux élus dans le courant du mois de février. Les élus signataires doivent le remplir et le renvoyer au Conseil par la Poste. Contrairement aux précédentes élections présidentielles, les candidats n'ont donc plus à déposer physiquement leurs signatures au siège du Conseil.

Publication et anonymat

Jusqu'en 2012, seule une liste de 500 signataires tirés au sort pour chaque candidat était rendue publique. Cette parution avait lieu quelques semaines après le dépôt des parrainages.

Désormais, les parrainages paraissent au fur et à mesure des envois, au minimum deux fois par semaine. Les signatures sont intégralement publiées.

Qui peut signer

Les élus locaux comme nationaux peuvent parrainer un candidat. En pratique, les signatures sont principalement obtenues auprès :

 

Deux conditions supplémentaires s'ajoutent à cette règle :

  • ces signatures doivent provenir d'au moins trente départements ou collectivités d'outre-mer différents ;
  • pas plus d'un dixième des élus signataires ne doit provenir du même département ou de la même collectivité d'outre-mer.
parrainage des élus pour l'élection présidentielle

en tant que maires nous avons donc une seule responsabilité  : faire vivre la démocratie, avec cet écueil terrible est que "parrainer" est associé, dans l'esprit des gens , a soutenir

en caricaturant, c'est  comme si le président de l'assemblée nationale quand il donne la parole a un député serait forcément d'accord avec lui ,ou que dans une réunion publique ,je ne donnerai qu'a ceux avec qui je suis d'accord, le droit a exprimer leur opinion...certains le font mais ce n'est pas bien !

sans parler des manœuvres : je me souviens de cette élection où Sarkozy faisait faire de la "retape" pour que des maires sans étiquette accordent leur parrainage a... taubira pour affaiblir le candidat socialiste

bref nous devrions avoir un rôle de sages ,de reprendre cette formule que l'on attribue a voltaire alors qu'il ne l'a jamais prononcée

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire »

a mes yeux cela a quand même ses limites !

ainsi cette affaire de parrainage est un cas de conscience ,a contrario ,je me félicite que les noms des parrains soient publiés cela relève de la transparence ,pour peu qu'effectivement ,une  plus grande pédagogie soit faite sur la neutralité politique d'un parrainage

on va me dire, ce n'est jamais neutre et chacun sait que certains candidats cumulent plusieurs milliers de signatures comme des promesses de soutien mais aussi comme garantie de "siphonner" les éventuels parrains a d'autres candidats ... 

pour ma part ,quand bien même c'est du seul ressort du maire ,si je devais accorder un parrainage ,j'évoquerai le sujet au conseil municipal car dans "conseiller municipal" ,il y a le mot conseil

en tout cas ,puisque cela ne concerne pas les "poids lourds" de l'election présidentielle ,il faudrait que cela serve a apporter un autre éclairage  au débat ,que cela l'enrichisse quand bien même on sait que les "petits" ont peu la parole, sinon ce serait inutile dans le chaos actuel  

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
20 février 2017 1 20 /02 /février /2017 16:30

on m'a adressé ,cette semaine, un nieme article du républicain de l'Essonne concernant le sictom et je dois vous avouer ma surprise ,car ;a chaque fois, ce journal écrit des trucs sur notre collectivité visiblement sous la dictée de Xavier dugoin ,sans jamais prendre la peine de "recouper" l'information 

cela m'a fait plonger dans ma mémoire d'élu

le républicain de  l'essonne

jeune élu ,le républicain était "notre" journal local de référence ,l'incontournable du jeudi ,et quand on a un peu d'années d'existence ,on a des images qui défilent et des visages aussi  :

loic leguyader ,joli plume et sympathique gaillard avec qui nous avons vecu quelques belles aventures  : il m'avait accompagné en roumanie sur un convoi d'aide humanitaire ,ma maison était une planque relais possible pour un de ses amis, célèbre journaliste, poursuivi par la maffia corse et protégé en permanence par des gardes du corps,car l'homme ne pouvait pas dormir deux nuits consécutives au même endroit  ,nous avons travaillé ensemble après qu'il se soit fait viré pour avoir mis la voiture de service dans un fossé un jour de java trop arrosée ,sang breton ne saurait mentir.....

a l'époque  il y avait une véritable intransigeance quasi protestante dans ce journal, né a la liberation et qui fut distribué gratuitement pour la premiere fous en octobre 1944 a.......CORBEIL

le républicain de  l'essonne

Il y eut eric fourmental tout jeune a l'époque avec un petit coté tintin qui s'est escrimé a faire un republicain des jeunes alors que c'était un journal de vieux et d'élus locaux ,toute une bande de journalistes condamnés a faire "les galettes des rois" les monuments aux morts"

j'en oublie et ils me pardonneront car ils ne liront pas ce billet

ce fut l'époque où je devins conseiller général et donc de passer du "localier" a la caste des "départementaux" et la rencontre avec Graziella riou,la jolie et pas toujours tendre anne rohou ,sylvia maric,restées des amies ,une photo sans rapport mais que j'adore

le républicain de  l'essonne

une époque terrible au conseil général  où, chaque jour, la presse nationale ,liberation ,le canard enchainé ,etc... nous apprenait une "affaire" sur notre institution et où ,en réunion de majorité ,avec un petit sourire méprisant Xavier dugoin ne cessait de dire des "conneries tout cela" malgré une  poignée d'élus qui le sommions de s'expliquer

son plus joli coup a été d'augmenter substantiellement les impôts départementaux et de baisser de 10 % les indemnités des élus a grand renfort de publicité, pour montrer au public que tout le monde se serrait la ceinture ce que nous apprîmes plus tard,c'est que madame dugoin avait été embauchée au cabinet du président pour un salaire substantiel ...

après xaviere tiberi ,sa femme de menage,et une longue liste d'embauches de complaisance,libération nous faisait découvrir les embauches familiales ,du coup, plus une seance publique sans chaine de télévision, plus une journée sans journalites dans les couloirs

Pour Xavier Dugoin, président RPR du conseil général de l'Essonne,

les mises en examen se suivent et se ressemblent cruellement. Mis en cause en décembre dernier pour avoir fait verser plus de 200 000 francs à Xavière Tiberi, épouse du maire de Paris, il vient de recevoir une nouvelle lettre de Chantal Solaro, doyenne des juges d'instruction d'Evry. Cette fois, la magistrate l'a mis en examen pour abus de confiance et détournement de fonds publics: elle le soupçonne d'avoir fait verser des salaires fictifs à sa femme, mise en examen elle aussi pour recel.

Madame Dugoin a été embauchée au cabinet de son mari le 1er mars 1993, sous son nom de jeune fille: Marie-Aline Hugot. Primes comprises, elle percevait près de 24 000 francs par mois pour assurer «le suivi du courrier réservé, les dossiers ayant trait à l'enfance et à la famille, le suivi d'actions et projets sociaux à vocation humanitaire, ainsi qu'un certain nombre de tâches de représentation».

si je vous raconte cela c'est parce que si l'Essonne faisait la une des journaux nationaux au "républicain" le ton était a la ....PRUDENCE chacun aura un peu de mal a trouver la moindre "une" traitant de cela ,

on raconte même que lors de l'annonce dans la presse nationale de l'embauche de madame dugoin sous son nom de jeune fille ,un bureau a été aménagé d'urgence  au 5° étage ,un joli chevalet a été crée a son nom et que le président a sommé la rédaction du républicain de venir faire une photo,

il parait qu'a la rédaction du journal chacun s'y est refusé et pour la "survie de l'entreprise" quelqu'un est monté au Golgotha du 5° étage du conseil général, achever de crucifier la liberté de la presse 

il faut dire qu'au sous sol de ce beau journal ,il y avait une grosse imprimerie qui, pour survivre, devait trouver du boulot a l'extérieur ,il faut dire qu'elle imprimait le "journal du département".......

le républicain de  l'essonne
le républicain de  l'essonne

du jour où avec jean de boishue, Lucien sergent, Laurent beteille, Odile moirin  et Bernard mantienne, nous avons refusé de voter les budgets et fait sécession ,les choses ont changé ,nous étions les parias et les traitres et ce courage politique ,je sais que nous le payons encore 

étrange univers qui se prévaut du gaullisme mais qui ne se souvient que des  préceptes du SAC (service d'action civique pour les plus jeunes )

le républicain de  l'essonne

la majorité au conseil général fut balayée par les "affaires" qui étaient dans la même  proportion que les augmentations d'impots qui avaient été engendrées ,ce fut une période baroque pour le "républicain" vu par la gauche comme un nervis de l'ancien président

si la question d'un journal a dimension départementale peut se poser a proximité de paris, a la fois sur sa capacité a avoir un équilibre financier mais aussi a avoir un contenu identifiant peut se poser,une chose est sure durant toute cette période il a été une école pour nombre de jeunes journalistes qui au gré des avalages de couleuvres  et des restructuration sont allés voir ailleurs 

avec beaucoup j'ai entretenu ,les meilleurs rapports et pour certains c'est encore le cas aujourd'hui, sans doute ,parce que je leur offrais un peu d'oxygéne rieur au milieu de cet océan ,de 'foire a la brocante fort réussie" ,de 'concours de pétanque de l'amitié" et du "repas des anciens en toute convivialité",

je ne me moque pas ,je crois qu'il faut avoir un réel talent pour écrire sur des sujets tels que ceux là en donnant l'impression que c'est de l'actualité

il est sur que le sauveteur du naufrage financier en l'espèce serge Dassault permit une vie sous perfusion mais un contenu en souffrance

le républicain de  l'essonne

ce fut a mes yeux une vraie révolution a bien des points de vue et notamment parce qu'entre le conseil genéral qui tentait de maitriser la chaine telesSonne et sa redaction et serge Dassault qui demandait a ce que les articles passent pour relecture au "rond point" avant publication ,on a pu observer une sorte de fraternité des journalistes locaux se créer,une sorte de résistance fraternelle ,loin d'une concurrence mais de vrais liens qui ,là aussi perdurent

pardon pour toutes les photos volées ...et notamment a Graziella riou mil besos !

le républicain de  l'essonne

quand je dis pour relecture ,c'est un euphémisme ,il m'est arrivé de recevoir de façon confidentielle la version originale et la version "expurgée" avec les excuses du journaliste

car serge Dassault ne s'est pas offert le républicain par passion de la presse libre mais comme un des nombreux outils afin de gagner les élections sénatoriales

un outil a double détente ,non seulement il communiquait ce qu'il voulait comme il le voulait, mais encore ses "amis" politiques savaient qu'il fallait bien se tenir sinon ils seraient "blacklistés"

mon dernier diner  a Corbeil Essonne aux "pinsons" me permit d'assister a ce spectacle terrible d'une quinzaine de conseillers généraux attablés en compagnie de Dassault et en présence du rédacteur en chef de l'époque muni de son petit carnet  et notant les noms que chacun voulait comme "pigiste" dans son secteur....j'ai quitté la table quand ce fut au tour des têtes de journalistes qu'il fallait faire tomber

quant aux sénatoriales ,chaque échéance était une source d'économies puisque ,nous les élus ,nous recevions gratuitement un exemplaire du républicain dans nos boites aux lettres voir deux toutes les semaines  au moins six mois avant le renouvellement ,une sorte de distribution gratuite rappelant sa création

après tout ,pas de raison de condamner la méthode puisque la gauche faisait de même avec ,cette fois de l'argent public ,

tout est dans la nuance entre journal et prospectus 

a l'heure où jean luc melenchon  court après son hologramme ,a propos du républicain ,il n'est pas inutile de se souvenir de la combine qu'ils avaient monté entre eux a des sénatoriales

le républicain de  l'essonne

 

dans "melenchon le plébéien " le bouquin d'allemagna ,on voit bien toute la complicité ambiguë qui lie melenchon et Dassault et qui trouve son origine sur ne manœuvre proposée a Dassault par melenchon a l'occasion des élections sénatoriales

Jean-Luc Mélenchon a manoeuvré pour faire élire le troisième de sa liste, le communiste Bernard Vera, tout en favorisant au passage l’élection de Serge Dassault, candidat sur une liste dissidente de droite. 

« Pour que ma liste fasse trois, il fallait que lui (Dassault) ne descende pas de trop : la seule chose que j’ai faite, c’est un débat avec M. Dassault où il m’a sauté à la gorge, décrit aujourd’hui M. Mélenchon. Il m’a traité de bolchévique et moi de suppôt du capitalisme. »

Les auteurs précisent que ce débat a eu lieu dans les pages du Républicain de l’Essonne, un hebdomadaire qui appartient à l’industriel depuis 2001

Marianne Louis, première fédérale PS de l’époque, dévoile dans le livre sa version des dessous de l’entretien, alors que la liste de Dassault est mal partie. « On appelle alors son cabinet pour leur proposer de ‘repolariser un peu cette affaire’. (…) Dix minutes après, un journaliste du Républicain nous rappelait : ‘Et si on faisait un débat Mélénchon-Dassault ?’

Jean-Luc l’a joué ‘couteau entre les dents’ pour bien faire remonter son principal adversaire. » Les trois candidats – MM. Mélenchon, Dassault, et Vera – sont élus.

le républicain de  l'essonne

le républicain, c'est une sorte de code en morse ,des bips de gens formidables et des trous noirs comme seul le mélange explosif que constitue l'Essonne en est capable

fabien herran, avec son humour un peu british qui m'avait offert une très jolie photo de georges tron car il savait que cela me ferait rire ,Mathilde qui arrivait a janvry avec le sourire ,baya toujours là ,je crois

et bien entendu Béatrice Gendron devenue rédactrice en chef d'une revue nationale et que je continue à porter dans mon cœur parce que c'est une fille formidable,fidéle et intègre et parfois ...cinglée mais gentiment

alors aujourd'hui le républicain est dans un cycle ,où on a l'impression que les rotatives tournent que pour le siredom,comme du temps du conseil général,sans doute est ce lui et certaines collectivités de bons clients  mais jamais je n'en voudrais a robert mendibure car je n'oublierai jamais qu'un jour où les chacals s'y étaient tous mis pour mettre a mal mon honneur ,il m'a téléphoné  pour me dire a quel point tout cela n'était que manipulation et que je m'accroche

 

Pas forcément de promotion canapé au républicain mais un air de désolation avant sa démolition

le républicain de  l'essonne
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
18 février 2017 6 18 /02 /février /2017 15:59

je connaissais bernard depuis trente ans et sans vouloir transformer ce blog en revue nécrologique ,il me faut vous parler de lui

tout d'abord l'étonnement dans mon immense banque photo de ne trouver que quelques photos de lui  et de plus médiocres ,ce n'est pas le fait du hasard ,la lumi-re n'intéressait pas cet homme, ni les honneurs

il avait le visage long orné d'un collier de barbe qui lui donnait des allures de bucheron jurassien ou du grand nord ,quelque chose de ces mormons américains aussi

bernard jullemier une étoile s'est allumée

cet homme était un passionné de la vie dans son ensemble sans rien e écarter ,il était gourmand des gens et( des aventures humaines ,il était de ces catholiques exemplaires ,ni prêchi précha ,mais la main sur le cœur et l'appétit du bonheur des autres

il a été présent ,je crois a tous mes "cafés du samedi" pendant dix sept ans ,s'excusant en cas d'absence ,par amitié mais surtout parce qu'il avait compris qu'on y parlait vrai et c'est ce qui comptait pour lui

généralement il arrivait avec son tabouret de marcheur et posait son grand corps avec la satisfaction du randonneur qui arrive a l'étape  

si quelqu'un pouvait incarner l'intérêt général hors de tout débat partisan c'est bien lui

a l'église ,j'ai entendu une bien belle messe et des prêtres qui exprimaient un amour et une amitié véritables loin des sermons formatés

certains aurait pu dire qu'il était naïf tant il se refusait a voir le mal chez l'autre, il aurait certainement pu être maire des molieres en son temps mais son altruisme l'écartait des rapports de force

combien d'aventures avons nous montées ensembles et a commencer par les "marches de printemps", baliseurs ,arpenteurs ,repéreurs des parcours dans la discrétion et l'efficacité ,pas une journée du patrimoine qu'il eut manqué

célèbre coup de fourchette qui défiait la diététique ,considérant les quantités englouties par ce grand sec  

enfin soutien indéfectible a toutes les élections et actif dans toutes les campagnes électorales ,de son lit d'hôpital ,il voulait que je lui confirme que les molieres étaient bien dans circonscription

son dernier mail,depuis son lit d'hôpital,  a été pour me demander de ne pas l'oublier dans les invitations a l'inauguration de le déchèterie de briis ...formidable !

alors oui ,Bernard ,il y aura une invitation pour toi et sois sur que ce jour là ,je penserai a toi car tu portais plus d'intérêt même dans ton lit d'hôpital que bien des gens directement concernés

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 17:24

hier sur un site d'enchères ,je découvrais que les voiturettes que la communauté de communes mettait a disposition des demandeurs d'emploi étaient a vendre aux enchères ...

https://www.webencheres.com/materiels-occasions-111721/vehicules/voitures/voiture-sans-permis

il est impressionnant de voir un dispositif peu a peu mis en place cité jusqu'à l'assemblée nationale,qui a conduit a la visite  d'"experts" de trois cabinets de ministres de l'emploi successif systématiquement réduit a néant

oui a la mobilité est un des atouts pour accéder a l'emploi et depuis des années nous pourrions faire passer "a la barre" des centaines de personnes qui ont pu retrouver un emploi parce qu'elles avaient les moyens de  se déplacer

oui ce dispositif a été salué par tous les opérateurs et souvent reproduit

oui il ne se passe plus rien a la communauté de communes du pays de limours si ce n'est une tentative désespérée de lui retirer tout sens et toute humanité

non la commission affaires sociales qui a adopté un nom pompeux ne se réunit plus depuis bien longtemps ;la liquidation se fait en silence et chaque maire recevant sa petite obole baisse les yeux et se tait

oui je suis très en colère car voilà un président de communauté de communes qui est dur avec les faibles et rampant avec les forts pour ne pas dire obséquieux

c'est un champion du grand écart politique pourvu que cela le serve ,refusant d'apporter son soutien a nkm aux dernieres législatives par souci de neutralité politique..... mais siégeant au groupe républicain a la région ...et puis on se sait jamais allant au meeting de soutien a francois fillon et présenté comme président de l'union des maires de l'Essonne ,compliqué ..

je préfèrerais qu'il fasse moins politique ,qu'il se rappelle les fondamentaux d'un élu local qui consiste a avoir plus d'ambition pour ses concitoyens que pour lui même et qu'il cesse de jouer les attilas

le cumul des mandats n'excuse pas de sinistrer notre territoire tant du point de la vue de la culture ,que de la petite enfance ,des transports et de l'emploi

les chiffres sont têtus et les décisons de suppression de services drastiques dans le seul but d'engranger plus d'argent pour limours conduisent a une négation absolue de ce que doit être une intercommunalité    et la solidarité a l'egard de ses habitants

je suis vraiment en colére car c'est le triomphe des apparences  

 

 

 

La communauté de communes tourne le dos a ses demandeurs d'emploi
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
17 février 2017 5 17 /02 /février /2017 16:08

je sais que vous aurez le temps d'oublier mais pour que la graine pousse ,il faut labourer,semer et espérer

chaque printemps grace a claude meurisset ,il se passe un moment magique dans la grange de notre ferme a janvry

chaque année nous mesurons la richesse des intelligences

alors même si c'est dans très longtemps a vos agendas !

ces soirées ,c'est comme la saint valentin de la poésie et l'écriture !

et si nous relisions Sénèque ?
et si nous relisions Sénèque ?
Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
14 février 2017 2 14 /02 /février /2017 15:00

depuis une semaine, je m'étais imposé le silence sur les réseaux sociaux et meme dans mon village,une pause imposée et puis en cette jour de de saint valentin ,je vous avoue que je craque ,mon seul lien avec le monde extérieur a été ces jours ci les informations et cela devient juste insupportable

je ne vous parle pas de fillon qui ressemble a ces chasses a cours où L 'on traque la bête jusqu'à épuisement ,jusqu'a la nausée, ces pseudos manifestations a chaque fois qu'il se déplace que  le pouvoir en place se garde bien de dissiper ,cette répétition inlassable  pendant que le coiffeur de hollande continue de ne pas coiffer et que le président de l'assemblée nationale mène grand train,

ils savent tous que si la pratique est discutable ,c'est eux qui l'ont mise en place ou validée, cette morale a géométrie variable ,broyeuse et cynique ne me choquerait pas si elle était sincère et s'attaquait a tous, c'est une instrumentalisation ,c'est donc une manipulation de l'opinion publique et c'est donc une atteinte a la démocratie

j'ai une pensée pour tous ceux qui vont payer cher leur place dans les stades, construits avec leurs impôts, admirer leur idole payée des millions d'euros pour taper dans un ballon et qui n'y voient rien a redire tandis qu'un elu qui fait vivre la démocratie  ;cette démocratie qui assure la securité,la santé ,les transports,la scolarité ,et la justice cet élu ne vaut rien !

les footballeurs et autres tennisman peuvent toucher des sommes folles dans les paradis fiscaux cela ne fait ni chaud ni froid,yannick Noah résident suisse et capitaine de l'équipe de France, c'est formidable....incroyable capacité d'indignation orientée par une poignée de  manipulateurs

En réalité ,je ne vous écrivais pas pour cela, mais pour les incendiaires de la république,ceux qui nous conduisent en toute conscience au chaos

a aulnay sous bois,un policier a semble t il péter les plombs et aurait eu une attitude inadmissible,j'é cris  "aurait" et j'écris un policier

un policier ne fait pas la police ,comme in prêtre pédophile ,ne fait pas l'église comme un enseignant pédophile ne saurait être amalgamé a tous les enseignants

si cet homme a commis un tel acte il doit être sanctionné en toute rigueur sans pour cela que l'ensemble des forces qui nous protègent et qui sont des gardiens de la paix ne soient montrés du doigt

je veux savoir moi ce qui aboutit a ce qu'un policier dérape a ce point,je veux que cesse cette idée soixante huitarde qui affirme que tous les policiers sont des brutes ,avides violence et racistes

au lendemain des attentats  on avait eu l'impression  qu'une réconciliation était encours sauf que qu'au frand défié de la republique on avait peu vu de jeunes de banlieue

alors oui ,il est inacceptable qu'un rerésentant de l'ordre n'ait pas un comportement exemeplaire mais oui je ne comprends pas que le président de la republique se deplace au chevet de la victime avant même que la kustice n'ait statué

 

insupportables incendiaires ! acteurs réels du chaos a venir

quel message cela envoie t il celui de l'apaisement ou de celui de cautionner les violences ou de les excuser ?

comment expliquer qu'un président de la république "zappe" une enquête et une décision de justice et se précipite a l'hôpital ?

par souci d'équité ? ,par indignation?

ou par machiavélisme irresponsable ?

quand le president de la république s'est il déplacé pour exprimer sa compassion aux polciers de viry cramélisés dans leur voiture

 

insupportables incendiaires ! acteurs réels du chaos a venir

depuis ces évènements on veut mettre le feu aux poudres et e feu aux banlieues ,pourquoi croyez vous qu'au nom de la justice a rendre on brule des voitures, on détruise des gares et des équipements urbains ?

Pourquoi croyez vous que les bandes de banlieue aiment bien les gendarmes et pas les policiers  seulement parce que es premiers n'ont pas mission de chasser les dealers, car a qui profite le chaos en banlieue a ses habitants ?au fameux théo ? ou aux occupants des cages d'escalier et accessoirement au front national ?

valider des manifestations qui forcément dégénèreront, faire des icones de la rue et des montrer du doigt les forces de l'ordre tout cela concourt a un chaos voulu

je me felicite des cameras embarquées ,elles permettront aussi de mesurer ce que vivent au quotidien les policiers dans certains quartiers

enfin j'achève ce billet ,par cette idée saugrenue ;

quand il y aura t il des manifestations dans les rues des quartiers en soutien de ces chauffeurs de bus caillassés qui font leur boulot pour que d'autres puissent aller au travail ou  poursuivre leur études?

heros de la violence ordinaire ,otage de gens qui veulent créer des territoires te des zones de non droit

quand verrai_je défiler des citoyens pour protester contre ces connards qui jettent des bouches d'égout en fonte sur la tête de nos pompiers du haut des tours après les avoir appelé ?

quel sentiments nos soldats du feu peuvent ils éprouver a ces tentatives de meurtres ?

sans vouloir excuser la moindre excuse a une violence venue de police ,

a quand une marche de protestation des pères et des mères de banlieue pour les policiers brulés, roués de coup qui dans certains quartiers ne peuvent plus se déplacer a pied en tout cas jamais seuls 

a quand un inventaire des voitures brulées ,des difficultés provoquées dans la vie "ordinaire" de simples citoyens

a quand un moment la cellule de base de notre société tapera du poing sur la table et dira que ce n'est plus tolérable

je ne fais pas de procès a la justice mais que nos juges viennent vivre a Grigny,aulnay ,ou les quartiers nord de Marseille, je crois seulement que nous vivons chaque jour dans des mondes parallèles qui ressemblent chaque jour un peu plus a des films de sciences fiction

ceux qui prônent la tolérance zéro font de  la politique ,la seule tolérance zéro qui vaille est dans chaque famille ,dans chaque foyer ,suivant un principe simple qui s'appelle l'éducation dans les respect intransigeant des valeurs de république

   

 

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 11:22

pardon pour un article trop long que peu d'entre vous auront le courage de lire jusqu'au bout

 

L’affaire Fillon est consternante, a bien des points de vue

Il doit y avoir une bonne centaine « d’affaires Fillon » à l’Assemblée et au Sénat.

chacun dressera la liste des épouses et des enfants et on oubliera les maitresses ... 

il y a des coiffeurs a 10 000 euros qui ne sont pas considérés comme des salaires fictifs ou des  contrats de travail illégaux qui n'appellent pas une réaction immédiate du parquet financier

Regardez la feuille de paye d’un simple salarié du Sénat et vous comprendrez que ce n’est pas notre monde.

Il y a un tel manque généralisé de raison dans ce monde de privilégiés, qui n’ont jamais connu le travail, que la démesure est devenue la norme.

Aux yeux de bon nombre de ces gens là, nous sommes tous des « sans-dents ».

en fait, il  y a deux facettes  dans l'affaire fillon"

il  y a celle de la légalité

dans cette affaire et ,a mes yeux ,il n'-y  a rien d'illégal et c'est pour cela que fillon s'est défendu comme un plouc

les truands ont toujours un alibi, une ligne de défense ,les innocents sont pris au dépourvu  

,j'ai vécu  cela quand on a essayé de me coller "une affaire" :

15 jours ,hagard a ne rien comprendre de ce qui m'arrivait, des articles de presse horribles qui m'ont broyé et puis plus rien.... car ,bien évidement ,c'était un montage du a Jérôme Guedj et a un directeur malhonnête ,qui harcelaient les rédactions mais  rien ne tenait debout... sauf qu'il n'y eut jamais une ligne pour le dire  dans la presse que j'ai été lavé de tout soupçon

dans l'affaire fillon,a l'instant où l' on apprend que le journaliste du monde qui a passé des heures aupres de francois hollande pour écrire "un président ne devrait pas dire cela " publie dans ce "journal du soir" les déclarations de penelope fillon durant son interrogatoire ,on est obligé de se dire que les dés sont pipés ,que nous n'assistons pas a une enquête judiciaire mais a une manipulation, a un une exécution orchestrée

que le secret de l'instruction soit trahi durant une affaire c'est devenu banal mais ,là,dans le dossier le plus chaud de la république, le plus essentiel pour l'avenir de notre démocratie, que des journalistes aient accès a un tel document ,c'est révélateur d'une manipulation

cela réduit même tout le fond, qui est balayé par la forme

avoir communiqué  ces documents a des journalistes  était l'erreur de trop ,qui témoigne une tentative  d'instrumentaliser la morale et la justice

alors oui ,je n'avais jamais vu une instruction s'ouvrir aussi vite après la parution d'un article de presse

je n'avais jamais vu des perquisitions aussi rapides ,des témoins entendus a la vitesse de la lumière tandis qu'a longueur d'années on nous explique que le temps de la justice n'est pas le même temps que celui de l'actualité et que nous avons tous été témoins d'affaires jugées 10 ans après les faits  

cette soudaine fébrilité pouvait passer, soit pour de l'efficacité démocratique  soit pour de l'instrumentalisation de la justice ,les documents parvenus au "monde" prouvent définitivement que ces faits vieux de 20 ans qui apparaissent opportunément sont une manipulation d'état  de l'opinion publique et c'est insupportable

 

cela ne retire rien a la gêne que nous éprouvons au  regard  des salaires et de l'image  des élus que cela donne

 

Voilà trente ans presque que je suis le maire d’un petit village, Janvry,

voilà trente ans que j’assiste à un spectacle qui donne parfois la nausée. Avec la sensation que la « classe politique » est hors-sol.

Alors que nous, élus locaux, nous sommes les pieds dans la boue à défendre chaque petit sou pour éviter d’augmenter les impôts locaux,  pour nous 100 euros ,1000 euros ce sont des sommes qui valent des délibérations, des pesées, des arbitrages. On constate avec amertume que plus on monte dans l’échelle des responsabilités, et plus tout explose: les valeurs, l’humanité, le bon sens, l’éthique.

 

Dans ma vie d’élu, je ne me suis pas fait que des amis, les partis politiques m’ont toujours regardé comme un fou qui ne comprenait pas les règles, qui ne jouait pas le jeu, alors qu’à mes yeux la seule règle qui vaille est celle de l’exemplarité.

 

C’est à la fois la plus simple et la plus dure des épreuves, car elle est quotidienne.

Les Français en ont ras-le-bol et comment leur donner tort ?

LA NONCHALANCE VIS-A-VIS DE L’ARGENT PUBLIC, VIS A VIS des dépenses réalisées sur les IMPOTS collectés EST INSUPPORTABLE.

 

Ce n’est pas un problème de droite ou de gauche, c’est a mes yeux une culture qui s’est installée, fondée certainement sur les liens forts que créent de grandes écoles comme l’ENA où chacun est « formaté » à voir le monde de la même façon.

 

On a commencé gentiment à me détester quand, en 1994, alors que j’étais conseiller général, j’ai été le premier à demander directement à Xavier Dugoin, président du conseil général de l’Essonne, de donner sa démission. Je lui le lui ai demandé en séance publique devant toute l’assemblée. Soit il partait maintenant dignement, soit il partirait demain dans le déshonneur.

 

Il a choisi la deuxième voie et nous avons eu droit à toutes les hontes lorsque les affaires sont passées devant la justice. Depuis les emplois fictifs jusqu’au vol pur. Au final, la justice a prononcé des années de prison et d’inéligibilité.

Ce qui est étrange dans cette affaire, c’est que l’on me reproche toujours de m’être indigné tandis que lui a repris du galon et qu’une certaine nomenklatura d’élus ne voit rien à redire à ce qu’un tel personnage reprenne des responsabilités électives malgré un passé accablant.

Rappeler ce passé indigne d’un élu me vaut maintenant encore des clameurs et des indignations verbales.

RAS LE BOL de payer pour eux dans tous les sens du terme  ! des élus "hors sol' ,issus du même serail

Xavier Dugoin s'est constitué prisonnier

>Faits divers|Elodie Soulié|02 juillet 2001, 0h00|0
 
 
 
Elodie Soulié
 
Faits divers
 

Après s'être présenté de lui-même à la brigade de gendarmerie de Mennecy, l'ex-président du conseil général de l'Essonne a passé sa première nuit dans une cellule de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis

Ma conviction profonde, qu’un élu du peuple doit être irréprochable, s’est traduite par ma signature de la pétition nationale pour que toute personne se présentant à une élection ait un casier judiciaire vierge!

C’est le minimum du minimum quand on demande la confiance de ses concitoyens

RAS LE BOL de payer pour eux dans tous les sens du terme  ! des élus "hors sol' ,issus du même serail

Jean-Luc Mélenchon : un emploi fictif à 55 200 euros ?

 

Il n’y a pas de délinquants de droite ou de gauche, ce n’est pas une histoire ou une culture de partis ou de tendance politique.

En 1998, j’ai porté plainte pour détournement d’argent public contre Jean-Luc Mélenchon. La justice m’a donné raison puisque le procureur lui a fait « un rappel à la loi » (qui en droit français est « une possibilité offerte au parquet en cas d’infraction, de faire prendre conscience à l’auteur de l’infraction qu’il a commis un acte illégal pour éviter qu’il ne récidive. Le rappel à la loi, est prévu par article 41-1 du code de procédure pénale »).

Le même Mélenchon, que le Canard Enchainé avait allumé à la suite d’un marché public de communication plus que curieux, que j’avais dénoncé, avait essayé de se justifier auprès de moi en m’expliquant que payer une copine 15 000 euros pour dessiner une carte de vœux était de l’ordre de la solidarité pour une camarade qui avait perdu ses mandats … Quitte à être solidaire autant l’être avec l’argent du contribuable.

 

Ce n’est pas tout, « solidarité bien ordonnée commence par soi-même ». Jean-Luc Mélenchon, alors Secrétaire d’Etat continuait à percevoir toutes ses indemnités de Vice Président du Conseil Général et de membre de la commission permanente de ce CG, sans jamais y venir. Je me souviens qu’il s’étonnait de ma grossièreté de le lui faire remarquer… Car quoi, enfin, 2300 euros par mois sans rien faire, il n’y a pas de quoi fouetter un chat !

Ca a duré deux ans, soit 55 200 euros.

Ce n’est pas plus illégal que de payer sa femme comme assistante parlementaire . Il était en droit de le faire. comme  il avait le droit de faire embucher sa propre fille au conseil général de l'Essonne, après une echec de la jeune femme a des elections dans la région lyonnaise,une vraie chance que le conseil général ait eu besoin d'elle ! 

 Après chacun s’arrange avec son sens civique et son sens du devoir d’élu.

Voilà le nœud du problème d’après moi.

 Ne pas tolérer ce qui à mes yeux est intolérable vous fait passer pour un emmerdeur, un empêcheur de tourner en rond.

Dieu sait qu’on a essayé de me mettre n’importe quoi sur le dos pour me faire taire. Mais bizarrement, je me sens tellement bien dans mes bottes pleines de boue de Maire et aucun juge n’a jamais demandé à m’entendre.

 

Les gens étaient sidérés quand Serge Dassault m’invitait à déjeuner, à dîner, de me voir arriver avec une bouteille ou avec des fleurs pour la cuisinière. je le vois encore a "port la galére" presque ému que je lui offre un litre de mon huile d'olive

Comme d’autres n’ont jamais compris que je paye de ma propre poche les notes de restaurant lorsque j’étais invité par les entreprises. A chacun de s’arranger entre le légal et le moral, pour ma part, les choses sont claires et nets.

RAS LE BOL de payer pour eux dans tous les sens du terme  ! des élus "hors sol' ,issus du même serail

Souvenirs pêle-mêle

 

Que l’on ne vienne pas me reprocher d’être partisan et sélectif dans mes souvenirs de 30 ans de vie politique ou de vouloir nuire gratuitement à tel ou tel. Je vous le dis, ces gens sont « hors-sol », ils ne se rendent même plus compte de ce qu’ils font.

Aller pour finir, petit inventaire à la Prévert de ce qui ma été donné de voir dans ma vie d’élu local : je revois cette élue communiste invitant au restaurant quelques-uns de ses amis et laissant une note de 6000 euros au frais de la collectivité, élue désarçonnée ensuite que l’information apparaisse au grand jour ou cet autre collaborateur de président , devenu député qui faisait verser un salaire de membre de cabinet à sa belle-mère cotorep, à hauteur de 4000 euros par mois, mais qui gardait l’argent pour lui.

 

Ou enfin, le mieux pour la fin, ce « Sénateur célébrissime », qui a fait creuser un trou de 26 millions d’euros par un de ses proches pour financer une campagne présidentielle.

Je divague? Je diffame? J’affabule?

Tout ce que je dis à ce sujet a fait l’objet d’un dossier judiciaire transmis au procureur et d’un rapport de la cour régionale des comptes , des juges ont été saisis, ont instruit, bizarrement le dossier n’a pas été plus loin…..

Il faut dire que le candidat ayant bénéficié de cet argent a gagné l’élection.

Sans me démonter, lorsque je lui ai demandé de réparer le préjudice, il m’a regardé comme si je disais un gros mot.

Il a eu raison, il n’a pas été inquiété et son factotum, (le fusible désigné responsable), n’a eu qu’une peine légère. Aujourdhui le contribuable continue a payer cette addition salée et je vois bien des élus lui faire des courbettes de courtisan plus bas que le sol

 

 

Les électeurs doivent devenir adultes

 

Ça vous écœure des hommes politique?

Ca donne envie de voter Front National ?

Alors même que je crois que c’est le parti le plus pourri de France qui vit uniquement sur l’idée de virer tous ces « hommes corrompus »

 

Non, soyons sérieux, la France a besoin d’un renouveau, mais pas de remplacer des pourris par d’autres pourris.

C’est à vous de jouer, c’est ça la grandeur et la beauté de la « chose publique », les électeurs doivent devenir adultes, qu’ils exigent des comptes, qu’ils demandent des bilans et qu’ils cessent de croire au Père Noël. les électeurs ont les élus qu'ils méritent

 

Dans nos villages, aucun de nos concitoyens n’admettrait que le budget communal nous finance un chauffeur et une voiture, voir notre logement personnel.

Personne n’accepterait que le budget communal rémunère nos épouses ou nos enfants sans un véritable effectif (et encore !)

mais surtout, surtout cela ne nous viendrait pas a l’idée !

c’est cet état d’esprit qu’il faut faire régner, celui de l’exemplarité et effectivement celui qu’incarnait le général de Gaulle.

 

Il y a des dizaines de milliers d’élus honnêtes qui se battent au quotidien pour l’intérêt général. Je ne supporte plus qu’on les amalgame à ces « beaux messieurs », ceux de « la Haute ».

Je vous invite à observer que l’on ne vous propose non pas de limiter le nombre de parlementaires, ou les différentes structures qui coutent des fortunes et qui sont celles-là même où l’on trouve de la corruption.

Non, on vous invite à regarder comme superflu et trop coûteux l’entité où la gestion publique est la plus vertueuse et où les citoyens se rendent en masse pour voter : les petites communes… bizarre, non ?

En fait ,il est simple a comprendre que plus on éloigne un élu de ses électeurs plus il est difficile de le contrôler a tous points de vue

Alors ,oui ,ras le bol ! il y a des élus "hors sol" et des élus "bios" les deux pieds dans la boue et je refuse l'amalgame

 

 

Repost 0
Published by Christian SCHOETTL