Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 15:09

 En septembre dernier ,la France fiévreuse attendait un tsunami de réfugiés syriens ,irakiens ,afghans qui allait déferler sur notre pays, nous étions convoquer en préfecture, nous élus,pour préparer les « choc »

La question de leur logement était au centre de tout, car si nous avions eu ,nous ,collectivités des centaines de logements a disposition, il eut été curieux qu’ils soient vacants et ne soient pas déjà occupés par des demandeurs « français »

On se souvient des images des actualités de l’époque et ces longues files de migrants tentant coute que coute a franchir les frontières de toute l’europe de l’est en Hongrie, en Serbie et ailleurs

J’ai été de ceux qui ont préféré mettre a disposition un logement personnel ,suivi par d’autres élus de mon village plutôt que de risquer d’attiser des réactions franchouillardes et de repli sur soi de la part d’habitants s’étonnant que l’on mobilise des moyens communaux

Ouvrir sa propre porte correspondait a mon éducation, mon éthique et exhonérait de toute critique glauque tout en permettant a d’autres particuliers de faire de même

Il y eu pendant quelques jours un petit emballement médiatique : un maire rural qui ouvrait sa maison,cela « le » faisait et je me souviens d’un soir a bfm où jean sebastien le journaliste me passa les images d’autobus étant allés chercher des refugiés en Allemagne et me disant « une de ces familles va arriver chez vous «

En fait, un silence s’est établi sur cette période ,où les réfugiés ne voulaient pas venir en France et où nos autorités envoyaient des cars entiers qui revenaient a vide,ce refus quasi vexant et le très faible nombre de demandeurs d'asiles furent pudiquement passés sous silence

L’état fit un choix qui lui appartient de concentrer le peu de réfugiés, demandeurs d’asile en France, dans des lieux spécifiques le temps que les papiers et les demarches se fassent

,ceci eut un double résultat : une « évaporation » des résidents de ces centres qui ne souhaitaient pas rester sur ces sites ,d’autant plus que la cohabitation entre afghans ,syriens,irakiens ,chertiens ou musulmans se passait mal ,

par ailleurs ,une fois les papiers obtenus l’état francais attribuait un logement et un point de chute obligatoire ,ainsi un célèbre caricaturiste de la presse syrienne que j’ai rencontré s’est vu expédier en corse alors que pour exercer son métier c’est a paris qu’il devait être , c’est un exemple mais la corrèze ou le poitou se sont vues devenir des destinations privilégiées pour ces demandeurs d’asile ce qui a eu pour effet de les voir revenir vers des réseaux familiaux très rapidement

quant a mon offre de logement ,elle n’eut aucun succés ,très peu de réfugiés en fai,t ont fait le choix de la France ,malgré cette mise a disposition auprès des services de l’état mais aussi des associations proches de l’église catholique

en novembre ,on m’annonca l’arrivée d’une femme et de sa fille …et puis après annulation ,plus rien

 

réfugiés droit de suite

 jusqu’à ces premiers jours de juillet ,où il a fallu trouver en quarante huit heures un logement pour une famille de 5 personnes ,

des parents et trois enfants mon studio était trop petit ,c’est donc une maison complète que j’ai mise a dispostion mais là ,elle était vide, les locataires venaient de partir ,

en moins de 24 heures ,les gens de mon village ont accompli des miracles et aménager les lieux avec tout ce qui est nécessaire depuis des lits jusqu’aux casseroles ,tables chaises ,etc … tour de force solidaire d’autant plus nécessaire que nos « visiteurs » arrivaient le lendemain de mon départ en vacances

les janvryssois sont formidables ,émouvants ,respectables ,je suis infiniment fier de faire partie de cette communauté

Ils sont,désormais  installés depuis presque 1 mois et demi , Hiba & Akram, sont syriens Ils ont trois enfants : Asma 12 ans, Mariam 10 ans et Abdou 5 ans les deux plus jeunes enfants sont inscrits pour la rentrée a l’école de janvry  et asma au collège ,les liens se tissent naturellement je rentre cette semaine de congés ,nous allons nous rencontrer pour la première fois ,is ont décidé d’organiser uen petite fête pour l’occasion dimanche prochain a 17 heures et je me réjouis de ces moments qui vont réunir tous les acteurs vrais de cette aventure

réfugiés droit de suite
réfugiés droit de suite
réfugiés droit de suite

je crois que la vie  est belle ,je crois qu'ensembles nous pouvons la rendre plus belle encore

Published by Christian SCHOETTL
21 août 2016 7 21 /08 /août /2016 09:58

dominique est un ami aux démonstrations sereines ,sans éclats  tapageurs mais en profondeur,en pudeur ,s'il y a une expression pour la force tranquille,il en invente une pour l'amitié tranquille ,on ne fait jamais appel a lui en vain et il a souvent l'élégance de devancer vos attentes ,sans avoir l'air de rien

si je vous raconte cela c'est parce qu'il porte un regard aigu sur les gens et sur la vie ,c'est le plus vieil adolescent de notre village car il a conservé toute sa capacité a s'émerveiller,a avoir la passion de découvrir l'autre et ce qu'il y a derrière l'horizon sans préjugés

un regard aigu,qui file a l'essentiel ,qui apréhende le monde dans sa globalité pour y trouver le détail qui en fait son identité,son caractére

  

Talfumière sous la lumière,faites une belle découverte

avec ce grand voyageur,nous avons navigué sur le mékong,l'amazone,arpenté les montagnes du bouthan,remonté le laos,franchi les ponts suspendus du costa rica ou découvert les chutes du niagara ,la liste est immense ,

de ces expéditions ,il nous rapporté des photos magnifiques comme celles qu'il "picore" partout où il est a janvry comme ailleurs ,il a "l'oeil"

 une  passion pour le vrai et le beau

Talfumière sous la lumière,faites une belle découverte

en fait, comme ces hommes de la renaissance et je pèse mes mots ,il part a la découverte de biens des formes de créativité ,de ces humanistes avides du monde et gourmands de la vie,aussi outre la photographie ,le voilà qui s'entraine a la batterie,mais surtout a la peinture et a la scuplture,non pas avec la suffisance de celui qui se croit capable de tout mais en apprenant  avec modestie auprès de maitres  

Talfumière sous la lumière,faites une belle découverte
Talfumière sous la lumière,faites une belle découverte

dans le secret de sa maison ,il a travaillé a son chevalet ,avec ses ciseaux sur de pièces de bois  se lancant des défis,avec son objectif captant la vie,la nature ,les amis ,les regards

pas d'exposition ,ni quoi que ce soit parfois la joie tranquille de vous montrer quand vous découvrez l'hospitalité de la maison de nicole et dominique où la table n'est jamais assez grande et où le refuge au fond du jardin offre des moments de rires ,de sérénité et d'amitiés pudiques

Talfumière sous la lumière,faites une belle découverte

alors je lui ai lancé un défi : pour la fin aout ,une expo de ses créations a la "petite ferme" a partir de vendredi prochain  26 aout et tout le week end ,j'ai vu une lumère gourmande s'allumer dans ses yeux ,une "première" pour lui  et je me réjouis de l'inauguration que nous en ferons vendredi a 19 heures a laquelle je vous convie

vous comprenez bien que tout ceci est écrit sans langue, ni plume de bois,a meilleure preuve ,dans ma vie d"élu et de citoyen j'ai vu des centaines d'expositions en tout genre ,inauguré a moi tout seul une bonne centaine

,de ces trente ans d'appétits au coup de coeur ,j'ai acheté deux tableaux en tout et pour tout dont l'un que dominique a fait de victor hugo qui est dans mon bureau et qui m'émeut depuis ce jour a chaque fois que je le regarde

alors oui je vous invite a faire le déplacement et a découvrir l'univers multi facettes de dominique talfumière  les 26 , 27 et 28 aout a la petite ferme ,vous passerez un vrai moment 

et je vous remercie de partager cet article pour que nous soyons nombreux a partager  ces émotions vraies

Talfumière sous la lumière,faites une belle découverte
Published by Christian SCHOETTL
20 août 2016 6 20 /08 /août /2016 09:05

il y a des années j'ai passé quatres jours d'émotions a jerusalem,cotoyant notament francois léotard ,reçu par les autorités comme un président de la république mais d'une simplicité sans limites ,d'une profondeur surprenante,l'occasion de parler avec un homme que je voyais comme un second couteau de l'ére giscardien et qui avait commis quelques indélicatesses,

les voyages ont du bon définitivement ,car c'est une vraie personnalité ,riche et sereine que j'ai rencontré ,souvenirs de petis déjeuners pris cote a cote ,de librairie parcourues avec gourmandise et de ce sourire déterminé et tranquille pour dire que la vie politique n'était plus son obsession et son bonheur de son quotidien loin de cette violence

l'été quand je pars sur mon "ile" a quelques encablures de chez léotard ,je pense a cet homme,a la fois pénitent de la "pierre qui vire" et ,ministre percutant mais aveuglé par le pouvoir

en fait ,je mesure a quel point dans le parcours que l'on peut avoir ,il y a cette frénésie a vouloir s'imposer ,se faire élire ,sans doute a régler des comptes et puis cete phase où l'on a envie de dire aux électeurs ,mon éthique ,mon approche ,ma détermination sont peut être une chance pour la collectivité mais je n'ai pas envie de faire le singe ou de faire n'importe quoi afin de vous en convaincre

une sorte de prétention naissante a inviter chacun a mesurer si tel ou tel candidat est une chance ou non pour leur ville ,leur canton ,leur circonscription,leur république   

ines safi vient de renoncer a briguer des responsabilités dans le monde musulman en france ,préférant "cultiver" ses fleurs que de se compromettre dans une aréne insupportable

chaque citoyen devra mesurer son propre échec si ceux qui ont un peu d'éthique et de convictions se retirent pour ne laisser la place qu'aux opportunistes

je vous raconte cela parce que l'été, c'est souvent ce que j'ai dans la tête ,et puis les projets ,les amis ,les idées me sortent de cette douce torpeur heureuse

c'est grace a vous que j'ai encore l'envie d'avoir envie,bien sur il y a bien quelques personnes qui insisteront pour que je les débarasse et que je reste dans ce bonheur tranquille ,ce qui compte ce sont les gens que j'aime et avec qui j'ai envie de vivre  bien des aventures ,pourvu qu'elles en aient envie aussi ! 

un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album

on se lasse de tout sauf de l'essentiel ,voilà seize  ans  que je vois les aubes se succéder ici sans jamais  me lasser, en vivant a chaque fois la même émotion qui me conduit a les photographier alors que d'une année sur l'autre ,ces photos  sont les mêmes ,cette envie irrepressible de saisir l'instant ,d'arrêter le temps ,de ressentir la sacralité

chaque seconde, la course naissante du soleil  éclaire de ses rougeurs les fleurs ,les objets ,les arbres d'un prisme magique

un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album

ici c'est un dialogue avec soi même,  avec les fleurs ,avec l'eau qui chante ,avec le soleil qui caresse ou terrasse,,ce sont les yeux qui flanent a croiser le paysage ,le regard des dromadaires ,des chats ou du chien qui se demande si une promenade n'est pas en perspective,les chats qui se reposent d'une chasse nocturne  ou qui profitent de la fraicheur du matin pour se lancer dans des "bagarres" sans griffes  ,

c'est en tout cas, le temps du temps,hors du temps  

c'est aussi le rire d'un enfant ou une table peuplée de gens vrais sans violence,arrière pensées,bienveillants

un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album

l'été  c'est aussi les départs et les arrivées,des habitués,des nouveaux qui découvrent ,des amis qui montent la collinne ,pour un verre,,un partage autour de la table,,une farigoule dans l'eau ,c'est le bonheur des rires d'une enfant,c'est la pétrolette de pierrot qui monte la cote chargée des fruits du jardin magique,c'est l'huile d'olive produite par les arbres de la maison récoltée par jacques et lauric ,cet or liquide ,magique,sacré ,ce sont les compotées de légumes,les tentatives culinaires,les grillades ,les promesses de thym et de romarin ,c'est le sang de la vigne

un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album

il y aura toujours des esprits chagrins pour sortir la calculette,et être du coté sombre

oui, c'est une maison magnifique,sauf pour les jaloux chacun comprendra qu'il y a des suppléments d'ame que l'argent n'achéte pas 

oui, elle est a des dizaines de kilométres de la mer ce qui m'a permis de l'acquérir ,il y a plus de 15 ans ,loin des tarifs fous de la cote d'azur

et oui enfin, je suis né dans une famille aisée,et cossue ,cette fortune familiale m'a permis, aussi avec l'éducation reçue, de résister a toutes les tentations durant ma vie politique

ceci explique aussi pourquoi, quand il a fallu ,d'avoir fait le choix de baisser de  40 % mes indemnités au sictom par exemple, quand on me l'a "refilé" dans une situation financière  catastrophique

grace  a mes ancêtres ,a mes parents et aussi au fait que je me suis mis a mon compte depuis l'age de 20 ans ,l'obsession des indemnités que je décèle chez certains n'est pas ce qui guide mes choix

,de la même manière pour les futures élections législatives ,je ne demanderai aucune aide a aucune formation politique,c'est une liberté,un luxe inoui que je peux m'offrir et ne pas être redevable, celui ci m'autorise aussi a parler suivant ma conscience ce qui ,si je suis élu, pourra parfois décoiffer  

en fait une certaine maturité me conduit a penser qu'il y a des bonheurs partout  et moins dans l'exercice du pouvoir qui rend fou certains, celui ci ne vaut que si il est partagé ,que s'il est un outil au service de la ...bonheurologie !

un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album
un été de porcelaine,l'album

très bientot nous allons reprendre la route du nord

,je me réjouis de retrouver tous ceux que j'aime et puis de découvrir l'exposition de dominique a la petite ferme a parir de vendredi prochain ,ca c'est un bonheur mais je vais vous en reparler très vite

Published by Christian SCHOETTL
17 août 2016 3 17 /08 /août /2016 08:17

francois hollande avec jacqueline sauvage vient de donner  l'illustration de sa façon de mener notre pays et la facon dont il a dirigé le parti socialiste en son temps

pour acquérir les bonne grace de l'opinion publique ,il a accordé une grace "partielle" a cette pauvre femme dont notre société serait en droit de s'interroger sur notre incapacité a réagir quand une femme se fait violenter pendant 45 ans

le roi francois ayant accordé une grace partielle le voilà dédouané aux yeux de l'opinion publique ,et tel ponce pilate il peut se laver les mains et recevoir a l'élysée pour que chacun mesure son immense mansuétude

jacqueline sauvage,les "burkinis",ubu est toujours vivant

sauf que cette grace partielle ne sert a rien et que jacqueline sauvage semble représenter pour la justice un immense danger pour notre société au point que toute remise en liberté est refusée ,nos prisons sont surpeuplées  ce qui explique que dans l'actualité ,régulièrement ,tel repris de justice remis en liberté avant échéance tue,viole ,agresse mais pour ceux là ,le risque était moins flagrant que pour jacqueline sauvage qui doit bien porter son nom pour que des  juges s'acharnent

je pourrais vous faire la longue liste des "remis en liberté  surveillée" qui n'ont pas attendu un mois pour commettre un délit mais là pour cette femme agée et brisée par les violences conjugales ,pas de cadeau

est ce pour la justice la façon de répondre a la grace  partielle ? de contester ce droit régalien d'un président de la république ? probable,

la démonstration en tout cas que les demi decisions de francois hollande conduisent a des situations telles que celle _là où le bon sens n'y trouve pas son compte

où le citoyen est en colére contre les institutions ,se défie de la justice de son pays qu'il considére comme partiale et observe un président entre deux eaux ,entre deux chaises,incapable de courage

jacqueline sauvage,les "burkinis",ubu est toujours vivant

il semblerait que le sujet du "burkini" soit a l'ordre du jour du prochain conseil de défense restreint !

on croit rêver , a moins que nous assumions collectivement que ce n'est pas une tenue de "plage", mais une tenue de combat des islamistes radicaux

jacqueline sauvage,les "burkinis",ubu est toujours vivant
jacqueline sauvage,les "burkinis",ubu est toujours vivant

c'est vrai que cela tient plus a une tenue de nageurs de combats qu'aux plaisirs de la mer,

il nous faut être modestes ,ma mère me racontait que dans son enfance en espagne sur les plages de sitges ,le curé du village venait controler la longueur la longueur des maillots sur les jambes afin qu'elles soient couvertes "décement" ,

bien sur c'était hier ,mais nous n'étions pas moins intelligents il y a 70 ans

  pourtant nous étions capables de renvoyer une speakerine de la télévision car elle avait découvert un genou dans les années 60 ....je n'excuse rien ,je rappelle qu'il n'y a pas si longtemps ...

enfin hier ,je voyais deux bonnes soeurs a la gare des arcs ,très très très couvertes portant voiles et tenue blanches longues,il est vrai qu'elles n'allaient pas a la plage

convenons seulement que ce n'est pas la religion qui provoque nos réactions mais bien tout autre chose ,écartons donc la religion de cette affaire quand bien même d'autres cherchent a l'instrumentaliser,car nous tomberions dans leur piege

une chose est sure ,au bar de la plage de janvry comme dans toutes les piscines ,par mesure d'hygiene le short est interdit ,alors tout ce textile ....

ce qui me rassure c'est que pour sauver la france de la déchirure ,on a fait appel a jean pierre chevenement,on n'a pas trouvé plus intelligent ,et plus jeune ,c'est dire a quel point la société francaise est sinistrée,j'ai beaucoup de respect pour ce vénérable monsieur,mais pour un gouvernement qui prêche la retraite a 60 ans .... 

 c'est vrai que pour le coup j'aurais aimé que cela soit une femme ,de ces femmes musulmanes magnifiques  ,intelligentes ,rayonnantes et donc exemplaires ,qui aurait montré a toutes les femmes musulmanes qui se sentent obligées, qu'il n'y a aucun plaisir a se foutre a l'eau empaqueté comme un paquet cadeau ,comme un objet

le sénégal pays musulman a 98% vient d'interdire la burqa comme d'autres pays africains et j'ai le souvenir ému de ces femmes sénégalaises  lavant leur linge  dans le fleuve et qui n'avaient pas exactement la tenue de ces baigneuses cannoises ,c'est dire si ce n'est pas un phénoméne religieux

jacqueline sauvage,les "burkinis",ubu est toujours vivant

drole de casting,77 ans et quelques accidents de santé ,attaché aux institutions ,proche ,désormais, de nicolas dupont aignan ,je ne suis pas convaincu de la pertinence du choix ,ce n'est pas la république triomphante ,lumineuse ,heureuse que j'aurais aimé voir être incarnée

en tout cas ,je sens que le burkini risque de le faire patauger

Published by Christian SCHOETTL
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 22:06
bar de la plage de janvry,record battu

notre village lilliputien vient de battre son record de frequentation,d'adhésions au "bar de la plage"

cette dix neuviéme édition enregistre  avant même d'avoir fermé ses portes ,déja 1700 adherents !

bravo a toute l'équipe qui s'est succédée durant l'été sous lahoulette de véronique te de vincent

bonheur de  voir les bénévoles a lafraiche venir prendre l'apéro

je vais vous révéler un secret : un élu ne doit pas chercher a fédérer autour de lui,ce qui d'un égocentrisme naturel et politiquement efficace mais il doit fédérer les gens autour de projets,de defis, d'aventures  ,c'est la différence entre travailler pour soi son égo ,son avenir et celui de la collectivité

a janvry on est fiers de notre village et c'est pour moi l'essentiel ,c'est pour cela que nous nous pouvons soulever des montagnes  

bar de la plage de janvry,record battu
Published by Christian SCHOETTL
15 août 2016 1 15 /08 /août /2016 00:17
les molieres commune associée au parc naturel régional !

il y a quelques années,quand un certain nombre de communes de notre communauté ont souhaité adhérer au parc naturel régional ,cela a été une guerre haineuse pour tenter de nous en empêcher,une horreur de mauvaise foi et d'ingérence dans l'avenir de nos villages ,dans la  camarilla qui était a la manoeuvre ,il y avait la commune de limours ,celle de briis sous forges et celle des molières

je ne rappelerai pas les arguments consternants ,les manoeuvres scandaleuses,les interventions de ces gens là auprès du conseil régional et du conseil général pour bloquer le processus ,

que n'a t-il pas fallu faire au sein de la communauté de communes pour que nous parvenions a aedhérer et chacun doit être conscient qu'aujourdhui cela nous serait impossible au regard de la représentation des communes qui nous a été imposée

alors oui ,je me réjouis que sensiblement la même équipe punicipale qui s'était liguée contre ce projet aux molières soit revenue sur sa décision si radicale et polticienne

bien sur c'est dommage car elle n'est "que" commune associée ,elle ne beneficie donc pas des subventions et des aides dont nous bénéficions et il faudra attendre quelques années et la révision de la carte et de la charte ,

dommage ,alors que les habitants de cette commune appelaient l'adhésion de leurs voeux,voilà cette collectivité pénalisée par un manque de clairvoyance dont l'adhésion de ce jour est l'aveu assumé

il y a eu quelques rendez vous ratés ,cela en fait partie comme le blocage par les mêmes (limours ,les molieres ) sur une laiison jusqu'a saint remy les chevreuses,le transport par cables qui faisait tant se moquer ces élus, est désormais une évidence pour tout le monde

il y a en essonne au sein du parc naturel une sorte d'ilot central entouré des communes ayant adhéré au parc naturel régional ,voila que l'ilot vient de se retrécir,je me demande ce que pensent les habitants de limours ou de briis sous forges si toutefois on les autorise a penser  

bienheureux sont ils que nous ayons résisté a leurs coups de boutoirs ,il n'y a que les sots qui ne changent pas ,mais c'est terrible quand ceux là si intelligents soient ils, vous entrainent dans leur chute et font la preuve de leur manque de discernement

cela ressemble tellement a ce que je vois faire au sein de la communauté de communes que l'on transforme chaque jour en coquille vide jusqu'au jour où l'on nous expliquera que cela ne sert a rien et qu'il vaut mieux adhérer a une plus grosse intercommunalité

en fait ,avoir des idées ,anticiper l'avenir ,créer une identité ,fédérer les habitants autour de projets cela n'exalte pas tous les élus    

Published by Christian SCHOETTL
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 17:26
ecole de la démocratie pour éviter le leurre républicain
ecole de la démocratie pour éviter le leurre républicain

voilà un article que beaucoup vont "zapper" en cette période estivale dédiée au soleil ,au pastis,au sable ,a la mer et aux amis sereins  

mais ,après presque trente ans d'observation de la vie publique tant dans nos villages, qu'a des sommets de l'état ,force m'est de constater que nous vivvons un leurre démocratique

lorsque j'ai annoncé mon intention a me présenter aux législatives, quelqu'un qui me veut du bien ,m'a dit "très bien tu te présentes ,mais cela sert a quoi un député ?"

je ferai en son temps une page pédagogique sur le role des parlemenaires, mais cela n'est pas l'objet

cette amie est quelqu'un qui ne manquerait pas un scrutin,qui a fait des études, ,qui a un profond attachement pour la démocratie et la notre en particulier, mais qui depuis 20 ans doit voter a des législatives sans bien savoir a quoi cela sert ,

en fait cette amie n'est pas un cas isolé ,au contraire le cas isolé est celui qui maitrise le role d'un député (certains députés ne le maitrisent pas eux mêmes )

estce le fait du hasard ?

Je n'en suis pas si sur ,pour moi, notre démocratie est un leurre ,et pour qu'un leurre marche ,il faut qu'il ressemble a l'appat et que la proie convoitée soit trompée

notre république et son fonctionnement démocratique est le fondement de notre société ,de notre fonctionnement quotidien

quand  ,l'école dite "de la république" l'enseigne -t_elle sérieusement ?

quand initions nous  nos jeunes pour qu'ils se l'approprient ?

en fait, c'est tout au long de la scolarité qu'il faudrait ,suivant le degré de maturité apprendre a comprendre et a maitriser les rouages qui font qu'un jour,ultime étape ,on met un bulletin de vote dans une urne

il est étrange que la colonne vertébrale de notre société soit a ce point négligée,si j'étais complotiste ,je dirais ce n'est pas un hasard

le principe même de la démocratie voudrait que tout citoyen puisse se presenter devant le suffrage universel et être choisi par ses concitoyens ...

moi,charles dupont ,vigneron de l'herault,magasinier a bondy ,ou représentant a mouscron ,je souhaite me présenter a la députation voir a l'élection présidentielle.....impossible,la démocratie ne le permet pas,en théorie oui mais en pratique non  

et je n'évoque pas là les élections a scrutin de listes que les députés et sénateurs ont ratifié qui permettent que l'on puisse se choisir entre soi et que le citoyen assiste au spectacle comme a un match de football

en fait ,il y a des selectionneurs ,des entraineurs ,des arbitres ,mais ceux qui payent cela n'ont pas le droit de fouler la pelouse

nous allons voter pour un président de la république qui d'entre vous pense qu'il va choisir ?

en fait ,vous aurez le choix dans un panel choisi par d'autres

on a même inventer un nouveau leurre dénommé primaires,cela amuse le bon peuple et cela meuble des périodes pré electorales qui ne trompent plus personne

croyez vous que charles dupont pourrait se présenter aux primaires ?

bien sur que non

un quota de parlementaires est neccessaire pour faire parti du casting dont nous serons certains tous les heureux "élus" seront sortis de l'éna ou de polytechnique,il peut y avoir un hec, mais il sert d'alibi

Ne voyez pas un réquisitoire populiste contre l'ecole nationale d'administration,mais c'est un de nos philtres démocratiques ,si charles dupont n'a pas fait l'éna, ses chances d'accéder a une responsabilité s'amenuisent  a telle preuve  que durant ces dernières decennies trois présidents, sept Premiers Ministres, d'innombrables  ministres,  sont issus de cette école ,c'est dire aussi si ,au delà du philtre ,il y a aussi un formatage de l'approche républicaine,une pensée unique ,une approche unique et élitiste  

en réalité ,l'absence de maitrise par nos citoyens des fonctionnements et des régles de notre république permet que nous n'ayons pas le choix ,que nous ne votions pas pour le plus compétent ,mais pour un individu issu d'un tout petit cercle qui a ses propres régles et nous n'avons pas le choix

durant ces trentes ans de mandats combien ai-je vu d'élus qui n'ont jamais rien réussi ,continuer a être élus brillament ?

ce n'est pas leur contribution a améliorer le quotidien deleur concitoyen mais bien leur réelection

La fadeur est un gage de longévité dans une république où le citoyen ne juge pas sur un bilan ,car on ne l'a pas conduit a cette logique

on ne cultive pas le risque, mais au contraire le principe de précaution,c'est une république qui interdit les christophe colomb,les créatifs seront définitivement des "originaux" voir des hurluberlus  

combien de parlementaires ai-je vu retrouver, des le premier tour, leur siège alors qu'ls ne mettent jamais les pieds a l'assemblée ?

 mais qu'avec un certains cynisme et calcul  ils flattent un électeur local qui ne sachant pas pourquoi ils l'ont élu,se contente d'une tape dans le dos ,d'une contravention sautée ,ou d'un courrier appuyée pour le logement de sa fille

Je connais le maire d'une commune qui quand il a fait le projet d'être élu a la tête de la mairie ,n'est pas allé voir les habitants, mais a fait le tour de tout ce que l'essonne comptait de parlementaires et de décideurs ,il voulait faire partie du cercle ,et cela lui a réussi et lui réussit encore  

pour avoir été dans le cercle intime de quelques" puissants" ,je me souviens de ce patron du cac 40 qui dinait a la table de ce personnage connu et qui lui demande tranquillement : "dans le prochain gouvernement quel ministère veux tu ?" ce n'était pas une question "dis moi tes rêves" mais "dis moi celui que tu veux et cela sera fait" .... 

nous avons les élus que nous méritons, parce que nous n'avons pas conscience de la mission qu'ils devraient remplir ,parce qu'ils ne nous doivent pas leur poste, mais aux instances qui les ont désigné a la candidature ,

enfin parce qu'il y a une immense perversion d'installée  : les priviléges dont certains élus bénéficient  semblent insupportables  a nos concitoyens mais cela ne les empêche pas d'en rêver et quand on commence a rêver de quelque chose,la condamnation quitte le champ de l'éthique pour passer dans celui de la jalousie

nos élus continueront a être corrompus car nombre de nos concitoyens rêvent de l'être.....je vous sens choqué ...en fait payer au Noir de travaux ,une femme de ménage ,se faire payer au noir est une pratique plus que courante,tellement banale que peu de gens y voIent la moindre immoralité voir même une réaction contre un état qui nous assomme d'impots et pourtant c'est détourner la loi pour son profit personnel

,vous allez dire que je m'égare et pourtant j'ai le préssentiment que nous vivons un systéme pyramidale de petits arrangements individuels et de grandes indignations collectives

alors oui ,je le pense ,nous sommes un des plus vieilles démocraties du monde mais nous avons oublié nos fondamentaux ,nous avons désacralisé les valeurs qui sont l'os avce la chair républicaine autour

ceci explique pourquoi nous sommes si faibles et si fragiles ,la revendication des droits et l'oubli des devoirs est devenue un sport collectif

que faudra t il pour retrouver ce socle ?

le bac a sable de nos élites va s'appeler les primaires et tout cela me parait prendre un mauvais chemin car nos concitoyens s'ils se moquent du bilan de leurs élus ,croient encore moins en leurs programmes et donc c'est mot conviction dont notre démocratie fait le deuil et sans convictions...que reste  t  il ? 

alors oui l'école de la républque doit avoir pour mission d'informer nos enfants et les electeurs pour ne pas voter pour des chiméres mais pour devenir adultes politiquement  et avoir une vraie conscience collective de ce qu'est une nation

sinon...

    

 

 

Published by Christian SCHOETTL
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 18:35
jeux olympiques programmés ,foire de lille annulée

en dehors d'aller danser la samba avec anne hidalgo au brésil ,quelle schizophrénie chez notre président ! 

,,le voilà en représentant de commerce ,lourd de plusieurs centaines de morts dus a des attentats terroristes cette année qui va arriver avec sa chemise a fleurs expliquer aux dirigeants du comité olympiques que la france et paris c'est formidable pour organiser des jeux .... 

comment  fait on pour garder la figure et la conviction quand on est le dirigeant d'un pays en état d'urgence,qui s'affirme en état de guerre  ,qui fait appel aux réservistes pour essayer d'assurer une petite sécurité au quotidien, pour affirmer que "tout va très ien" et que en 2024 le probléme sera réglé ?

en fait ,"tout va très bien" ,ou "cela va mieux" font partie des sourat de francois hollande

,"l'économie du pays va mieux" c'est pourquoi des les jours suivants,de cette déclaration, on nous annoncé une croissance zéro,un chomage a la hausse et un déficit commercial qui se creuse ,cela va mieux que....demain ,probablement

 cela dépasse toutes les notions d'optimisme et en tout cas une réelle volonté de déni de réalité ,dont personne ne peut se réjouir

alors le même qui trouve que son pays remonte la pente en prenant un sous marin ,affirme que tout ira bien pour la sécurité de milliers d'athlétes et de spectateurs et qu'il disposera ,sans doute de moyens supérieurs a aujourdhui en terme de police ,d'armée et de gendarmerie pour assurer des jeux qui ne virent pas au drame comme a munich lors de jeux olympiques

qui ,au sein du cio ,risquera le coup  ?

,a l'instant même où une des socialistes les plus puissante de france qui a été au gouvernment sous mitterrand annule la plus vieille foire de france ,sous prétexte que la sécurité ne peut pas être assurée ?

si martine aubry avait voulu clouer aux anneaux olympiques notre bon francois patelin,elle n'aurait pas fait mieux

on annule une braderie  que seule, depuis des siécles, la guerre 39/45 avait interrompu mais on  va affirmer aux dirigeants du monde entier que d'ici 2024 le probléme sera réglé...

pas simple ,encore une fois,- pas de chance pour le président ,mais fondamentalement estce raisonnable  de se dire qu'avec ce que nous  vivons depuis un an ,il est responsable de se mettre des oeillères et de ne pas assumer la situation,c'est a mes yeux a l'image du reste

je ne sais pas si pour l'économie francaise ,les jeux seraient bons pour la france ,

si nous avons la capacité d'assumer la conséquence des installations et des réalisations neccessaires 

si celles ci se feraient a coup d'arbitrages au dépens des besoins quotidiens de nos concitoyens ,

ce que je sais c'est qu'un pays qui annule une foire a la brocante,fut elle la braderie  de lille, par crainte d'attentats ne peut oser postuler pour accueillir les jeux olympiques

jeux olympiques programmés ,foire de lille annulée
Published by Christian SCHOETTL
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 14:39
bar de la plage de janvry en plein été

voici passé le cap du premier mois de fonctionnement du "bar de la plage" avec un chiffre qui dit tout : plus de 1260 adhérents  ! c'est dire que nous sommes une station balnéaire dont la population a doublé !

tout se passe bien ,l'agence régionale de santé vient controler régulièrement la qualité de l'eau et durant tout le mois de juillet notre coach sportif et médiatique nicolas bialas est venu bénévolement, en habitant de janvry, animer des cours de sport sur la plage ,merci a lui et au nom des fesses et abdominaux désormais musclés

bar de la plage de janvry en plein été

le bar de la plage ,répétons le c'est une piscine, des cocotiers et des oliviers ,des fleurs ,des transats ,des tables et des chaise ,des pergolas ,une musique douce,des tables de ping pong ,un bar et des boissons fraiches qui font de janvry une oasis particulière durant l'été

que l'on soient clairs ,tout cela est rustique ,simple ,bon enfant ,pas de gigantesques moyens dépensés pas de déficit ou dépense prévus pour la collectivité non plus ,une gestion simple et humaine  qui porte ses fruits depuis 18 ans et qui atteint son but rendre les enfants heureux et pas qu'eux !

bar de la plage de janvry en plein été

nos  deux gites recoivent quotidiennement des gens venus de toute l'europe et c'est bonheur de lire les commentaires qu'ils font sur nos installations et sur notre village

~~« Nous avons passé une nuit dans l'Isba des bois, sur la route du retour de nos vacances. Nous sommes arrivés, fatigués après 10h de route ! Nous avons été accueillis de façon charmante dans la cour d'une belle ferme, transformée pour l'été en plage !!!! Incroyable ! Nous avons mangé un très bon barbecue, les pieds dans le sable, sous un parasol ! Ce village est extraordinaire, ou, devrait-on dire, ses habitants ! Il vaut le détour ! Nous avons ensuite découvert notre logement, l'Isba des bois, une cabane absolument charmante, dans le parc animalier. Décoration intérieure magnifique, toute en bois, éclairage soigné, et salle de bain luxueuse. Le matin, avant de reprendre la route, petite balade avec notre fille dans le parc animalier. Une halte un peu magique, qui nous laisse un goût de trop peu...nous reviendrons ! Merci pour l'accueil, les sourires, et les croissants, miel, confiture maison, café, thé (alors que le petit déjeuner n'était pas compris). On s'est senti gâtés !

 

désormais notre village avec ses animations comme le marché de noel ,la plage ,janvoriaz quand il fait froid ,le parc animalier etc...est un lieu ...touristique !

avec une capacité hotelière de plus 20 lits sur la commune ,ses points de restaurations qui peuvent absorber 160/180 personnes le samedi par exemple ,nous ne sommes pas ridicules ,tout cela se fait sans qu'aucune autorité regionale ,départementale ou du parc ne nous ait accompagné ,mais tout a fait naturellement

une sorte de develloppement durable qui justifie notre positionnement quant a une urbanisation mesurée pour ne pas dire limitée ,un parc de location communal qui représente une recette , aujourdhui 30 % des impots locaux ,c'est dire que ce n'est pas juste pour le plaisir mais que c'est bon pour les contribuables janvryssois qui n'ont pas vu leurs impots augmenter depuis 1989 soit 27 ans !

e

Published by Christian SCHOETTL
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 15:45

conifrmation que cette "nouvelle de l'été" ne vous attire pas au vu du peu d'approbations et donc ,je vous livre un dernier épisode et arrêterait là

UN BOSS BON A  RIEN : dernier extrait

La filature ronronnait, si la plupart du temps c’étaient des femmes sur les métiers et les machines comme dans une sorte de caricature, les hommes formaient la majorité de l’encadrement et n’occupaient de places subalternes que dans les postes liés à la mécanique et à la maintenance

Un monde étrange de regards comme hypnotisés par l’ouvrage, aux gestes automatiques, il pouvait se passer le plus grand remue-ménage a trois pas des opératrices, leurs nuques semblaient figées et le regard de cire ne lâchant pas l’ouvrage ; ici, point de rire et sans le bruit des machines, c’eut été proche d’une atmosphère monacale, des visages sévères de femmes de tous âges

Célibataire ,malgré lui, Dietrich ne pouvait s’empêcher d’observer du coin de l’œil ces femmes, comme soumises a la machine a guetter la beauté ,la fragilité, la détresse ,bien sûr il y avait quelques visages charmants qu’il s’imposait d’éviter de regarder avec trop d’insistance mais il y avait surtout une sorte d’ange au fond de l’atelier comme bannie par les autres qui contrairement à toutes souriait en permanence, non pas à ses collègues ou aux hommes souvent à ses côtés mais a ce qu’elle faisait ,ou ce qu’elle pensait ,elle souriait de l’intérieur ,son corps souriait et éclairait le lieu, brisant la blancheur des néons dans un halo surnaturel

Les remarques grasses et vulgaires a son sujet des contremaitres lui avaient au moins appris son prénom Helena

Combien de fois ce mois dernier friederich s’était-il interdit de la guetter a l’arrêt des machines lorsque qu’avec la sonnette bourdonnante, les machines cessaient leur va et vient et que chacune semblait sortir d’une torpeur extatique lorsque des rires fusaient et qu’elles filaient toutes vers les vestiaires ,accrocher leurs blouses ,enfiler leur manteau et que le grand porche semblaient les souffler dans la rue les dispersant ,comme des ombres

Oui Friederich se serait bien glissé dans les pas d’Helena ,il aurait aimé entendre sa voix ,savoir si elle riait,si elle avait le timbre joyeux qu’il lui devinait, ,qui étaient les siens et si un homme l’attendait dans un de ces logements hors de la ville a la portée des bourses des ouvriers,

jamais il n’oserait, la vie ne lui avait pas appris cette audace, il se contentait de voler son image ,de la décrire dans son petit carnet, de laisser vagabonder son imagination et de laisser entrouverte la porte de son petit bureau dans l’espoir de la voir passer

Un soir traversant la place principale ,il vit un couple attablé dans une de ces auberges si chaleureuses ,il les vit a travers la fenetre a petits carreaux, ourlée d’un rideau de belle cotonnade ,ces deux-là avaient les yeux qui brillaient ,tendus l’un vers l’autre, retenus comme par un fil invisible ,ils parlaient, riaient, hochaient de la tête ,une danse nuptiale ,un ballet amoureux tout en effleurements, comme ces algues qui dansent un tango lascif incessant au fond de l’océan au gré du courant et des vagues

Il se mit a rêver qu’un jour il inviterait helena dans cette auberge et durant des heures se raconta son attente ,son arrivée ,ses pudeurs et ses silences ,jusqu’au moindre détail il distilla ces instants incroyables qu’il pourrait vivre si …il osait oser

UN BOSS BON A  RIEN : dernier extrait

Ce soir là encore ce n’est pas Helena qu’il retrouva mais Ernst, avril s’était mis a gifler les façades des maisons de rafales de vent et de pluie teintées de grêle, chacun courait pour se mettre a l’abri, lui n’avait pas prévu et se retrouva trempé en poussant la porte de la pension, il lui sembla qu’Ernst avait deviné et que la flambée était plus forte dans l’âtre et crépitait de belle manière

Frederich lui parla de l’atelier ,des ouvrières, il était tenté de parler d’helena ,mais s’en dispensa ,il lui décrivit toutes ces femmes au travail ,,solides ,grandes ,charpentées ,il rit en lui disant que dans d’autres régions c’était plus souvent de la main d’œuvre étrangère qu’on voyait attelée a ce genre de taches ,mais qu’a la filature ,c’était plutôt des gens du cru qui étaeint a la tache

Ernst écoutait ,son regard semblait parcourir toute la pièce puis se dissoudre dans le néant pour resurgir ,Frederich estima que son babillage l’ennuyait jusqu’à ce que ernst ne se redresse,prenne une inspiration, comme un homme qui va se jeter dans le vide et lui demande :

Estce que l’expression « fontaine de vie » vous dit quelque chose ?

La gorge de Frederick s’assécha en un instant ,il espérait ne pas avoir compris

- lebensborn ? vous vous voulez dire lebensborn ?

Ernst approuva de la tête ne le quittant plus des yeux, guettant la moindre de ses réactions

- je sais qu’Himmler a crée en 1935 ,la première « maternité »,le premier "haras" pour êtres humains blonds au yeux bleus  pas très loin d’ici a steinhoring

Ernst secoua négativement la tête ,

- steinhoring n’était qu’un leurre ,un lieu pour montrer aux visiteurs ce qu’ils devaient voir,c’est ici que tout se passait ,c’est ici qu’a été créé la première « fabrique » de vrais aryens ,tandis que nos vétérinaires s’acharnaient a recréer des animaux de races germaniques .l’auroch par exemple ,ici on recréait une « race pure » C’est dans cette maison que sollman et ebner dormaient quand ils visitaient le lebensborn secret de rothenburg,car il ne fallait pas qu’on les voit dans les beaux hotels du centre

Frederich ignorait qui étaient ces hommes ,mais la crainte que ces noms semblaient inspirer a son interlocuteur suffisait a lui laisser penser qu’il s’agissaient de chefs bien puissants

Il se demanda quel age avait cet homme pour avoir connu cet époque, comme si ernst avait suivi le cheminement de sa pensée ,il eut un sourire triste

-j’avais seize ans,je regardais avec admiration, ces hommes en uniforme ,ces voitures étincelantes ,ces drapeaux partout et beaucoup de mes amis s’enrolaient dans les jeunesses admiratives du furher,les hitlerjugend ,moi je rêvais devant leur couteau marqué « sang et honneur » gravé d’une croix gammée

Mes parents me l’ont interdit et le docteur ,samuel bruckner ,c’était son nom avait fait un certificat médical de faiblesse cardiaque pour pouvoir répondre aux invites permanentes que mes parents subissaient afin que je rejoigne les rangs, mais cela c’était avant la guerre ,avant que le docteur ne soit emmené et avant que le furher réquisitionne tous les hommes même les jeunes

j’ai été envoyé en normandie et puis retour sur l’Allemagne, on encadrait  des momes, nous les « vieux », a qui on avait dit de défendre les rues de berlin

Published by Christian SCHOETTL